La Science nouvelle (Vico)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Science nouvelle
Traduction par Jules Michelet.
Flammarion (Œuvres complètes de J. Michelet, volume des Œuvres choisies de Vicop. titre).


ŒUVRES COMPLÈTES DE J. MICHELET
——

ŒUVRES CHOISIES

DE VICO

CONTENANT

SES MÉMOIRES ÉCRITS PAR LUI-MÊME, LA SCIENCE NOUVELLE
LES OPUSCULES, LETTRES, ETC.

PRÉCÉDÉES
D’UNE INTRODUCTION SUR SA VIE ET SES OUVRAGES

——
ÉDITION DÉFINITIVE, REVUE ET CORRIGÉE

——


PARIS
ERNEST FLAMMARION, ÉDITEUR
26, RUE RACINE, PRÈS L’ODÉON



OU
PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE DE L’HISTOIRE.


Préface de la première édition 283

LIVRE Ier. — Des Principes. — Argument 287
    Chap. Ier. — Préparation des matières que doit mettre en œuvre la science nouvelle. 289
Chap. II. — Axiomes. 306
Chap. III. — Trois principes fondamentaux. 352
Chap. IV. — De la Méthode. 358
        Pages
LIVRE II. — De la Sagesse poétique. — Argument]]. 369
Chap. Ier. — Sujet de ce Livre. 374
Chap. II. — De la Métaphysique poétique. 381
Chap. III. — De la Logique poétique. 396
Chap. IV. — De la Morale poétique. 435
Chap. V. — Du Gouvernement de la famille, ou Économie, dans les âges poétiques. 440
Chap. VI. — De la Politique poétique. 451
Chap. VII. — De la Physique poétique. 483
Chap. VIII. — De la Cosmographie poétique. 492
Chap. IX. — De l’Astronomie poétique. 494
Chap. X. — De la Chronologie poétique. 496
Chap. XI. — De la Géographie poétique. 500
Conclusion de ce Livre. 507
Addition. — Explication historique de la mythologie. 508

LIVRE III. — Découverte du véritable Homère. — Argument 513
Chap. Ier. — De la Sagesse philosophique que l’on attribue à Homère. 515
Chap. II. — De la Patrie d’Homère. 521
Chap. III. — Du temps où vécut Homère. 523
Chap. IV. — Pourquoi le génie d’Homère dans la poésie héroïque ne peut jamais être égalé. 527
Chap. V. — Observations philosophiques devant servir à la découverte du véritable Homère. 531
Chap. VI. — Observations philologiques, etc.. 537
Chap. VII. — Découverte du véritable Homère. 541
Appendice. — Histoire raisonnée des poètes dramatiques et lyriques. 546

LIVRE IV. — Du cours que suit l’histoire des nations. — Argument. 549
Chap. Ier. — Introduction. — Trois sortes de natures de mœurs, de droits naturels, de gouvernements. 551
Chap. II. — Trois espèces de langues et de caractères. 557
Chap. III. — Trois espèces de jurisprudences, d’autorités, de raisons. — Corollaires relatifs à la politique et au droit des Romains 560
Chap. IV. — Trois espèces de jugements. — Corollaire relatif au duel et aux représailles. — Trois périodes dans l’histoire des mœurs et de la jurisprudence 570
Chap. V. — Autres preuves tirées des caractères propres de l’aristocratie héroïque. 581
Chap. VI. — Autres preuves tirées de la manière dont chaque forme de la société se combine avec la précédente. — Réfutation de Bodin. 593
Chap. VII. — Dernières preuves à l’appui de nos principes sur la marche des sociétés. 601
        Pages
LIVRE V. — Retour des mêmes révolutions, lorsque les sociétés détruites se relèvent de leurs ruines. — Argument. 613
Chap. Ier. — Objet de ce Livre. — Retour de l’âge divin. 615
Chap. II. — Comment les nations parcourent de nouveau la carrière qu’elles ont fournie, conformément à la nature éternelle des fiefs. — Que l’ancien droit politique des Romains se renouvela dans le droit féodal. (Retour de l’âge héroïque.) 619
Chap. III. — Coup d’œil sur le monde politique, ancien et moderne, considéré relativement au but de la science nouvelle. 627
Chap. IV. — Conclusion. — D’une république éternelle fondée dans la nature par la Providence divine et qui est la meilleure possible dans chacune de ses formes diverses 632