75%.png

Les Grandes Chroniques de France/IX

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tome IX : Charles IV le Bel, Philippe VI de Valois
Texte établi par Jules ViardHonoré Champion, libraire de la Société de l’histoire de France.
LES
GRANDES CHRONIQUES
DE
FRANCE


PUBLIÉES
POUR LA SOCIÉTÉ DE L’HISTOIRE DE FRANCE
(Série antérieure à 1789)
PAR
JULES VIARD




TOME NEUVIÈME
(CHARLES IV LE BEL, PHILIPPE VI DE VALOIS)


Marque éditeur Société de l’Histoire de France.png


À PARIS
LIBRAIRIE ANCIENNE HONORÉ CHAMPION
libraire de la société de l’histoire de france
5, quai malaquais
M DCCCC XXXVII
438

SOMMAIRES






Chapitre I. À la demande de Charles le Bel, le pape, après enquête, annule son mariage avec Blanche de Bourgogne. Il épouse Marie de Luxembourg. Mort du comte de Nevers ; son fils Louis succède à Robert III, comte de Flandre, malgré l’opposition de Robert de Flandre, fils de Robert III, p. 2-8.
Chapitre II. Révolte du comte de Lancastre contre le roi d’Angleterre ; pris par Andrew Harcley, il est décapité. Andrew Harcley passe en Écosse et fait alliance avec Robert Bruce, p. 8-10.
Chapitre III. Le roi d’Angleterre envahit l’Écosse, prend Andrew Harcley et le fait exécuter. Robert Bruce rend le sire de Sully au roi de France et garde le comte de Richemont. Louis de Nevers prête hommage au roi de France pour le comté de Flandre et conclut la paix avec sa mère à propos du comté de Rethel, p. 10-15.
Chapitre IV. Après la conclusion de la paix avec sa mère, Louis de Nevers est mis en possession du comté de Flandre. Charles IV affaiblit les monnaies. Luttes en Allemagne à propos de l’Empire, p. 15-16.
Chapitre V. Méfaits de Jourdain de l’Isle, son jugement et son exécution. Couronnement de Marie de Luxembourg. Canonisation de saint Thomas d’Aquin, p. 16-19.
Chapitre VI. Chat noir mis en terre dans une caisse par sorcellerie afin de faire retrouver à un abbé de Cîteaux de l’argent qui lui avait été volé. Un livre rempli d’images superstitieuses composé par un moine de Morigny-Champigny est brûlé à Paris, p. 19-24.
Chapitre VII. Le sire de Parthenay arrêté pour crime d’hérésie en appelle au pape et se rend à la cour de Rome. Louis, comte de Flandre, est obligé par les Flamands de renvoyer son conseiller, l’abbé de Vézelay. Soulèvement à Bruges et dans les environs contre les collecteurs d’une taille, p. 24-27.
Chapitre VIII. Galeazzo Visconti succède à son père Matteo Visconti dans la seigneurie de Milan ; à la tête des Gibelins il bat Henri de Flandre et les Guelfes entre Plaisance et Milan. La reine, revenant du Toulousain avec le roi, accouche à Issoudun d’un fils qui meurt après son baptême ; elle-même meurt aussi peu après et est enterrée à Montargis, p. 27-29.
Chapitre IX. Guerre entre Louis de Bavière et Frédéric Ier, duc d’Autriche. Henri, frère de Frédéric Ier, est fait prisonnier par le roi de Bohême et, le lendemain, Louis de Bavière fait prisonnier le duc d’Autriche. Rançon d’Henri. Léopold et les autres frères de Frédéric continuent la lutte contre Louis de Bavière. Charles le Bel épouse Jeanne d’Évreux, p. 29-31. — Dissension entre les gens du roi de France et ceux du roi d’Angleterre au sujet d’une forteresse élevée par le seigneur de Montpesat qui appelle le sénéchal d’Angleterre à son aide. Guerre entre la France et l’Angleterre. Charles de Valois envoyé en Gascogne prend Agen, assiège et prend la Réole. Des trêves sont conclues, à la suite desquelles toute la Gascogne, à l’exception de Bordeaux, Bayonne et Saint-Sever, est soumise au roi de France. Le pape fait publier dans toutes les églises le procès qu’il fait contre Louis de Bavière, p. 31-37.
