Lexique de l’ancien français/2

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



  • aisible, adj., aisé, facile ‖ en son aisible, selon sa commodité.
  • aisiblement, adv., avec facilité.
  • aisibleté, s. f., facilité.
  • aisier, v. a., donner ce qui est nécessaire, ce qui met à l’aise ‖ fournir, satisfaire ‖ soulager ‖ accommoder ‖ enlever ‖ v. n., se restaurer ‖ v. réfl., prendre ses aises, jouir des commodités de la vie ‖ satisfaire un besoin naturel ‖ en parlant de choses, devenir facile ‖ s. m., plaisir, aise ‖ p. pas., agréable ‖ chambre aisiee, lieux d’aisance.
  • aisieument, adv., aisément, facilement.
  • aisif, adj., aisé, commode, facile, agréable ‖ accommodant.
  • aisil, s. m., vinaigre ‖ sauce au vinaigre.
  • aisine, s. f., facilité.
  • aisir (s’), v. réfl., jouir.
  • aisiveté, s. f., facilité.
  • aisne, s. m., rafle de raisin, marc.
  • aisse, s. f., sorte de doloire à l’usage des chapuiseurs de selles.
  • aissel, s. m., essieu.
  • aissele, s. f., toute sorte d’ais ou de planche, aisseau, bardeau, madrier.
  • aisseler, v. a., garnir d’ais ‖ p. pas., serré entre deux ais, mis en presse.
  • aisselete, s. f., copeau, éclat de bois.
  • aisseleter, v. a., serrer, entre deux ais.
  • aisselier, s. m., pièce de bois qui supporte les tirants ou qui forme les cintres d’une charpente.
  • aisseliere, s. f., veine axillaire.
  • aisselin, s. m., madrier, pièce de bois de charpente ‖ petite planche en forme de tuile propre à couvrir les maisons.
  • aisseline, s. f., petite planche en forme de tuile propre à couvrir les maisons.
  • aissendre, s. m., poutre, madrier.
  • aisset, s. m., petite planche, latte, bardeau.
  • 1. aissete, s. f., petite planche, tablette.
  • 2. aissete, s. f., petite hache.
  • aissien, s. m., petite planche, aisseau.
  • 1. aissil, s. m., essieu d’une roue.
  • 2. aissil, s. m., ais, petite planche en forme de tuile pour couvrir les bâtiments.
  • aissin, s. m., mesure pour les grains ‖ mesure de terre ‖ mesure de bois, de plâtre, etc.
  • aitoire, s. m., aide, secours.
  • aitour, s. m., aide, secours.
  • aitre, s. m., portique, porche, parvis de l’église ‖ terrain près d’une église jouissant du droit d’asile ‖ cimetière, autrefois annexé à l’église.
  • aitrie, s. f., portique, porche, parvis de l’église ‖ terrain près d’une église jouissant du droit d’asile.
  • aitriee, s. f., portique, porche.
  • aiue, s. f., aide ‖ indemnité ‖ minute d’un acte ‖ titre de créance ‖ lettre de privilège à l’aide de laquelle on obtenait l’aide des magistrats.
  • aiuement, s. m., aide, secours.
  • aiueor, s. m., celui qui aide, auxiliaire, complice.
  • aive, s. m., aïeul, ancêtre.
  • aiver, v. a., égaler, niveler ‖ étendre également.
  • ajambee, s. f., enjambée.
  • ajamber, v. a., enjamber ‖ v. n., empiéter.
  • ajardiner, v. a., cultiver en jardin.
  • ajeter, v. réfl., se jeter, se précipiter.
  • ajoignement, s. m., action de joindre, d’unir ‖ adjonction ‖ union ‖ T. de cout., accessoire.
  • ajoindre, v. a., joindre, ajouter, unir ‖ v. n., être contigu ‖ s. m., combat, lutte.
  • ajointement, adv., d’une manière serrée.
  • ajolier, v. a., enjoliver, parer.
  • ajolir (s’), v. réfl., s’enjoliver, se parer.
