Le Parler populaire des Canadiens français/O

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  N
P  ►
O
Oâ.
Oi. Ex. Moâ, toâ, soâ. Les Acadiens et les habitants de la Baie Saint-Paul prononcent ainsi.
Obéir, v. n.
Plier, céder. Ex. Un plancher qui obéit sous les pieds.
Obituaire, n. m.
Annonce d’un décès avec biographie. Obituaire se dit du

du registre renfermant les noms des morts, le jour de la sépul ture, la fondation des obits, etc.

Objecter, v. n.

Refuser, s’opposer. Ex. J’objecte à ce que tu ailles au théâtre.

Objecter (s’). v — pron. S’opposer, se prononcer contre. Ex. Je m’objecte à ce que tu viens de dire.

Obli, n. m. et f. Oubli, action d’oublier. Oublie, pain à cacheter.

Oblier, v. a. — Oublier.

Obsarvâtion, n. f. — Observation.

Obsarver, v. a. — Observer.

Obstination, n. f. — Dispute, discussion à n’eu plus finir.

Obstiné, e, adj. — Têtu, discutant sur tout.

Obstiner, v. n. — Soutenir quelque chose avec obstination. Ex. Il m’a obstiné qu’il faisait beau hier. — Nier, refuser de croire. Ex. Je te dis que c’est la pure vérité ! Obstine pas.

Obstineux, euse, adj. Qui obstine sur tout, pour le plaisir de la discussion.

Obtiendre, v. a. — Obtenir.

Obtint, part, passé. — Obtenu.

Occasion, n. f.

Circonstance. Ex. Je pense que cela pourra te servir dans d’autres occasions. Motif, sujet. Ex. Pour quelle occasion lui as-tu parlé comme ça ? Commission. Ex. Envoyer un paquet par une bonne occasion.

Occasionner, v. a.

Induire, pousser. Ex. Je ne voudrais pas foccasionner à faire une si grosse dépense.

Occupation, n. f.

Inquiétude. Ex. J’ai beaucoup d’occupation de ce temps-ci.

Occupant, adj. verb.

Inquiétant. Ex. Il y a des affaires qui sont bien occupantes.

Occuper, v. a.

Inquiéter. Ex. Je suis occupé du résultat de cette affaire d’héritage.

Occuper (s’), v. pron.

S’iuquiéter, se tourmenter. Ex. Je t’assure que nous réus sirons, ne t’occupe pas.

Ocrer, v. a. — Peinturer avec de l’ocre.

Octroyer, v. a.

Voter une somme d’argent, accorder en général.

Odeur, n. f.

Senteur. Ex. Des pois d’odeur.

Œil, n. m.

Avoir l’œil, surveiller. Ouvrir l’œil, faire attention. Ne pas fermer l’œil, ne pas dormir. — Taper de l’œil, s’endormir. Tirer l’œil, attirer la curiosité. Faire de l’œil, regarder avec amour. Tomber dans V œil, plaire. Ne dormir que d’un œil, veiller. Se fourrer le doigt dans l’œil, s’illusionner. Risquer un œil, ne pas trop risquer. Avoir le compas dans l’œil, juger juste. Avoir un œil à Paris et l’autre à Versailles, loucher. Avoir les yeux plus grands que Vespace, manger sans faim. — Faire les yeux en coulisse, les yeux doux.

Œillet d’Inde, n. m. — Tacète étalé et dressé.

Œu, n. m. Œuf. Ex. Je prendrai un œu pour mon déjeûner.

(Euf de coq, n. m.

QSuf de poule. Œuf sans jaune, bien conformé du reste, avec ses cordons en spirale aux extrémités.

Offartoire, n. m — Offertoire.

Offense, n. f.

— Enfance. Ex. Ce bon vieux est en offense.

Faute. Ex. Excusez, monsieur, je ne vous voyais pas, — Pas & offense. — Délit, contravention à la loi. (Angl..)

Office, n. m.

