100%.png

Le vrai Louis Quatorze est le seul Saint-Simon

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Perles rouges : 93 sonnets historiquesBibliothèque-Charpentier (p. 86-87).


XLIII


L’œil était dans la tombe…


Le vrai Louis Quatorze est le seul Saint-Simon,
Le Grand Siècle écoulé survit en son grimoire :
Tapisserie énorme, inexorable moire
Qu’ourdit une Arachné moins ange que démon.

Louis mène le char. Le Duc est au timon.
Les rayons du Soleil rentrent dans son armoire.
Les dieux ne seront grands que selon sa mémoire :
L’astre n’aura d’orgueil que suivant son gnomon.


Nul ne sait qu’il écrit, ce Mémorialiste !
Des brebis et des boucs il dresse une âpre liste,
Et sa lampe nocturne est un phare immortel.

Il dote, à leur insu, Beauvilliers, Albemarle,
Celui-ci, d’un gibet ; celui-là, d’un autel…
Puis, quand le mort est bien au fond de l’ombre… Il parle !