Les Logiciels libres en documentation/8

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche




II - Utilisation d’un wiki : MediaWiki





Utilisation d’un wiki : MediaWiki[modifier]

Le logiciel a été mis à jour le 24 mai 2004 (version 1.2.6), après une précédente mise à jour en décembre 2003. La version présentée est celle qui était utilisée sur la wikipédia au mois de juin 2004. Une autre mise à jour (version 1.3) a été publiée le 12 août.

Un des premiers atouts de MediaWiki est sa gestion de l’Unicode dans l’adresse de la page des articles. Ainsi, l’adresse web de chaque article est composée d’une partie fixe, celle de l’encyclopédie, puis du titre de l’article, typographiée en français, majuscules et signes diacritiques compris. Pour un article sur le kimono, l’intérêt est négligeable. Mais l’article relatif aux attentats de Madrid donne un exemple de l’intérêt que cela peut avoir. L’adresse web est : http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentats_à_Madrid_du_11_mars_2004, qu’on peut saisir après la barre oblique suivant wiki directement : Attentats à Madrid du 11 mars 2004. Ainsi, aussi bien au moment de chercher l’article, qu’en consultant l’historique du navigateur, l’utilisateur est dans un environnement familier. Les accents, les majuscules sont prises en compte, le texte n’est pas anglicisé dans sa mise en forme, et ne ressemble plus à du code informatique.

Comme le tableau 2 le présente, la syntaxe des wikis est extrêmement simple à utiliser, facile à mémoriser quelle que soit la langue natale de l’utilisateur, et beaucoup moins encombrante que le code HTML. Cette syntaxe est utilisée par les lecteurs pour les modifications, mais est traduite en code HTML pour l’affichage par le logiciel.

Vous trouverez également en annexe C un exemple de page de l’encyclopédie, telle que la voit le contributeur quand il ajoute une rédaction, et son code source en HTML.

L’encombrement de la syntaxe wiki est peu important : c’est ce faible encombrement qui rend lisible le texte que le contributeur veut modifier. Avec le HTML, le texte utile est noyé dans les balises de code, ce qui rend la mise à jour difficile, et même complètement rébarbative pour toute personne qui n’en est pas familière. La syntaxe wiki, qui permet la lecture d’un texte presque nu, permet d’apporter corrections et ajouts plus facilement.

Tableau 2 : Comparaison des syntaxes des wikis et du HTML
Mise en forme
voulue
Commande Mediawiki Commande HTML Résultat
Italique ''Texte en italique'' <i>Texte en italique</i> Texte en italique
Gras '''Texte en gras''' <b>Texte en gras</b> Texte en gras
Texte barré <s>Texte barré</s> <s>Texte barré</s> Texte barré
Liens internes Olympe de Gouges, auteur de la [[Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne]] Olympe de Gouges, auteur de la <a href=''Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne'' title="Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne">Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne</a> Olympe de Gouges, auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne
Liens externes [http://sourceforge.net sourceforge] <a href="http://sourceforge.net" title="sourceforge" >sourceforge</a> sourceforge
Titres de 1er niveau == Titre == <H1>Titre</H1>

Titre[modifier]

Titres de 2e niveau === Sous-Titre=== <H2>Sous-Titre</H2>

Sous-Titre[modifier]

Titres de 3e niveau ==== Paragraphe==== <H3>Paragraphe</H3>

Paragraphe[modifier]

Liste numérotée #Un #Deux #Trois <OL>

<LI>Un <LI>Deux <LI>Trois </OL>

  1. Un
  2. Deux
  3. Trois
Signature ~~~~ Utilisateur le mardi 7 août à 23h22


La création d’une nouvelle page se fait en créant un lien pointant vers elle à partir d’un article déjà existant. Ainsi, pour l’article présentant l’IUT Michel de Montaigne, présent en annexe, il m’a suffi dans l’article Bordeaux de créer un lien IUT Michel de Montaigne ; il est apparu en rouge, mais un clic sur ce lien mène vers une fenêtre d’édition toute prête. On peut aussi saisir le nom de l’article que l’on veut créer dans la barre d’adresse du navigateur (ce qui donne alors http://fr.wikipedia.org/wiki/IUT Michel de Montaigne) : le logiciel crée alors un article vide avec le message (qui sera absent de la fenêtre d’édition) : (Il n'y a pour l'instant aucun texte sur cette page). Il suffit alors de modifier la page pour créer l’article. L’avantage de la première méthode est de lier entre eux tous les articles de la base.