  • ajoliver, v. a., enjoliver, parer.
  • ajoppé, adj., habillé, ajusté, attifé.
  • ajor, s. m., ajournement, assignation.
  • ajornable, adj., qui peut devenir jour.
  • ajornail, s. m., point du jour.
  • ajornant, s. m., point du jour.
  • ajorne, s. f., point du jour.
  • ajornee, s. f., point du jour ‖ jour entier, journée.
  • ajornement, s. m., point du jour ‖ le jour même.
  • ajorneor, s. m., celui qui porte l’ajournement.
  • ajorner, v. n., se lever, luire, briller ‖ v. imp., faire jour ‖ v. réfl., briller avec le jour ‖ v. a., continuer, renouveler une chose chaque jour ‖ visiter, saluer au commencement du jour ‖ convoiter ‖ s. m., point du jour.
  • ajornerie, s. f., ajournement.
  • ajostaison, s. f., action d’ajouter ‖ ce qu’on ajoute.
  • ajostant, p. prés., contigu.
  • ajostee, s. f., assemblée, combat.
  • ajostement, s. m., addition, augmentation ‖ rapprochement, union, liaison, accord, mariage ‖ corps de troupes réunies ensemble ‖ mêlée, combat.
  • ajoster, v. a., mettre auprès, unir ensemble, conjoindre, allier ‖ rassembler, réunir ‖ presser, serrer contre ‖ v. réfl., s’appliquer, se disposer ‖ v. n. et réfl., en venir aux prises ‖ s. m., moment où l’on en vient aux prises.
  • ajovenir, v. a., rajeunir.
  • ajugier, v. a., juger, mettre en jugement ‖ déclarer par jugement, condamner.
  • ajurer, v. a., faire jurer ‖ v. réfl., se lier par un serment.
  • ajust, s. m., action de vérifier.
  • ajutatoire, s. m., prière nommée en latin adjutatorium.
  • 1. ajutoire, s. m. et f., aide, secours ‖ T. d’anat., bras.
  • 2. ajutoire, adj., secourable.
  • ajutrice, adj. f., secourable, qui aide.
  • alable, adj., par où l’on peut passer ‖ devant alable, qui précède, précurseur ‖ premiers alable, préalable.
  • alabourer, v. a., labourer, cultiver.
  • alacier, v. a., prendre dans un lacs, dans un filet, tromper ‖ s. m., tromperie.
  • alagane, adj., qui est à la disposition de, qui est disposé à.
  • alague, s. m., arbalétrier.
  • alaidir, v. a., enlaidir.
  • alaidissement, s. m., action de rendre laid.
  • alaignier, v. a., couper (des bûches, des fagots).
  • alain, s. m., romarin.
  • alaine, s. f., mesure agraire.
  • alaiteresse, s. f., celle qui allaite, qui nourrit.
  • alaitier, v. a., têter.
  • alamir, v. n., être abattu de tristesse, être lassé, être épuisé.
  • alan, s. m., sorte de gros chien de chasse.
  • alance, s. f., action d’aller, passage.
  • alangorer, v. n., tomber dans la langueur.
  • alangorir (s’), v. réfl., s’alanguir, tomber en langueur.
  • 1. alant, s. m., celui qui va, qui s’en va ‖ messager ‖ coureur, vagabond ‖ mauvais plaisant.
  • 2. alant, s. m., distance.
  • alargier, v. a., élargir ‖ allonger ‖ v. réfl., prendre le large, s’éloigner.
  • alargir, v. a., élargir ‖ allonger ‖ dilater ‖ v. réfl., user de largesse.
  • alargissement, s. m., action d’élargir.
  • alas, interj., hélas.
  • alaschement, s. m., relâchement, adoucissement, soulagement.
  • alaschier, v. a., lâcher, desserrer ‖ relâcher, délivrer ‖ adoucir, soulager ‖ v. réfl., s’affaiblir, diminuer.
  • alaschir, v. a., lâcher, détendre ‖ p. pas., lassé, appesanti.
  • alaschissement, s. m., relâchement.
