Le sorcier de l’île d’Anticosti/Le sorcier de l’île d’Anticosti/Chapitre V

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

V

Nous étions arrivés à la même conclusion, lorsque nous laissâmes le sieur Gamache pour retourner à notre bâtiment. Je n’ai point revu depuis le sorcier d’Anticosti. Au mois de septembre dernier (1854), il est mort, comme sa femme, seul, et sans secours. Depuis plusieurs semaines, personne n’avait visité son établissement ; lorsque, au bout de ce temps, des voyageurs entrèrent dans la maison, ils ne trouvèrent plus que le cadavre de Louis-Olivier Gamache.

Abbé FERLAND.