Le logiciel MediaWiki étant destiné à être utilisé en ligne, son interface est celui d’une page web, et il est accessible via un navigateur Internet. Les fonctions principales sont accessibles par des liens hypertextes. Les pages de la wikipédia ont une présentation homogène : outre les éléments d’identification de l’encyclopédie : le logo dans l’angle supérieur gauche de la page, qui est un lien vers la page d’accueil, et la mention souscrite au titre, Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre, les outils de wikipédia sont disposés sous forme de liens tout autour de l’article. En haut de la page, se trouvent les liens personnels du contributeur :

  • un lien portant le nom du contributeur, dirige vers l’article ou page dont il dispose ; il peut s’y décrire, stocker des petits outils pratiques, des éléments à conserver et à mettre en forme pour leur intégration ultérieure dans un article ;
  • un lien vers la page de discussion du contributeur ; chaque page de wikipédia possède en dépendance une page de discussion, qui sert à discuter de l’article, ou de l’utilisateur quand elle dépend d’une page utilisateur ;
  • accès à ses préférences, qui permettent de choisir les modalités d’affichage de la wikipédia, son esthétique, les réglages de la fenêtre d’édition, ceux de la recherche dans le contenu de la wikipédia ;
  • liste de suivi : chaque contributeur peut, lors d’une modification d’un article, demander à suivre les futures modifications qui seront apportées à cet article ; la liste des articles suivis par le participant est classée par ordre croissant de date de modification, avec la date et l’auteur de la modification ;
  • contributions ;
  • identification (déconnexion quand il est connecté).

La production de documents est simplifiée par l’interface extrêmement simple de la fenêtre d’édition du logiciel (voir Image 17). La syntaxe est très simple à mémoriser, et facilite la prise en main rapide du logiciel aussi bien par un novice, que par un utilisateur expérimenté d’un autre logiciel d’édition HTML. D’ailleurs, WikiMédia interprète correctement les balises HTML, qui peuvent également être utilisées pour améliorer la mise en page, ou remédier à certains bogues.

Par exemple un italique pour un terme précédé d’une apostrophe, comme l’’’Italie’’, fait boguer MediaWiki. La suite de trois apostrophes est comprise par le logiciel comme une demande de graisse pour toute la ligne par le logiciel. La balise HTML (<i> </i>) remédie à ce problème. On peut également encadrer le caractère qui ne doit pas être interprété comme du code wiki par les balises <nowiki> et </nowiki>, ce qui donne le code suivant :

<nowiki>L’</nowiki>’’Italie’’

et qui donne le texte : L’Italie. Évidemment, la balise HTML est dans ce cas moins lourde à utiliser.

Il est encore possible, depuis la version de mai 2004, d’utiliser ce qui est appelé un modèle ; le modèle se forme de deux accolades encadrant un caractère, et lui donnant une signification particulière :

L{{‘}}’’Italie’’.

Ici le modèle permet de placer Italie entre guillemets. Il existe un modèle {{e}} que l’on place à la suite des numéros de siècle ou des adjectifs ordinaux écrits sous forme de texte (XIXe siècle, le 2e aux JO), un modèle {{er}}, etc.

Fichier:Liens-contributeurs-fenetre-edition-Wikimedia-1.3.jpg
Image 17 : Liens propres du contributeur et fenêtre d’édition dans Wikipédia

Le rédacteur dispose également d’un rappel des principaux codes d’édition, au-dessus du cadre contenant le texte. En passant la souris sur les boutons, on obtient dans le champ situé en dessous, de gauche à droite, le code permettant d’obtenir le gras, l’italique, un lien interne ou externe au wiki, un titre, la façon d’insérer une image ou un son, une formule mathématique au format Latex (qui respecte le mieux les règles propres à cette écriture particulière), la signature automatique du contributeur (quatre tildes insèrent automatiquement un lien vers sa page et la date suivie de l’heure), ainsi qu’une ligne séparatrice. Le champ Résumé permet d’indiquer quelles modifications ont été effectuées (indication utile lorsqu’on consulte l’historique), la case à cocher Modification mineure ajoute un m à gauche de la modification dans l’historique ; on peut aussi demander à être informé des modifications de l’article par la case à cocher Suivre cet article.

