100%.png

Les ébats amoureux de ces dieux en perruque

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Perles rouges : 93 sonnets historiquesBibliothèque-Charpentier (p. 84-85).


XLII


Les ébats amoureux de ces dieux en perruque
Durent être souvent comiques au déduit.
Sous quels bonnets de nue, en quels bonnets de nuit,
Jupiter loge-t-il cette tête qu’il truque ?

Car, à la dérobée, une amante reluque
Un tel morceau de Roi, qui sous la pente luit ;
Et tant de surveillance à la boucle qui fuit
Parfois dut à Jupin jouer des tours d’eunuque.


Mais trop d’architecture est exigeante ; il sied
Que, du sol à la cime, et, de la tête aux pieds,
L’auguste Majesté soit superbe et fardée.

Et si, sous la courtine, il offre du réel,
Qu’un royal amoureux parle encore du ciel
En donnant à baiser sa tête mansardée.