Chapitre X. Causes de la lutte entre Louis de Bavière et Jean XXII qui l’excommunie et lui retire le titre d’empereur. Les fils de Matteo Visconti sont excommuniés comme hérétiques. Le pape condamne aussi l’erreur de ceux qui disaient que Jésus-Christ et ses apôtres ne possédaient rien sur terre. La reine d’Angleterre vient en France et obtient la prolongation des trêves jusqu’à la Saint-Jean, p. 37-41.
Chapitre XI. Le roi d’Angleterre promet de venir en France faire hommage pour la Guyenne et le Ponthieu. La reine de France accouche d’une fille et le roi d’Angleterre donne la Guyenne à son fils Édouard III qui, étant en France, en fait hommage à Charles IV. La reine d’Angleterre, rappelée par son mari, reste auprès de son frère, le roi de France, par crainte de Hugue Spenser, p. 41-43.
Chapitre XII. Louis, comte de Flandre, redoutant les machinations de son oncle, Robert de Flandre, ordonne aux habitants de Warneton de le tuer. Le chancelier du comte prévient Robert qui s’enfuit ; emprisonnement du chancelier. Dissensions entre le comte de Flandre et les communes à propos de la levée de la somme demandée par le roi de France. Incendie de Courtrai. Le comte est arrêté et livré aux habitants de Bruges qui l’emprisonnent. Les communes élisent Robert de Flandre qui délivre le chancelier du comte. Lutte des Gantois contre les habitants de Bruges pour délivrer le comte. Charles IV leur envoie des ambassadeurs dans le même but sans résultat, p. 44-48. — Grande sécheresse en été ; hiver très froid ; la Seine gèle, les ponts de Paris sont emportés au dégel. Mort de Charles de Valois au Perray ; il est enterré à Paris. Louis, comte de Clermont, ne réalise pas le projet qu’il avait formé d’aller en Terre-Sainte, p. 48-50.
Chapitre XIII. Couronnement de la reine Jeanne d’Évreux. Isabelle, reine d’Angleterre, quitte son frère Charles IV le Bel. Sur un faux bruit que les Anglais voulaient massacrer les Français, Charles IV les fait arrêter en France puis les relâche, mais après avoir confisqué les biens de plusieurs. Isabelle rentre en Angleterre en compagnie de Jean de Hainaut. Soulèvement contre Édouard II qui est emprisonné. Son fils, Édouard III, est proclamé roi et Hugue Spenser mis à mort. Le pape envoie en Lombardie les cardinaux Bertrand du Poujet et Jean Cajetan pour défendre l’Église contre les Gibelins. Mort d’Édouard II. Édouard III conclut la paix avec les Écossais, p. 50-56.
Chapitre XIV. Guerre entre le comte de Savoie et le dauphin de Vienne ; victoire du dauphin. Louis de Bavière délivre Frédéric Ier. Jean de Jandun et Marsile de Padoue exposent à Louis de Bavière que l’Empire n’est pas soumis à l’Église ; le pape les excommunie. Jean XXII, dont les mercenaires furent exterminés en Lombardie, demande aide aux églises de France ; le roi n’accorde cette aide qu’en échange d’une décime biennale. Des bâtards de Gascogne envahissent la France ; Alphonse d’Espagne envoyé contre eux tombe malade et meurt ; ils brûlent la ville de Saintes, puis sont repoussés par le comte d’Eu et le maréchal Robert Bertrand qui soumettent en partie la Gascogne. La reine de France accouche d’une fille qui meurt peu après. Le comte de Flandre est délivré, p. 57-63.