Sur le coté gauche, se trouvent trois groupes de liens. Le premier, la palette principale, nommée palette de navigation (voir Image 18), peut être placée à gauche (comme sur un site web classique), ou à droite, comme la palette d’un logiciel traditionnel, à portée de souris pour un droitier. Cette palette comprend les liens-outils suivants :

  • Accueil : lien vers la page d’Accueil de l’encyclopédie ;
  • Accueil communauté : lien vers une page listant un ensemble de ressources libres, et donc utilisables dans le cadre de l’encyclopédie libre ;
  • Actualités : la wikipédia possède une page qui propose un aperçu succinct de l’actualité ;
  • Modifications récentes : la page vers laquel le lien oriente permet de consulter les dernières modifications apportées à la base, que ce soit des modifications des articles, ou des ajouts d’images ;
  • Une page au hasard : elle sert à feuilleter l’encyclopédie, soit pour le plaisir de la lecture, mais aussi pour découvrir un article inachevé, ce qui permet à un rédacteur d’améliorer la base ;
  • Aide : son intitulé est explicite ; le lien oriente vers une page listant toutes les pages contenant divers éléments qui sont en fait le manuel de l’utilisateur : description des fonctions du logiciel ; historique de l’encyclopédie ; syntaxe propre au logiciel, différentes règles de comportement ;
  • Aidez Wikipédia … faites un don ! : l’intitulé est explicite : ce lien oriente sur une page qui explique les modalités d’un don.

Fichier:Palette-navigation-MediaWiki-1.3.pdfImage 18 : Palette de navigation de Wikipédia

La deuxième section (voir Image 19), nommée Rechercher, comprend un champ de saisie, et deux boutons Consulter et Rechercher. Si l’on pense connaître le nom de l’article, en le saississant dans le champ et en cliquant sur consulter, on est dirigé directement sur la page. Si on se trompe, on arrive sur une page recherche. Selon les périodes, le serveur est plus ou moins disponible. S’il n’a pas suffisamment de ressources à allouer à la recherche, il réoriente vers Google, qui est alors configuré pour une recherche avancée dans le domaine internet de la wikipédia de la langue concernée. Cette solution n’est pas forcément mauvaise, Google permettant des recherches plus pointues que MediaWiki. Le moteur de recherche étant le même pour toutes les langues, les variations d’orthographe ne sont pas gérées : il recherche donc en orthographe exacte (une recherche sur apocryphe ne renverra pas sur les articles nommés ou contenant apocryphes, au pluriel). La troncature n’est pas gérée non plus (au contraire de Google). Le moteur de recherche classe les résultats selon cet ordre de pertinence :

  • si les mots demandés sont dans le titre de l’article (qui est aussi le nom de la page web) ;
  • si les mots demandés sont seulement présents dans le corps du texte.

Il existe d’autres fonctions rudimentaires de recherche, qui ne sont pas destinées au lecteur, mais aux rédacteurs :

  • une liste des images, présentée par leur nom (pas très souvent évocateur) et par listes de 20 à 250 items; on peut soit utiliser la recherche du navigateur (Ctrl + F ou Cmd + F) dans la page, ou une recherche dans toute la liste des images ;
  • une liste des utilisateurs ;
  • une liste des pages ne contenant pas de lien vers le reste de la base ;
  • une liste des images non-utilisées dans un article ;
  • une liste des articles courts ;
  • une liste des articles les plus demandés (cinq parmi les plus demandés sont présents en haut de la page Modifications récentes).