Place. Ex. Pierre est entré en office depuis huit jours. Etude. Ex. Voffice du notaire. Cabinet de travail. Ex. Voffice d’un avocat. Bureau. Ex. ~U office d’un médecin.

Officier, n. m.

Directeur. Ex. Les officiers de la Banque de Québec sont MM… Officier-rapporteur, président d’élection.

Sous-officier-rapporteur, président du scrutin.

Oie sauvage, n. f. — Oie du nord, oie blanche.

Oignon, n. m.

Grosse montre. Oignon à patate, oignon très fortjet de moyenne grosseur.

Une affaire arrangée aux petits oignons, avec beaucoup de soin. Ne pas se moucher avec des pelures d’oignon, se tirer du grand. — Espèce de callosité douloureuse qui vient aux pieds.

Oignonnet, n. m. Petit oignon. On trouve oignonner dans les vieux diction naires.

Oir, v. a.’— Voir.

Oise, n. f. — Oie femelle.

Oiseau, n. m. Etre aux oiseaux, être confortable, avoir bonne santé, jouir de la vie. Oiseau à mouche, n. m. — Oiseau-mouche.

Oiseau blanc, n. m. — Bruant, excellent à manger.

Oiseau bleu, n. m. — Pinson indigo.

Oiseau bleu et roux, n. m. — Rouge-gorge bleu.

Oiseau de misère, n. m. — Oiseau blanc.

Oiseau de neige, n. m. — Oiseau blanc.

Oiseau de nuit, n. m. — Rôdeur de nuit. DES CANADIENS-FRANÇAIS 46g Oiseau de tempête, n. m. — Pétrel et puffin.

Oiseau gris, n. m. — Pinson à couronne rousse.

Oiseau moqueur, n. m. — Grive polyglotte.

Oiseau mouche, n. m. — Colibri à gorge rubis.

Oiseau rouge, n. m. — Pinson pourpré.

Oka, n. m. Fromage fabriqué à Oka par les RR. PP. Trappistes de l’Ordre de Citeaux.

Olivette, n. f. — Godet.

Ombrageux, euse, adj. — Ombreux. Ex. Ce petit bois est très ombrageux.

Omelette, n. f. Faire une omelette, renverser un panier d’œofs ou d’autres objets qui se cassent en tombant.

On, pron. Nous. Ex. Si tu veux m’en croire, mon ami, on va rester ici, on est bien. Oncle Sam, n. m. — Iye peuple des États-Unis.

Ondain, n. m. Andain, rangée de foin, de trèfle, coupée avec la faux et disposée en ligne.

Ongue, n. m. Ongle. Ex. Avoir de l’esprit jusqu’au bout des ongues.

Onguent, n. m. Dans les petits pots sont les bons onguents, une personne petite, une chose de faible dimension peut avoir d’excellentes qualités.

Onguenfcdu pauvre homme. — Onguent de rosé.

Onguenter, v. a. Appliquer de l’onguent sur une plaie, un ulcère.

Onque, n. m. — Oncle.

Opérateur, n. m. — Télégraphiste.

Opération (en), loc.

En vigueur, en force. Ex. La loi’des mines va entrer en opération le premier jour de juillet.

Opération (sous I’), loc. — En vertu, durant l’exercice.