Chapitre XV. Le roi d’Angleterre s’excuse de ne pouvoir venir faire hommage pour la Guyenne. Tentative d’accord entre le comte de Savoie et le dauphin de Vienne. Louis de Clermont quitte Paris pour aller en Terre-Sainte. Accord commercial entre les rois chrétiens. Mort d’Alphonse d’Espagne. Louis de Bavière est couronné empereur à Rome. Mort de Charles IV le Bel, p. 63-65.



Chapitre I. L’assemblée des nobles confie la régence du royaume à Philippe de Valois, cousin germain de Charles IV le Bel, malgré les prétentions d’Édouard III qui était son neveu. Pierre Remi, trésorier de Charles le Bel, est arrêté et pendu. Jeanne d’Évreux accouche d’une fille et Philippe de Valois devient ainsi roi, p. 71-75.
Chapitre II. Après le couronnement de Louis de Bavière, les Romains élisent comme pape Pierre Ranuche, frère mineur, qui prend le nom de Nicolas V. Michel de Césène, général des Frères Mineurs, s’enfuit avec d’autres auprès de l’antipape et de Louis de Bavière. Philippe de Valois rend le royaume de Navarre à Philippe d’Évreux et lui assigne des revenus près d’Angoulême en échange de la Champagne. Le comte de Flandre fait hommage à Philippe de Valois et lui demande aide contre ses sujets révoltés. Sacre du roi et de la reine à Reims, p. 75-78.
Chapitre III. À son retour de Reims, Philippe VI va à Saint-Denis et à Notre-Dame de Paris, puis s’apprête à marcher contre les Flamands, visite les églises et les hôpitaux à Paris, prend l’oriflamme à Saint-Denis, prie devant les reliques de saint Denis et de saint Louis, va à Arras et de là se dirige sur Cassel. Il envoie Robert de Flandre vers Saint-Omer et le comte de Flandre vers Lille. Les Flamands s’assemblent sur le mont de Cassel et le roi campe sous la forêt de Rihout, p. 79-83.
Chapitre IV. Ordonnance de l’armée française. Pour attirer les Flamands au pied du mont de Cassel, Philippe VI fait incendier les environs de Bergues, Après des escarmouches, les troupes se reposent tandis que le roi délibère dans sa tente, p. 83-86.
Chapitre V. Les Flamands descendant de Cassel cherchent à surprendre le roi. Philippe VI, revêtu en hâte de son armure, les repousse. Défaite des Flamands ; incendie de Cassel. Principaux tués et blessés français. Soumission des villes d’Ypres et de Bruges. Philippe VI rentre en France après avoir rétabli le comte. Décimes accordées par Jean XXII. Alliance de l’Angleterre et de l’Écosse. Mort du duc de Calabre. Tremblement de terre en Italie. Le clocher de l’église de Chaumont-en-Vexin est abattu par le vent, p. 86-92. — Jean XXII est accusé d’hérésie par Nicolas V, Louis de Bavière et Michel de Césène. Actions de grâces de Philippe VI pour sa victoire à Saint-Denis et à Notre-Dame. Mort de la reine Clémence. Répression exercée en Flandre par Louis de Nevers. Exécution de Guillaume de Deken, bourgmestre de Bruges. Mort de Jean de Cherchemont, chancelier de France. Philippe VI fait ajourner Édouard III pour l’hommage de la Guyenne. Jean XXII excommunie Nicolas V. Philippe VI met la main sur les revenus du duché de Guyenne jusqu’à ce que le roi d’Angleterre lui ait fait hommage et le cite une seconde fois. La reine donne le jour à un fils qui ne survit pas, p. 93-99.