Un article est considéré comme demandé à chaque fois qu’un lien est créé dans un article pointant vers lui, alors qu’il n’existe pas encore (plusieurs liens vers le même article à partir de la même page comptent pour un seul). L’inconvénient est que le nom de l’article n’est pas forcément normalisé : pour Napoléon, certains rédacteurs auront saisi (donc créé des liens, donc une page et un article) Napoléon, Napoléon Bonaparte, Bonaparte, voire même l’Empereur. La demande pour cet article peut donc se retrouver diminuée. Tout comme la wikipédia a pris des décisions afin de normaliser ces noms d’articles (pour les personnages historiques, tous leurs prénoms suivis de leur nom), un centre de documentation devra faire de même afin d’éviter qu’un utilisateur se retrouve devant un lien rouge, indiquant que l’article n’est pas créé, alors qu’il l’est en fait. Pour faciliter le travail des rédacteurs, dans l’exemple que j’ai pris, il existe toutefois des pages de redirection : ainsi le lien Bonaparte pointe bien vers la page qui existe, mais en cliquant sur ce lien le lecteur est automatiquement redirigé vers Napoléon Bonaparte. Il existe aussi des pages dites d’homonymie, avec un message automatique indiquant au lecteur que pour désambiguïser un terme, cette page a été créée ; elle est très utilisée pour les noms de commune, de département qui portent un nom de fleuve (on crée alors une page Gironde (fleuve) et une autre Gironde (département)) ou de batailles multiples (comme Bataille de Poitiers (732) et Bataille de Poitiers (1356)).

Fichier:Apercu-fonction-Wikimedia-1.3.jpg
Image 19 : Aperçu général des fonctions de Wikimédia

La troisième section, boîte à outils, regroupe des outils collaboratifs relatifs à l’article en regard, et d’autres concernant l’encyclopédie en général :

  • Pages liées : recense les pages qui possèdent un lien pointant vers cet article ; cela permet d’en ajouter (ne serait-ce que pour faire des liens à double sens), d’homogénéiser le contenu de la wikipédia, de supprimer un lien erroné ;
  • Suivi des liens : permet de suivre les modifications des pages vers lesquelles l’article pointe ; le contenu de l’encyclopédie reste ainsi cohérent ;
  • Nourrir rss atom : cette option permet d’alimenter les flux rss et atom ; les flux rss fonctionnent en réseau, entre un serveur d’informations et un logiciel dédié sur l’ordinateur personnel de l’utilisateur ; une fois configuré, le logiciel établit un flux constant d’informations entre les deux ordinateurs ; il est ainsi possible d’être tenu au courant en temps réel des dernières modifications d’une page (chaque modification est résumée : auteur, résumé de la modification) ;
  • Importer une image : envoie vers la page expliquant la procédure de téléversement d’une image sur les serveurs de wikipédia, similaire à celle d’ajout d’une pièce jointe dans un mail ;
  • Pages spéciales : il s’agit d’un ensemble de méta-pages, à but de maintenance ; outre les liens déjà présents dans cette section, on en retrouve plusieurs listant un certains nombre d’autres pages qui ont besoin d’une maintenance : pages sans catégories, pages sans liens, articles longs, articles courts, images non-décrites, liste de toutes les pages, des administrateurs, des participants, des catégories, page statistique, etc.

Les liens outils qui servent à la modification de la page étaient avant la mise à jour de mai disponibles plusieurs fois autour de l’article, de façon dispersée. Ils sont désormais regroupés en haut de la page :

  • Discussion : lien vers la page de discussion relative à l’article ;
  • Modifier : lien vers la page de modification ;
  • Historique, recense toutes les modifications de la page, avec leur date, leur auteur, un lien vers la page de discussion de celui-ci, la possibilité de comparer les différences entre deux versions ;
  • Déplacer la page, qui permet de placer l’article sur une page dont le titre convient mieux au contenu. Elle est souvent utilisée pour rediriger un acronyme vers son nom développé (IUT renvoie à Institut universitaire de technologie) ;
  • Suivre : permet d’ajouter la page à sa liste de suivi, et ainsi d’être tenu au courant des différentes modifications.

Un événement fortuit montre la solidité de la solution choisie. Ayant subi une importante corruption de la base de données SQL le 6 juin, la wikipédia a dû fermer, complètement pendant quelques heures, puis n’a été accessible qu’en lecture le 7 juin. Une sauvegarde datant du 6 juin, 10h00 (heure de Paris) a d’abord été remise en ligne. Les modifications apportées entre cette heure et l’heure du plantage (en début d’après-midi) ont ensuite toutes été récupérées. Par la suite, le logiciel a été modifié pour permettre des sauvegardes sur les postes des participants, rendant l’encyclopédie encore plus participative.