Opignion, n. f. — Opinion. 470 le parler populaire ; Opinion (dans I’) » loc — De l’avis. Ex. L, e discours de M. Bois est absolument dans Vopinion de la majorité des députés. Opinion (être d’)> loc. D’avis. Ex. Je suis d’opinion qu’il vaut mieux ne rien dire dans le moment. Opposer, v. a. Combattre, faire de l’opposition. Ex. Pierre va opposer Paul aux prochaines élections. Empêcher. Ex. Je l’opposerai bien de faire la lutte contre mon ami. Opposition, n. f. Concurrence. Ex. Il y a quatre épiciers collés l’un sur l’autre, Vopposition va être rude. Opulent, e, n. et adj. Fat, orgueilleux, prétentieux. Ex. Nous avons un échevin qui s’en fait accroire, c’est un opulent. Or, n. rn. — Or de poignée de porte., cuivre. Orage, n. f. Orage, n. m. Ex. Nous allons avoir une grosse orage, le temps est noir, effrayant. Orateur, n. m. Président de nos Chambres basses et hautes. Le Dict. de l’Ac. dit au mot Orateur : « En Angleterre, l’Orateur, le Président de la Chambre des Communes. » Nous ne devons donc avoir aucun scrupule à employer ce terme que nos pères, avec beaucoup de bon sens, ont adopté pour traduire le mot speaker, qui n’a pas le même sens que président, et désigne une fonction toute spéciale, celle de parler au chef de l’État pour la Chambre. Mirabeau était deux fois Orateur lorsqu’il dit à M. de Dreux— Brézé : « Nous sommes ici par la volonté du peuple, et nous n’en sortirons que par la force des baïonnettes. » Orde, n. f. — Ordre. Ex. Un cochon de la grande ordc. Ordilleux, n. m. et adj. — Orgelet. — Orgueilleux.

Ordinaire, n. f.

— Ordinaire, n. m. Ex. J’ai une cuisinière qui fait de la bonne ordinaire. — Habitude. Ex. J’ai ordinaire de faire cela.

Ordo, n. m. Liste des élèves des classes du Séminaire de Québec, dressée par le professeur d’après le rang que chacun d’eux occupe à la fin d’un semestre. Ex. Etre le premier sur Vordo, lire Y ordo devant toute une classe.

  • Ordonner, v. a.

— Donner l’ordre, commander. Ex. J’ai ordonné un habit chez le tailleur. (Angl.) — Faire l’atout. (T. de jeu).

Ordre, n. m.

Commande. Ex. Je viens de donner mon ordre pour mes épiceries. (Angl.) Poursuite. Ex. J’ai reçu un ordre de mon tailleur, à qui je dois vingt piastres. Commandement. Ex. J’ai reçu ordre de me tenir prêt à partir. — État. Ex. Mes effets sont en ordre, en bon ordre.

Ordre (être d’), loc. Avoir de l’ordre. Ex. Cette femme n’est pas è ? ordre, sa maison est très mal tenue. Ordre-en-conseil, n. m. Décret, arrêté. Ex. J’ai été nommé bibliothécaire par un ordre-en-conseil du 29 septembre 1892.

Ordres du jour, n. m. pl. Ordre du jour. Ex. Va consulter les ordres dti jour, afin de voir si notre bill va être appelé.

Oreille, n. f. Versoir. Ex. Une oreille de charrue. Avoir l’oreille de quelqu’un, être dans son intimité.

En avoir par dessus les oreilles, être très ennuyé d’une affaire. Entrer par une oreille et sortir par l’autre, ne pas demeu rer en la mémoire. 472 i, e parler pop ulaire ; Avoir les oreilles dans le crin, être sur ses gardes. Avoir les oreilles molles, être paresseux. Ne pas entendre de cette oreille-là, ne pas vouloir com prendre. Oreille d’ours, n. f. — Primevère. Oreilles de casque, n. f. pl. — Garde-oreilles. Oreiller, n. m. Coussin. Ex. Un oreiller de voiture, de sofa.

Oreillette, n. f. — Oreiller. Oreries, n. f. pl.

Ors. Ex. Pour cette occasion, Madame la présidente a sorti toutes ses oreries. Orfèvre, n. m. Horloger. Ex. Faire réparer une montre chez un bon orfèvre. Orgriée, n. f. Araignée. Ex. Des toiles dorgnêe. Orgueil, n. m. Monter en orgueil, pousser trop haut. Se dit des plantes. Orgueilleux, n. m. Orgelet. Autrefois on disait orgueuil (Cotgr.) et orgueillir, se couvrir d’orgelets, de furoncles. Orguilleux, n. m. Orgueilleux. Orgelet.

Orier, n. m. — Oreiller.

Originer, v. n. Tirer origine. Ex. Ce mot origine du sauvage.

Orillier, n. m. — Oreiller.

Oripiaux, — V. Auripiaux.

