Les oeuvres poétiques de Clovis Hesteau de Nuysement 1578/Ces beaux yeux dont amour

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Les oeuvres poétiquesAbel l'Angelier (p. 113).

LVII.


Ces beaux yeux dont amour ma sceu blesser de sorte :
Q'ils peuvent rendre seuls mes tourmens alentez,
(Non le Baume charmé, ny les vers enchantez,
Ou pierre, ou gomme, ou just qui de l'Egypte sorte.)

M'ont de toute autre ardeur tellement clos la porte :
Que d'un profond penser mes sens sont contentez,
Et si mes tristes yeux d'autre object sont tentez
Mon ame s'irritant rend leur lumiere morte.

Donques de ces beaux yeux deux fares de mon cueur,
Vient ma honte & le los de mon cruel vainqueur,
Et d'eux mesmes j'attens le loyer de mes peines.

Par eux je suis guidé sous l'eternelle nuict,
Par eux du beau Soleil le bel astre me luit,
Et seuls glissent ma vie & ma mort dans mes veines.