  • alassement, s. m., lassitude, fatigue.
  • alasser, v. a., lasser, fatiguer ‖ v. n. et réfl., se lasser.
  • albassan, s. m., albâtre.
  • albe, s. f., bois blanc, aubier.
  • albereau, s. m., espèce de pierre blanche et dure comme l’albassan.
  • albert, s. m. T. d’argot, monnaie blanche.
  • albes, s. m. pl., habits blancs, linges blancs, robe blanche dont on revêtait les enfants immédiatement après leur baptême.
  • albespin, s. m., aubépine.
  • albor, s. f., aube.
  • 1. alborne, s. f., viorne, petit alisier.
  • 2. alborne, adj., blond.
  • albuel, adj., un peu blanc.
  • albun, s. m., bois blanc, aubier.
  • alcace, s. f., morelle, plante de la famille des solanées.
  • alcatique, s. f., sorte d’infirmité des femmes.
  • alçor, adj., plus haut.
  • alcun, adj., quelque, quelconque.
  • alcunui, pron., aucun, quelqu’un, personne.
  • aldargue, s. f., bouclier mauresque.
  • 1. ale, s. f., voyage.
  • 2. ale, s. f., foule, multitude.
  • 3. ale, s. f., sardine ou anchois.
  • aleaument, adv., loyalement.
  • aleauter, v. a., légitimer ‖ v. réfl., se justifier.
  • alebiqueux, adj., pointilleux, querelleur.
  • aleboter, v. a., recueillir, attraper ‖ v. n., grapiller, cueillir des grapillons.
  • aleboteur, s. m., grapilleur de raisins.
  • alechement, s. m., action de lécher.
  • alechier, v. a., attirer, séduire, tromper ‖ v. réfl., se délecter.
  • alechir, v. a., allécher.
  • alectoire, s. f., gemme qui se trouve dans le jabot du coq.
  • alee, s. f., marche ‖ voyage, expédition ‖ bien allee, souhait, cadeau de départ ‖ galerie ‖ frais de route.
  • aleeor, s. m., celui qui allègue, demandeur.
  • alegance, s. f., allégation.
  • alegement, s. m., barque servant à alléger la charge d’une autre ‖ sorte de redoute.
  • alegeor, s. m., celui qui allège, qui soulage.
  • alegerer (s’), v. réfl., reprendre de la santé, de la bonne humeur.
  • alegerir, v. a., rendre plus léger ‖ soulager.
  • alegier, v. a., décharger d’accusation ‖ v. n., relever d’une maladie ‖ diminuer, se dissiper.
  • alegir, v. a., rendre léger, alléger ‖ soulager ‖ faire plaisir à.
  • alegrance, s. f., allégresse.
  • alegrant, p. prés., joyeux, plein d’allégresse.
  • alegrer, v. a., rendre gai, joyeux, dispos.
  • alegreté, s. f., allégresse.
  • alegrie, s. f., allégresse.
  • alegrir, v. a., rendre gai, joyeux, dispos.
  • aleguement, s. m., allégation.
  • aleier, v. a., déclarer avec serment ‖ gouverner selon la loi et la justice.
  • alein, s. m., haleine.
  • 1. alemande, s. f., amande.
  • 2. alemande, s. f., fourrure d’Alabanda, ville de Carie.
  • alemandé, adj., assaisonné, farci d’amandes.
  • alemanderie, s. f., plantation d’amandiers.
  • alemandier, s. m., amandier.
  • alemandine, s. f., espèce de rubis qu’on trouvait dans le voisinage d’Alabanda, ville de Carie. Cf. Amandin.
  • alemele, s. f., lame d’épée, de poignard, de couteau ‖ fer d’arme tranchante, arme tranchante quelconque ‖ lamelle d’or qui devait être attachée sur le devant de la tiare ‖ cheville ‖ le membre viril.
  • 1. alement, s. m., pas, marche, cours, voyage.
  • 2. alement, s. m., fourrure d’Alabanda, ville de Carie. Cf. Alemande.
  • alenaz, s. m., petit poignard, poinçon.
