L’Encyclopédie/1re édition/TÉTRADITES

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

TÉTRADITES, s. m. pl. (Hist. ecclés.) nom qui se donnoit autrefois à plusieurs sectes d’hérétiques, à cause d’un respect particulier qu’ils avoient pour le nombre de quatre, que l’on exprime en grec par τέτρα.

Les Sabbathaires s’appelloient Tétradites, parce qu’ils vouloient célébrer la fête de Pâques le 14e, jour de la lune de Mars, & qu’ils jeûnoient le mercredi, ou le quatrieme jour de la semaine.

On appelloit de même les Manichéens & autres qui admettoient en Dieu une quaternité ou quatre Personnes au-lieu de trois. Voyez Manichéens.

Les sectateurs de Pierre le Foulon portoient aussi le nom de Tétradites, parce qu’ils ajoutoient quelque chose au trisagion pour favoriser une erreur, savoir que ce n’étoit pas le Fils, ni aucune des trois Personnes particulieres de la Trinité qui eût souffert dans la passion de Notre Sauveur, mais la Divinité toute entiere. Voyez Trisagion.

Les anciens donnoient aussi le nom de Tétradites aux enfans qui naissoient sous la quatrieme lune, & ils croyoient que le sort de ces enfans ne pouvoit être que malheureux.