Chapitre VI. Édouard III vient à Amiens faire hommage au roi de France pour le duché de Guyenne et pour le comté de Ponthieu ; lettres qu’il donne à cette occasion, p. 99-104. — Le roi de Chypre demande en mariage pour son fils aîné la fille de Louis, comte de Clermont. Le pape nomme Pierre de la Palu patriarche de Jérusalem. Philippe VI fait abattre les portes de Bruges, d’Ypres et de Courtrai. Mort de Robert Bruce, roi d’Écosse ; son fils David lui succède. Excommunication solennelle de Pierre Ranuche, antipape, de Louis de Bavière et de Michel de Césène par l’évêque de Paris au nom du pape. Le patriarche de Jérusalem conduit au fils du roi de Chypre la fille de Louis, comte de Clermont. Le duc de Bretagne épouse, à Chartres, la fille du comte de Savoie. Milan et d’autres villes d’Italie retournent au pape. Mort de Mahaut, comtesse d’Artois. Après sa mort, l’Artois vient à sa fille, Jeanne de Bourgogne, veuve de Philippe V le Long, p. 104-109.
Chapitre VII. Procès intenté par Robert d’Artois revendiquant le comté d’Artois contre Mahaut. Fausses lettres que fit écrire et sceller Jeanne de Divion, p. 109-111.
Chapitre VIII. Défense par l’évêque de Paris d’aller à l’enfant de Pomponne qui guérissait les malades. Pierre Roger, évêque d’Arras, succède à Guillaume de Melun, archevêque de Sens. Après la mort de Frédéric ier d’Autriche, Louis de Bavière retourne en Allemagne pour soutenir ses prétentions à l’Empire. Le pape fait emprisonner Véran et quinze autres Frères Mineurs. Assemblée de Vincennes. Le roi érige la baronnie de Bourbonnais en duché en faveur de Louis, comte de Clermont. Édouard III fait arrêter et décapiter son oncle Edmond. Le pape refuse de recevoir les ambassadeurs de Guillaume ier, comte de Hainaut, p. 111-115.
Chapitre IX. Philippe, fils du roi de Majorque, renonce au monde et vit d’aumônes. Les Gibelins battent en Lombardie les gens du cardinal du Poujet. Philippe VI, à l’occasion de la naissance de son fils Louis, va à Saint-Louis de Marseille et, à son retour, rend visite au pape à Avignon. Publication à Paris des procès contre Louis de Bavière et contre l’antipape. Soumission de l’antipape à Avignon devant Jean XXII, p. 115-118. — Victoire du roi d’Espagne sur les Sarrasins. Confiscation, sur l’ordre du pape, des biens des frères de l’hôpital du Haut-Pas et emprisonnement des frères. Gelées et inondations. Exécution de Roger de Mortimer et internement de la reine d’Angleterre. Admonestation de Louis de Bavière par le pape. Pierre Roger est nommé archevêque de Rouen et Pierre Bertrand évêque de Noyon. Arrangement entre Édouard III et Philippe VI au sujet de la ville de Saintes. Heureuse expédition de Jean, roi de Bohême, en Italie. Trêves conclues entre le roi d’Espagne et les Sarrasins, p. 118-123.
Chapitre X. Sentence rendue contre Robert d’Artois. Philippe VI apaise un différend entre les seigneurs du comté de Bourgogne et Eudes IV, duc de Bourgogne. Le comte de Foix fait enfermer sa mère, sœur de Robert d’Artois. Inondations. Jeanne de Divion est brûlée et Robert d’Artois se retire auprès du duc de Brabant, puis au château de Namur. Sermons de Jean XXII sur la vision béatifique. Emprisonnement du confesseur de Robert d’Artois. Éclipse de lune. Ajournement de Robert d’Artois. Prédication de la croisade. Philippe VI rétablit la forte monnaie, p. 123-131.
Chapitre XI. Bannissement de Robert d’Artois. Mariages de Jean, duc de Normandie, ainsi que de Marie, fille de Philippe VI. Le roi de France prend la croix et fait demander à Édouard III de la prendre avec lui. Éclipse de soleil. Discussions au sujet de la vision béatifique qui est rejetée à Paris. Édouard Bailleul, soutenu par Édouard III, est couronné roi d’Écosse ; Philippe VI cherche inutilement à intervenir. Bas prix du vin en 1333. Mort du dauphin de Viennois, son frère lui succède. Soulèvement de Bologne contre le légat du pape. Philippe VI apaise un litige survenu entre le duc de Brabant et le comte de Flandre. Raimond Saquet et Ferri de Picquigny échouent dans une ambassade auprès du roi d’Angleterre. David Bruce, roi d’Écosse, se réfugie en France. Achèvement de l’abbaye du Moncel-lès-Pont-Sainte-Maxence. Emprisonnement de la femme de Robert d’Artois et de ses enfants. Abondance de vin en 1334, p. 131-142.