  • alenee, s. f., voix, respiration, souffle.
  • alener, v. a., inspirer.
  • 1. alenier, s. m., étui à alènes.
  • 2. alenier, adj., poussif.
  • aleniere, s. f., étui à alènes.
  • alenissement, s. m., souffle, respiration.
  • alenter, v. a., ralentir.
  • alentir, v. a., différer.
  • aleoir, s. m., allée, passage, chemin, galerie.
  • 1. aleor, s. m., coureur, voyageur, marcheur ‖ sorte de bateau.
  • 2. aleor, s. m., allée, passage, chemin, galerie.
  • aleprer, v. n., être couvert de lèpre.
  • alerion, s. m., grande espèce d’aigle.
  • alerresse, s. f., sage-femme.
  • alesier, v. a., donner plus de largeur à, élargir ‖ p. pas., de côté ‖ par contenance alesiee, avec un air indifférent.
  • alestage, s. m., lest.
  • alester, v. a., lester.
  • alete, s. f., dimin. de ale, anchois.
  • aleu, s. m., location, bail ‖ louage, ce qu’on payait à un maître pour être apprenti.
  • aleuer, v. a., charger (un navire).
  • aleugerie, s. f., fief tenu en aleu.
  • aleüre, s. f., train, marche, course ‖ lieu pour se promener, galerie.
  • aleurer, v. a., attirer, captiver.
  • aleutier, s. m., possesseur d’alleu.
  • alevain, s. m., enfant trouvé.
  • alever, v. a., porter en haut ‖ élever, construire ‖ établir, instituer ‖ faire une levée, prélever ou percevoir (des impôts) ‖ planter ‖ fig., tirer d’une basse condition, élever en dignité ‖ relever, faire fleurir ‖ élever, nourrir ‖ soulever, faire naître ‖ v. n., provenir.
  • aleviacion, s. f., décharge, allégement.
  • alevier, v. a., soulager ‖ atténuer.
  • alevoire, s. f., sorte de bateau, allège.
  • alfin, s. m., pièce des échecs qu’on a depuis appelée le fou.
  • algalife, s. m., calife.
  • algier, s. m., sorte de javelot.
  • algoriser, v. a., calculer, faire l’énumération de.
  • algorisme, s. m., art du calcul, arithmétique avec les chiffres arabes ‖ estre chiffre en algorisme, être comme un zéro, n’avoir aucune valeur, n’être rien du tout ‖ chronogramme, date déterminée par les lettres numérales d’un ou de plusieurs mots, le plus souvent d’un vers, et habituellement d’un vers latin.
  • aliaison, s. f., alliance ‖ alliage.
  • aliancier, v. a., allier.
  • aliant, s. m., allié.
  • aliboron, s. m., ellébore.
  • alicier, v. a., attirer, amorcer ‖ tirer.
  • alie, s. f., alise, fruit de l’alisier.
  • aliegrement, s. m., allégresse.
  • aliement, s. m., alliage ‖ ligue, alliance ‖ engagement, obligation contractée par le serment de fidélité du vassal envers son seigneur ‖ accord ‖ fidélité constance.
  • alien, adj., étranger ‖ différent.
  • alienage, s. m., action d’aliéner.
  • alienance, s. f., action d’aliéner.
  • aliene, s. f., pays étranger.
  • alienement, s. m., aliénation.
  • alieneur, s. m., celui qui aliène une possession, aliénateur.
  • 1. alier, v. a., joindre par un lien, assembler ‖ rassembler, rallier ‖ engager ‖ mélanger ‖ v. réfl., s’attacher, s’appliquer ‖ v. n., se rallier, se réunir, se rassembler.
  • 2. alier, s. m., alisier, bois d’alisier.
  • 3. alier, s. m., manière de se conduire.
  • aliete, s. f., alise.
  • aligier, v. a., V. Esligier.
  • alignagier (s’), v. réfl., établir sa filiation, prouver qu’on est de la famille, du lignage.
  • aligniee, s. f., alignement.