Orme blanc, a. m. — Orme d’Amérique.

Orme rouge, n. m. — Orme roux.

Ormière, n. f.

Lieu planté d’ormes. Ex. Allons à la Jeune Lorette, nous passerons par l’Ormière,

Ormoire, n. f. Armoire. On disait ormoire autrefois (Oudin).

Orogane, n. f. Organe. Ex. Un orateur qui porte une belle orogane, Ouragan, V. ce mot.

Orteil, n. f. Orteil, n. m. Ex. J’ai un cor sur la grosse orteil.

Ortolan, n. m. Alouette de Virginie, alouette ordinaire.

Oryplaux, n. m. pl. Oreillons, inflammation de la glande parotide située près des oreilles. Os, n. m. Cliquette. Ex. Jouer aux os. Etre aux os, très maigre.

Os gras, n. m. — Exostose.

Osé, adj. Effronté, audacieux. Ex. Il faut être osé pour venir me raconter de pareilles histoires.

Oseille, n. f. La faire à l’oseille, essayer d’en faire accroire. Ex. Tu me la fais à Y oseille, mais l’histoire est trop forte (acide) pour que je la gobe.

Os mignon, n. m. Coccyx, petit os qui termine la colonne vertébrale, à l’extré mité du sacrum. Ossailles, n. m. pl. — Très petits os de rebut.

Ostination, n. f. — Obstination.

Ostiné, e, part. pass. — V. Obstiné.

Ostiner, v. a. — Contredire, contrarier.

Ostiner(s’), v. pron. — S’obstiner.

Ostineux, euse, adj. — V. Obstineux.

Ouac, n. m.

Cri de surprise ou de douleur. Ex. Je me suis fait écraser la main dans la porte, je te dis que j’ai lâché un ouac !

Ouananiche, n. m. Saumon du lac Saint-Jean et de ses tributaires.

Ouaouaron, n. m. — Gros crapaud.

Oubliable, adj. — Qui peut être oublié.

Oublie, n. f. — Pain à cacheter.

Oubligation, n. f. — Obligation.

Oubliger, v. a. — Obliger. Où ce que, loc. Où. Ex. Peux-tu nie dire oh ce que tu vas ?

Ouette, n. f. — Ouate. Ouetter, n. m.

Ouater. Voter. Ex. Moi j’ai ouettê pour le docteur Blauchet.

Ouiche, n. f. — Cabane de sauvages.

Ouida ! Oui I — Exclamation exprimant l’incrédulité.

Ouïe, n. £. — Cou, gorge. Ex. Se faire serrer les ouïes.

Ouigouam, n. m. — Cabane de sauvage. Wigwam.

Ouille, e, adj. — V. Houille.

Où que, loc. — Où. Ex. Oh que tu vas, mon cher ?

Our, n. m. — Ours. Ex. As-tu peur des our ?

Ouragan, n. m. Panier d’écorces de bouleau solidement liées, pour l’usage des cuisinières.

Ourdissoir, n. m. Instrument qui sert à ourdir les pièces de toile.

Ours, n. m. — Travailler comme un ours, travailler ferme.

Ourson, n. m. — Homme qui fuit la société.

Outarde, n. f. — Bernache du Canada.

Outre de cela (en), loc.

Outre cela. Ex. Qu’est-ce que tu as à me dire en outre de cela ?

Ouvarte, part. pass. f. — Ouverte.

Ouvarture, n. f. — Ouverture.

Ouvrage, n. f. Ouvrage, n. m. Ex. C’est un peintre qui fait de la belle ouvrage.

Ouvrir, v. a. Entrer. Ex. Quelqu’un frappe à la porte. Ouvrez !

Ouvrier, n. m.

Menuisier.

Ouvrable. Ex. Demain est un jo

* Overalls, âls (m. a.)
Pantalon de travail, salopette.
* Overcoat, côte (m. a.)
Pardessus.
* Overshoes, choûze (m. a.)
Claques, galoches.
* Oyer and terminer, (m. a.)
Audition de jugement.