Chapitre XII. Vaine tentative d’accord entre les rois de France et d’Angleterre. Jacques de Douglas, portant le cœur de Robert Bruce en Terre-Sainte, est tué en Espagne dans un combat avec les Sarrasins. Le roi d’Espagne épouse la fille du roi de Portugal. Soulèvement des Écossais contre Édouard Bailleul et les Anglais. Mort du pape Jean XXII, élection de Benoît XII. Philippe VI voulant le visiter tombe malade en chemin. Orages en hiver sur Paris. Jean III, duc de Bretagne, prend des dispositions pour laisser, après sa mort, son duché au roi de France, p. 142-147.
Chapitre XIII. Retour de Jean de Chepoy de son expédition contre les Turcs. Grave maladie de Jean, duc de Normandie. Expédition d’Édouard III contre l’Écosse. Mauvaise qualité du vin en 1335, p. 148-151.
Chapitre XIV. Voyage de Philippe VI à travers la France ; il voit Benoît XII à Avignon, puis va à Marseille inspecter la flotte préparée pour la croisade. Éclipse de soleil. Guerre entre Jean de Chalon et Eudes IV, duc de Bourgogne. Incendie de la foire du Lendit. Naissance de Philippe, duc d’Orléans. Exécution d’Hugues de Crusy, prévôt de Paris. Ouragan sur le Bois de Vincennes. Désaccord entre Édouard III et Philippe VI. Jean de Vienne, archevêque de Reims, ramène la paix entre les rois d’Espagne et de Navarre. Alliance de l’Espagne et de la France. Édouard III se prépare à la guerre contre Philippe VI, p. 152-158.
Chapitre XV. Philippe VI fait conclure la paix entre Jean de Chalon et le duc de Bourgogne. Apparition d’une comète. Prise de Parcoul par les Anglais. Préparatifs d’Édouard III. Exécution d’Arnaud de Marmande, châtelain de Parcoul. Opérations de guerre en Gascogne. Nicolas Behuchet brûle Portsmouth et ravage l’île de Guernesey. Projet de descente en France par Édouard III. On tente d’empoisonner Philippe VI. Révolte des villes de Gand et de Bruges contre le comte de Flandre. Expédition des Anglais contre l’île de Cadsand. Rôle de Jacques Arteveld. Excommunication des Flamands, p. 158-166.
Chapitre XVI. Édouard III conclut une alliance avec Louis de Bavière et est proclamé vicaire de l’Empire. Apparition d’une comète. Préparatifs de Philippe VI pour protéger le royaume. Prise de vaisseaux anglais. Conclusion de trêves entre les Écossais et les Anglais. Soulèvement en Flandre. Prise par les Français des villes de Penne et de Southampton. Confirmation des privilèges de la Normandie. Érection de la baronnie d’Harcourt en comté. Pierre Roger, archevêque de Rouen, est nommé cardinal, p. 166-170.
Chapitre XVII. Prise de Bourg-sur-Gironde et de Blaye par les Français. Incendie du Tréport par les Anglais. Édouard III ravage la Thiérache et se retire devant l’armée française réunie à Buironfosse. Les Flamands le reconnaissent comme roi de France. Jean de Hainaut pille et brûle Aubenton. Incendie de Boulogne par les Anglais, p. 170-174.
Chapitre XVIII. Édouard III rentre en Angleterre. Prise des comtes de Salisbury et de Suffolk devant Lille. Campagne de Jean, duc de Normandie, en Hainaut ; prise d’Escaudœuvres et de Thun-l’Évêque ; incendie du Quesnoy. Philippe VI se retire en France, p. 175-180.