  • alignier, v. a., mesurer à la ligne, arpenter ‖ accoupler ‖ peupler ‖ p. pas., qui est bien fait, qui a une belle taille, élancé ‖ doué de bonnes qualités ‖ dressé à, accoutumé à.
  • alimonner, v. a., attacher au limon d’une charrette.
  • alipon, s. m., sorte d’herbe.
  • alippe, s. f., gourmade, coup sur la joue, sur les lèvres.
  • 1. alis, s. m., alise.
  • 2. alis, adj., uni, poli, lisse, doux, fin, délicat, en parlant de la peau et de la taille ‖ maigre ‖ serré, compacte (en parlant de la pâte qui n’est pas levée) ‖ net, pur, sans tache.
  • alisandrin, adj., d’Alexandrie.
  • alissanderie, s. m., persil sauvage.
  • aliu, s. m., complot, ligue.
  • aliundé, adv., d’un autre côté, par un autre côté.
  • allection, s. f., association, agrégation.
  • alleluie, s. f., dimanche de la septuagésime.
  • alleluiet, s. m., livre d’église où l’alleluia est noté.
  • alli, s. m., alliance.
  • alliete, s. f., tiroir.
  • alligiement, adv., facilement.
  • alligueur, s. m., grand parleur, qui n’a que du verbiage.
  • allix, s. m., lis.
  • allois, s. m., engin de pêche.
  • allopice, s. f., alopécie.
  • alloynour, s. m., celui qui détourne, qui soustrait.
  • almaçor, s. m., titre de dignité chez les Orientaux, émir, gouverneur.
  • almafé, s. m., titre de dignité chez les Orientaux, émir, gouverneur.
  • 1. almaille, s. m., collection d’êtres animés.
  • 2. almaille, s. f., bétail à cornes ‖ tête de gros bétail.
  • almaillier, s. m., qui possède ou qui conduit des bestiaux.
  • almale, adj. f., animée.
  • almandier, s. m., partie d’un vêtement.
  • almosnage, s. m., action de faire une aumône, un don.
  • almosnance, s. f., don, libéralité.
  • almosne, s. f., maison religieuse, hôpital.
  • almosnement, s. m., charité, libéralité, don.
  • almosneor, s. m. et adj., qui fait une grâce.
  • almosner, v. a., donner en aumône, céder à titre gratuit.
  • almosnerie, s. f., maison religieuse, hôpital.
  • almosneus, adj., charitable.
  • almosnie, s. f., maison religieuse, hôpital.
  • almosnier, adj. et s. m., mendiant ‖ légataire ‖ herbe almosniere, sorte de plante, la gratiole ? ‖ s. m., vase pour recueillir les aumônes.
  • alnerance, s. f., chauve-souris.
  • alnoi, s. m., lieu planté d’aunes.
  • aloable, adj., louable, qui mérite approbation, raisonnable, légitime.
  • aloage, s. m., location, loyer.
  • 1. aloance, s. f., louage.
  • 2. aloance, s. f., approbation, ratification, déclaration authentique ‖ en aloance de, en place de.
  • alober, v. a., se moquer de.
  • alochier, v. a. V. Eslochier.
  • aloe, s. f., alouette.
  • aloé, s. m., serviteur à louage, mercenaire ‖ procureur, fondé de pouvoirs.
  • aloel, s. m., alouette.
  • aloele, s. f., alouette.
  • 1. aloement, s. m., approbation, ratification.
  • 2. aloement, s. m., action de placer, place ‖ location.
  • aloeor, s. m., loueur qui prend ou donne à location, à gages ‖ distributeur.
  • 1. aloer, v. a., approuver, consentir à ‖ v. n., consentir.
  • 2. aloer, v. a., placer, mettre, au pr. et au fig. ‖ louer, donner à louage ‖ prendre à louage, engager ‖ planter ‖ marier, établir ‖ employer, user, épuiser, consommer, dépenser ‖ préparer ‖ faire circuler, mettre en circulation (des monnaies) ‖ v. réfl., se louer ‖ s’attacher ‖ faire marché ‖ se donner, se consacrer ‖ circuler ‖ se reconnaître.
