Les ancêtres du violon et du violoncelle/Les Luthiers/Les Luthiers russes

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Laurent Grillet, 1851-1901
Les ancêtres du violon et du violoncelle, les luthiers et les fabricants d’archets
Paris, C. Schmid (2p. 261-263).


LES LUTHIERS RUSSES

Andréiew (V.-V.). — Saint-Pétersbourg, 1900. Balalaïki.

Arnoud (Edouard). — Moscou, 1880-1892 environ. Il était né à Mirecourt (Vosges). Main-d’œuvre soignée.

Didelot (Auguste). — Moscou, Luthier contemporain. Originaire de Mirecourt (Vosges), il a travaillé chez Ernest-André Salzard, à Moscou, de 1873 à 1879, puis il s’est installé à son compte. Bonne facture.

Geisser (Ernest). — Saint-Pétersbourg. Luthier contemporain. Travail soigné.

Hamberger (Joseph). — Saint-Pétersbourg, 1845.

Kiaposse (Sawes). — Saint-Pétersbourg. 1750.

Kittel. — Saint-Pétersbourg, 1850-1880 environ. Bon luthier et habile fabricant d’archets.

Marizot (Bastien). — Karkoff, 1870-1892 environ. Originaire de Mirecourt. Du même âge que Ernest-André Salzard, il resta plusieurs années dans l’atelier de celui-ci, à Moscou, avant d’aller s’établir à Karkoff. Bonne lutherie.

Neiner (Johann-George). — Saint-Pétersbourg, 1824. Belle facture :

Signature Johann-George Neiner - 1724 - T2p262.png

Otto (Ludwig). — Saint-Pétersbourg, xixe siècle. Né à Cologne, il était le fils de George-Auguste Otto.

Otto (Hermann). — Saint-Pétersbourg, xixe siècle. Fils du précédent.

Salzard (Ernest-André). — Moscou, xixe siècle. Né à Mirecourt (Vosges), le 24 juin 1842. Élève de François Salzard, son père [1]. Venu à Paris en 1858, il y travailla pendant deux ans, et partit pour Saint-Pétersbourg, où il resta jusqu’en 1863. À cette époque, il alla s’établir à Moscou, et un an après, en 1864, on l’y nomma luthier du Conservatoire et de l’Opéra. Il y est mort le 9 septembre 1897. Ouvrier habile, Ernest-André Salzard fit venir en Russie la plupart des luthiers français qui s’y établirent depuis.

Schpidlen (F.). — Moscou. Luthier contemporain.

Steininger (Franz). — Saint-Pétersbourg, 1800. Fils de Jacob Steininger, de Francfort.

Ténischéva (M.-K.) princesse. — Saint-Pétersbourg, 1900. Balalaïki artistiques.


  1. Voir Les luthiers français