Chapitre XIX. Bataille de l’Écluse. Édouard III, blessé à la cuisse, va en pèlerinage à Notre-Dame d’Aardenburg. L’armée anglaise est divisée en deux corps, dont l’un, sous la conduite du roi, va assiéger Tournai, et l’autre, sous celle de Robert d’Artois, marche sur Saint-Omer, p. 181-186.
Chapitre XX. Armée du roi de France réunie entre Lens et Arras. Escarmouches à Arques et autour de Saint-Omer. Défaite des Flamands et de Robert d’Artois devant cette ville. Robert d’Artois se retire d’abord à Ypres, puis auprès d’Édouard III qui assiégeait Tournai. Philippe VI, établi au prieuré de Saint-André, près d’Aire, y reçoit des lettres d’Édouard III, p. 187-198.
Chapitre XXI. Lettres adressées par Édouard III à Philippe VI, p. 198-200.
Chapitre XXII. Réponse de Philippe VI ; il réunit son armée et marche au secours de la ville de Tournai, p. 200-203.
Chapitre XXIII. Seigneurs du parti du roi de France. Seigneurs du parti du roi d’Angleterre. Sortie des Tournaisiens repoussée par les Anglais, p. 204-206.
Chapitre XXIV. La comtesse de Hainaut, Jeanne de Valois, s’entremet entre les rois de France et d’Angleterre et fait conclure la trêve. Philippe VI rentre en France et Édouard III en Angleterre où il fait emprisonner un grand nombre de gouverneurs. Robert d’Artois retourne aussi ensuite en Angleterre et le comte de Flandre va vers le roi de France, p. 206-211.
Chapitre XXV. Victoire remportée sur les Sarrasins par les rois d’Espagne et de Portugal. Prise d’Algésiras, p. 211-213.
Chapitre XXVI. Lettres adressées par le calife de Bagdad au roi du Maroc, p. 213-216.
Chapitre XXVII. Victoire des rois d’Espagne et de Portugal sur le roi du Maroc. Prolongation de la trêve d’Esplechin, p. 216-217.
Chapitre XXVIII. Mort de Jean III, duc de Bretagne. Charles de Blois et Jean de Montfort revendiquant son héritage, Philippe VI soutient Charles de Blois. Résistance de Jean de Montfort qui est pris et enfermé au Louvre. Éclipse de soleil. Prise d’Hervé de Léon qui est envoyé en Angleterre. Siège d’Hennebont. Morts de Pierre de la Palu et de Louis, duc de Bourbon, p. 217-223.
Chapitre XXIX. Prolongation de la trêve d’Esplechin. Mort de Benoît XII. Élection de Clément VI, son couronnement. Robert d’Artois passe en Bretagne pour soutenir le comte de Montfort. Entremise des cardinaux-évêques de Palestrina et de Frascati, légats du Saint-Siège, pour ramener la paix. Mort de Robert d’Artois. Édouard III vient en Bretagne. Siège de Vannes. Les cardinaux obtiennent la conclusion de trêves. Édouard III rentre en Angleterre et Philippe VI en France, p. 223-230.
Chapitre XXX. Clauses des trêves de Malestroit. Philippe VI s’entremet en vain auprès du pape pour obtenir l’absolution de Louis de Bavière. Philippe, second fils du roi de France, est reconnu comme héritier du Dauphiné. Établissement de la gabelle. Affaiblissement de la monnaie ; cherté de la vie, p. 231-235.
Chapitre XXXI. Conflit en Normandie entre Jean de Harcourt, Robert Bertrand, maréchal de France, d’une part, et Godefroi de Harcourt, d’autre part. Philippe, roi de Navarre, va au secours du roi de Castille contre les Sarrasins. Répression d’un soulèvement des étudiants d’Orléans qui voulaient empêcher le ravitaillement de la Bourgogne. Tempête au Bois de Vincennes. Guy de Castres, abbé de Saint-Denis, résigne ses fonctions, Gilles Rigaud lui succède. Mort du roi de Navarre, tombé malade au siège d’Algésiras, p. 236-241.