  • alogier, v. a., loger, faire camper, placer.
  • aloi, s. m., monnaie d’alliage ‖ genre de vie ‖ croyances.
  • aloiance, s. f., obligation ‖ lien en général.
  • 1. aloier, s. m., celui qui prend à location.
  • 2. aloier, v. a., mettre les monnaies et autres objets de métal précieux en conformité avec la loi ‖ en parlant de tout objet, mettre dans les conditions de loyale fabrication.
  • aloiere, s. f., bourse, gibecière.
  • aloignable, adj., qu’on peut allonger, étendre.
  • aloigne, s. f., retard, délai ‖ répit, trêve ‖ éloignement.
  • aloignement, s. m., prolongation, allongement, retard.
  • aloignier, v. a., allonger, rendre plus long ‖ prolonger, reculer, retarder ‖ écarter, repousser ‖ retenir à quelqu’un quelque chose de ce qu’on lui doit ‖ v. réfl., s’éloigner ‖ v. n., s’allonger ‖ se soustraire ‖ s. m., action de s’éloigner.
  • aloing, s. m., délai.
  • alonc, prép., à côté de.
  • alondre, s., espèce de poisson, de coquillage, ou d’autre chose qui se vendait au panier.
  • alongance, s. f., allongement ‖ retard.
  • alonge, s. f., allongement ‖ retard, délai.
  • alongeable, adj., qu’on peut allonger, étendre.
  • alongeail, s. m., allongement, prolongement.
  • alongeoir, s. m., allonge, pièce de bois qui en allonge une autre.
  • alongeüre, s. f., prolongation.
  • alongier, v. a., presser la course de ‖ éloigner ‖ retenir, empêcher ‖ faire attendre, impatienter ‖ alongier l’alaine, respirer longuement ‖ v. n., s’éloigner ‖ s. m., délai, retard.
  • alongir, v. a., allonger, étendre ‖ v. n., s’allonger.
  • alongissement, s. m., allongement.
  • alosement, s. m., consentement.
  • aloser, v. a., louer, honorer ‖ conseiller, approuver (quelque chose) ‖ colorer, déguiser ‖ par ironie, blâmer, accuser ‖ v. réfl., se rendre digne de louange, s’illustrer ‖ v. n., acquiescer.
  • alotement, s. m., action de lotir, de partager.
  • aloter, v. a., lotir, partager.
  • aloueteau, s. m., petit de l’alouette.
  • alouis, s. m., droit qui à la fin du xive siècle se percevait dans la seigneurie de Cœurs.
  • alourdement, s. m., séduction.
  • alourder, v. a., abuser, tromper ‖ tourner en ridicule, se divertir aux dépens de.
  • alourdeur, s. m., abuseur, trompeur.
  • alouvi, adj., affamé comme un loup ‖ acharné, en proie à un désir ardent.
  • alouviement, adv., avec l’acharnement d’un loup affamé.
  • alouy, s. m., serviteur, mercenaire ‖ lieutenant de sénéchal.
  • aloyé, s. m., monnaie en usage dans les pays confédérés de la Flandre à la fin du xive s.
  • alquans, pron. pl., quelques-uns ‖ s. m. pl., un certain nombre.
  • 1. alquant, adj., combien de.
  • 2. alquant, adv., un peu, quelque temps.
  • alqueletes, adv., un tout petit peu.
  • alques, adv., un peu, quelque peu ‖ presque ‖ quelque temps ‖ alques… alques, tantôt… tantôt.
  • alquetes, adv., quelque peu.
  • alquimien, s. m., alchimiste.
  • alsifaitierement, adv., ainsi, de même.
  • alsiment, adv., aussi, également.
  • altain, adj., haut ‖ profond ‖ important ‖ épileptique.
  • altel, adj., tel, semblable.
  • altelment, adv., semblablement.
  • alterité, s. f., changement.
  • alterner, v. a., changer, altérer.
  • alternité, s. f., succession alternative.
  • altet, adj., un peu haut.
