L’Encyclopédie/1re édition/SUPERFICIE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

SUPERFICIE, s. f. en Géométrie, est la même chose que surface : ainsi l’on dit la superficie d’un cercle, d’un triangle, pour dire sa surface ou son aire. Voyez Aire & Surface. (E)

Superficie, (Jurisprud.) on entend dans cette matiere par superficie, ce qui se construit, édifie, ou plante sur le sol, comme une maison ou un moulin, des arbres. La maxime en Droit est que, superficies solo cedit, c’est-à-dire que celui qui a le sol a le dessus, & que le bâtiment construit sur un fond appartient au propriétaire du fond, sauf à tenir compte à celui qui a bâti de ce dont le fond a été amélioré par la construction du bâtiment. Voyez aux Institutes, l. II. tit. 1. §. 30. & suiv. (A)

Superficie, (Hydraul.) on ne dit point surface en parlant de l’étendue d’eau d’un bassin, mais superficie, ainsi les eaux de superficie sont celles qui roulent & qui se perdent à mesure qu’elles viennent dans un bassin, ce qu’on appelle encore, décharge de superficie. (K)