75%.png

Les Amours (1553)/Poème 23

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Les amours de P. de Ronsard Vandomois, nouvellement augmentées par lui, & commentées par Marc Antoine de Muret. Plus quelques odes de l'auteur, non encor imprimées
chez la veuve Maurice de la Porte (p. 26-27).

Ce beau coral, ce marbre qui soupire,
Et cet ébéne ornement d’un sourci,
Et cet albâtre en voute racourci,
Et ces zaphirs, ce jaspe, & ce porphyre.

Ces diamants, ces rubis, qu’un zéphyr
Tient animés d’un soupir adouci,
Et ces oeillets, & ces roses aussi,
Et ce fin or, ou l’or mesme se mire.

Me sont au coeur en si profond esmoi,
Qu’un autre objet ne se presente à moi,

Sinon le beau de leur beau que j’adore:

Et le plaisir qui ne se peut passer
De les songer, penser, & repenser,
Songer, penser, & repenser encore.