  • altisme, adj., très haut.
  • altissime, adj., très haut.
  • altresi, adv., de même, également, aussi.
  • altresiment, adv., de même, également, aussi.
  • altresitost, adv., aussitôt.
  • 1. altretant, adj., autant de.
  • 2. altretant, adv., autant, également.
  • altretel, adj., tel, pareil ‖ adv., pareillement.
  • altrier (l’), adv., avant-hier ‖ l’autre jour ‖ naguère.
  • aluchage, s. m., élevage.
  • aluchier, v. a., planter, semer ‖ cultiver, entretenir ‖ élever, nourrir ‖ placer, mettre, établir, fixer ‖ amorcer, séduire.
  • aluec, adv., ici ‖ alors ‖ maintenant.
  • alueques, adv., ici.
  • aluisnier, adj., qui a le goût de l’aluine, de l’absinthe.
  • alumail, s. m., ce qui sert à allumer, à enflammer.
  • alumaille, s. f., ce qui sert à allumer, à enflammer.
  • alumee, s. f., torche.
  • 1. alumele, s. f., ce qui sert à allumer, à enflammer.
  • 2. alumele, s. f., omelette.
  • alumement, s. m., action d’allumer, d’enflammer ‖ objet enflammé ‖ clarté, vue, lumière.
  • alumer, v. a., éclairer ‖ rendre la vue à ‖ incendier ‖ v. n., être allumé, briller.
  • alumerie, s. f., illumination ‖ incendie.
  • alumineor, s. m., enlumineur.
  • aluminer, v. a., allumer ‖ rendre la vue à ‖ enluminer.
  • alumoison, s. f., clarté, vue.
  • alunneux, adj., d’alun.
  • aluper, v. a., regarder attentivement, fixement, longtemps.
  • aluse, s. f., flatterie.
  • alve, s. f., côté de la selle.
  • amableté, s. f., amabilité.
  • amacion, s. m., amour, affection, attachement.
  • amagistrer, v. a., enseigner.
  • amaiance, s. f. V. Esmaiance.
  • amaier, v. a. V. Esmaier.
  • amaige, s. m., droit sur les tonneaux mis en perce pour en vendre le contenu au détail.
  • amaigré, adj., amaigri.
  • amaigriier, v. n., maigrir.
  • amaigroiement, s. m., amaigrissement.
  • amaigroier, v. a., amaigrir ‖ v. n., maigrir ‖ ruiner.
  • amailloter, v. a., emmailloter.
  • amaisier, v. a., adoucir, pacifier, accorder, apaiser ‖ v. réfl. et n., se réconcilier, faire la paix.
  • amaisir, v. a., accorder.
  • amaisnance, s. f., accord.
  • amaisnement, s. m., accord, amitié.
  • amaisniement, s. m., accord.
  • amaisnier, v. a., admettre dans la famille, élever dans la maison ‖ réunir, rassembler ‖ mettre d’accord, réconcilier ‖ v. réfl., consentir ‖ v. n., se réconcilier.
  • amaisonner, v. a., bâtir, réparer (une maison) ‖ loger.
  • amaistrement, s. m., enseignement.
  • amaistrer, v. a., instruire.
  • amaistriment, s. m., enseignement.
  • amaistroier, v. a., maîtriser, surmonter.
  • amalader, v. n., tomber malade.
  • amaladir, v. n., tomber malade.
  • amaler, v. a., mettre dans une malle.
  • aman, s. m., lieutenant civil commis à la rédaction et à la garde des actes entre particuliers et différent du notaire, quelquefois officier de justice et de police ‖ garde forestier.
  • amanandé, p. pas., habité.
  • amanantir, v. a., enrichir.
  • amance, s. f., folie.
  • amanchier, v. a., emmancher.
  • amandaie, s. f., lieu planté d’amandiers.
  • amandele, s. f., amande ‖ fruit en général.
  • amandelé, adj., qui est mêlé d’amandes.
  • amandelier, s. m., amandier.
  • amanderie, s. f., charge de l’aman.
