Les oeuvres poétiques de Clovis Hesteau de Nuysement 1578/Maintenant que le Ciel

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Les oeuvres poétiquesAbel l'Angelier (p. 119).

LXVIII.



Maintenant que le Ciel plein d'une alme influence,
Chasse par ses doux feux l'outrageuse froideur
De l'orageux hyver : & fait par la vigueur
De l'humide & du sec feconder la semence.

Maintenant que Zephir dompte la violence
Du plus brave Aquillon, duquel l'aspre roideur
Entrouvre de Thetis l'horrible profondeur,
Et s'ouvrant jusqu'au Cieux ses entrailles eslance.

Or que les grands coutaux de Pampre sont couverts,
Que les champs sont ornez d'infiniz cillons verds,
Et que d'un bel email la pree est revestue.

J'erre seul mi-transi dans ces lieux escartez,
Et par le vain accent de mes vers rechantez,
Je decelle aux rochers la poison qui me tue.