Chapitre XXXII. Exécution à Paris d’Olivier de Clisson, Godefroi de Harcourt est banni et Jean de Montfort délivré de prison. Essai de rapprochement entre les rois de France et d’Angleterre. Guerre entre le roi d’Aragon et le roi de Majorque. Exécution de faux scelleurs. Cherté de la vie à la suite de l’affaiblissement de la monnaie. Exécution à Paris de chevaliers bretons et de trois chevaliers normands, p. 241-248.
Chapitre XXXIII. Jean, duc de Normandie, va à Avignon pour traiter de la paix avec le roi d’Angleterre. Rixe entre les gens du cardinal de Périgord et ceux du comte d’Auxerre. Henri de Malestroit est mis à l’échelle au parvis Notre-Dame et meurt. Plaintes d’Édouard III contre Philippe VI. Mariage de Philippe, duc d’Orléans, fils de Philippe VI, avec Blanche, fille posthume de Charles IV le Bel ; Raoul, comte d’Eu, est tué dans les joutes. Conjonction de planètes, sa signification. Conquêtes du roi d’Aragon sur le roi de Majorque, p. 248-253.
Chapitre XXXIV. Rupture des trêves conclues entre la France et l’Angleterre. Édouard III débarque à l’Écluse. Jacques Arteveld est tué par les Gantois. Édouard III rentre en Angleterre. Philippe VI envoie son fils, le duc de Normandie, on Gascogne, à la tête d’une armée. Charles de Blois fait lever le siège de Quimper à Jean de Montfort. Été froid et pluvieux. Assassinat d’André, fils du roi de Hongrie. Le comte de Hainaut est battu et tué par les Frisons à Staveren. Mort de Jean de Montfort. Jean, duc de Normandie, envoyé contre Derby qui avait pris Bergerac et la Réole, met le siège devant Aiguillon, puis revient en France, p. 253-259.
Chapitre XXXV. Après avoir échoué devant Guingamp, le comte de Northampton prend la Roche-Derrien et attaque la ville de Lannion ; les Anglais détruisent les églises de Tréguier. Subsides demandés par Philippe VI. Deux cardinaux sont envoyés par le pape au roi de France à cause de sa guerre avec l’Angleterre, p. 260-265.
Chapitre XXXVI. La ville de Lannion est livrée aux Anglais ; mort de Geoffroy de Pontblanc. Les Bretons reprennent Lannion qui avait été pillé. Exécution à Paris de Simon Poulliet, p. 265-270.
Chapitre XXXVII. Édouard III débarque à Saint-Vaast de la Hougue, ravage la Normandie, prend Carentan, Saint-Lô, Caen, marche sur Paris, vient à Poissy et incendie toutes les localités environnantes. Philippe VI qui, depuis Rouen, suit Édouard III, va à Saint-Denis, puis à Antony, où il apprend que le roi d’Angleterre a rétabli le pont de Poissy, p. 270-278.
Chapitre XXXVIII. Après avoir brûlé Poissy, Saint-Germain-en-Laye et d’autres villes, Édouard III marche sur Beauvais. Philippe VI, parti de Saint-Denis, le suit jusqu’à Abbeville. Édouard III traverse la Somme au gué de la Blanchetaque et s’installe près de la forêt de Crécy où Philippe VI l’attaque, p. 279-282.