Enfin, l’image 20 illustre l’un des modes de travail du développement du logiciel : juste après la mise à jour de mai 2004, un lien de plus figurait sur la page Modifications récentes : Bogues de la nouvelle version du logiciel, qui était une page de discussion qui permettait à tous ceux qui remarquaient un bogue de le signaler, le décrire et d’en discuter avec les développeurs volontaires pour les éradiquer.

Fichier:Accueil-wiki-1.3-bogues-a-signaler.jpg
Image 20 : En-tête de la page Modifications récentes - Bogues à signaler

Les possibilités d’utilisation d’un logiciel wiki pour la diffusion d’informations dans le cadre d’un centre de documentation[modifier]

Comme nous l’avons vu, le logiciel Wikipédia dispose de nombreux outils permettant un travail collaboratif visant à la production de documents et à leur mise à disposition de l’utilisateur simultanée. Il peut également, sous réserve que le documentaliste puisse l’installer, être utilisé dans un petit centre de documentation.

Lorsqu’un article comprend trois sections, un sommaire est immédiatement généré en haut de page.

Résumés, fiches bibliographiques (via des modèles contenant un tableau), synthèses et autres produits documentaires peuvent ainsi être aisément mis à disposition des utilisateurs de l’unité documentaire.

Des pages spéciales peuvent être mises en place avec des modèles de tableaux, de fiches, des modèles de plans d’articles, afin d’augmenter la productivité du documentaliste. D’ailleurs, en ce qui concerne les tableaux, il existe également une syntaxe wiki extrêmemeent simplifiée par rapport au langage HTML, et qui là aussi abrège le temps de création, et permet une mise à jour rapide. Il est également possible d’insérer des images, du son, de la vidéo.

Les utilitaires Modifier cette page et Page de discussion, peuvent être éventuellement renommés, permettent non seulement aux documentalistes d’éditer en temps réel le document, mais aussi de l’annoter de façon invisible pour l’utilisateur (par la balise <!--> <-->), de prévoir les évolutions à y apporter. Éventuellement, un lecteur peut y porter une remarque ou une demande particulière. Il peut également la faire directement au documentaliste responsable de l’article (grâce à l’historique) en lui laissant un message sur sa page de discussion, ou en lui envoyant directement un message par mèl. La fonction de suivi des modifications (s’il la limite aux modifications non mineures) lui permet d’être mis au courant des évolutions apportées à un domaine particulier.

L’article Actualités permet à un utilisateur d’accéder directement aux derniers documents mis en ligne.

L’absence d’indexation par mots-clefs peut être compensée par l’existence des catégories. On peut utiliser un plan de classement avec des classes et sous-classes qui sont appelées catégories dans le logiciel. Une méta-page est créée pour chaque catégorie de ce plan. Dans l’article, elles sont codées par deux crochets (identiques à ceux codant un lien) encadrant le nom de la catégorie. Ainsi : catégorie :histoire en haut d’un article signifie que l’article fait partie de la catégorie histoire. Tout article ayant ce code est listé dans la méta-page de la catégorie. On peut donc effectuer une recherche dans une de ces pages. Le système est puissant, puisqu’on peut l’utiliser comme l’équivalent de mots-clés, un article pouvant appartenir à plusieurs catégories. Ainsi l’article Maison de verre appartient aux catégories Paris et Architecture. Du coté du lecteur, elles apparaissent en bas de la page, dans un cadre contenant le texte Catégorie : Architecture | Paris. L’ajout des catégories étant récent, on peut imaginer que cet article sera bientôt catégorisé à Années 30, Style international, Maison, etc. Chaque terme est un lien vers la méta-page, mais peut aussi faire l’objet d’une recherche puisqu’il est indexé.

Les outils Wiki peuvent convenir aux unités documentaires diffusant leurs informations par l’intermédiaire d’un site web, et qui souhaitent jouer sur la dimension interactive du web, ou qui désire avoir une plus grande réactivité. Ils nécessitent cependant une forte appropriation par les utilisateurs de l’unité documentaire, ainsi que par les documentalistes l’alimentant en documents.

Plan[modifier]