Chapitre XXXIX. Bataille de Crécy ; défaite des Français ; causes de ce désastre. Édouard III va mettre le siège devant Calais. Les Flamands reconnaissent comme comte de Flandre Louis de Male, fils de Louis de Nevers, qui fut tué à Crécy. Obsèques du comte d’Alençon et du roi de Bohème. Derby prend Saint-Jean-d’Angély et Poitiers, revient à Bordeaux et passe en Angleterre. Subside demandé à l’abbaye de Saint-Denis. Condamnation de Pierre des Essars. Établissement de trésoriers du roi. Prise de Tulle par les Anglais. Exécution de chevaliers normands. Lettres de rémission en faveur de Godefroi de Harcourt. Reprise de Tulle par les Français. Guerre de Jean de Chalon contre le duc de Bourgogne. Mesures prises par Philippe VI contre les Lombards, p. 282-291.
Chapitre XL. Le comte de Flandre ne voulant pas épouser la fille du roi d’Angleterre se réfugie auprès du roi de France. Philippe VI va au secours de Calais. Un avocat de Laon qui cherchait à vendre la ville aux Anglais est arrêté et lapidé. Le vicomte de Thouars est pris. Exécution d’un habitant de Paris qui voulait livrer la ville. Le château de Jean de Vervins, à Bosmont, est détruit. L’évêque de Beauvais est transféré à l’archevêché de Rouen et celui de Bayeux à l’évêché de Beauvais. Les fils du duc de Brabant, Henri et Godefroy, épousent l’un la fille du duc de Normandie, et l’autre la fille du duc de Bourbon. Trêves accordées aux Flamands, p. 292-297.
Chapitre XLI. Charles de Blois, qui voulait reprendre la Roche-Derrien, est fait prisonnier par les Anglais et mené en Angleterre, p. 298-306.
Chapitre XLII. Les Bretons, avec l’aide du sire de Craon et d’Ayton Doria envoyés par le roi de France, reprennent la Roche-Derrien. Le comte de Flandre épouse la fille du duc de Brabant. Reddition de Calais. Philippe VI demande une aide à ses sujets. Mesures prises contre les Lombards. Offices vacants réservés aux Calaisiens. La peste en Languedoc. Mort de la duchesse de Bourgogne et de Louis de Bavière, p. 306-314.
Chapitre XLIII. Ravages de la peste en France et à Paris. Trêves conclues avec le roi d’Angleterre. Les bastides élevées près de Calais par Geoffroi de Charny sont abattues. Réception de Louis de Male par la ville de Bruges. Accord conclu à Sens entre Marguerite, comtesse de Flandre, et Marguerite, comtesse de Boulogne. Mort d’Eudes IV, duc de Bourgogne. Mort d’Henri, duc de Limbourg. Humbert II, dauphin de Viennois, prend l’habit de dominicain, p. 314-319.
Chapitre XLIV. Charles, fils aîné de Jean, duc de Normandie, prend possession du Dauphiné et épouse Jeanne, fille du duc de Bourbon. Le comte de Foix épouse la fille du roi de Navarre. Mort de Bonne, duchesse de Normandie ; de Jeanne, reine de Navarre ; de Jeanne, reine de France. Échec de la tentative de Geoffroi de Charny pour reprendre Calais. Philippe VI épouse Blanche, fille du roi de Navarre, et Jean, duc de Normandie, Jeanne, comtesse de Boulogne. Incidence des Flagellants, p. 319-325.
Chapitre XLV. Clément VI établit une année jubilaire tous les cinquante ans. Trêves avec l’Angleterre. Les Anglais prennent la ville de Loudun. Thomas de Dagworth est battu et tué devant Auray. Mort de Philippe VI de Valois, auquel on donna les surnoms de Philippe le Fortuné, l’Heureux, le Très bon chrétien, le Vrai catholique, p. 325-329.
Appendice. Philippe de Valois succède à Charles IV le Bel ; son couronnement. Exécution de Pierre Rémi. Guerre de Flandre ; bataille de Cassel. Exécution de Guillaume de Deken. Troubles causés à Rome par Louis de Bavière. Mort du chancelier Jean de Cherchemont. Hommage d’Édouard III à Philippe VI pour la Guyenne. Mariage du duc de Bretagne. Différend entre Robert d’Artois et Mahaut, comtesse d’Artois. Mort du comte de Savoie. L’enfant de Pomponne, p. 330-341.