  • amandin, s. m., espèce de rubis de qualité inférieure. Cf. Alemandine.
  • amandiolle, s. f., amande.
  • amandole, s. f., amande.
  • amanette, s. f., menotte, chaîne.
  • amaneviement, adv., adroitement.
  • amanevir, v. a., préparer, fournir ‖ v. n., être prêt pour l’attaque ou pour la défense ‖ p. pas., dispos, alerte, adroit ‖ dressé ‖ qui demande beaucoup d’adresse ‖ opportun.
  • amaniable, adj., agile, alerte.
  • amanie, s. f., charge de l’aman ‖ district soumis à la juridiction d’un aman.
  • amanieré, adj., qui a de belles manières.
  • amanoquement, s. m., action de garnir de gouttières.
  • amanoquier, v. a., garnir de gouttières.
  • amantin, s. m., corde pour faire tourner la toupie.
  • amanver, v. a., préparer, fournir, donner.
  • amarene, s. f., cerise aigre.
  • amarier (s’), v. réfl., se marier.
  • amaritude, s. f., amertume.
  • amarrir, v. a., remplir de chagrin.
  • amarris, s. m., matrice.
  • amasable, adj., qui est à bâtir, où l’on peut bâtir.
  • amasage, s. m., droit sur les propriétés bâties.
  • amasant, p. prés. et adj., qui est fixé en quelque endroit.
  • amasement, s. m., bâtiment.
  • amaser, v. a., couvrir de bâtiments, bâtir, édifier ‖ établir, fixer ‖ v. n. et réfl., s’établir, se loger ‖ p. pas., fixé en quelque endroit, résidant.
  • amasiation, s. f., bail à ferme.
  • amasse, s. f., amas.
  • amassee, s. f., assemblée, rassemblement.
  • amasseïs, s. m., amas, action d’amasser, d’accumuler ‖ rassemblement, soulèvement.
  • amassement, s. m., amas, tas, assemblage ‖ rassemblement, assemblée ‖ T. d’astronomie, conjonction de plusieurs étoiles.
  • 1. amasser, v. a., réunir (des personnes) ‖ v. réfl. et n., se rassembler, être réuni.
  • 2. amasser, v. a., assommer avec une masse ‖ assommer, tuer d’une manière quelconque.
  • amasseüre, s. f., action de ramasser, de rassembler.
  • amater, v. a., mater, vaincre.
  • amaticle, s. f., dalmatique.
  • amatier, v. a., étonner.
  • amatir, v. a., abattre, vaincre, dompter, réduire à l’extrémité ‖ v. réfl., se flétrir ‖ v. n., se fatiguer.
  • amatoire, adj., relatif à l’amour ‖ qui excite l’amour ‖ s. m., boisson qui rend amoureux, philtre.
  • amazoneïse, adj. f., amazone.
  • amazonie, s. f., pays des Amazones.
  • amazoniene, s. f., Amazone.
  • ambact, s. m., étendue de juridiction, territoire avec haute et basse justice.
  • ambarde, s. f., couette de soie.
  • ambassadement, s. m., ambassade.
  • ambassader, v. n., négocier, traiter par l’intermédiaire d’un ambassadeur.
  • ambassaderie, s. f., ambassade.
  • ambasse, s. f., ambassade, message.
  • ambassee, s. f., ambassade, message.
  • ambasseor, s. m., ambassadeur, député, délégué.
  • ambasserie, s. f., ambassade.
  • ambasseüre, s. f., ambassade.
  • ambax, s. m., ambassadeur.
  • amberuil, s. m., nombril.
  • ambes, adj. plur., tous les deux.
  • ambesas, s. m., deux as, deux unités, ce qu’on appelle beset au jeu de trictrac ‖ jeter, faire ambesas, amener deux as dans un coup de dés, par extens., mal réussir, avoir mauvaise chance ‖ estre sur le point de ambesas, être dans le cas de voir tourner la chance ‖ estre a ambesas, être dans la détresse.
  • ambitieux, adj., ambitionné.
  • ambition, s. f., ostentation.
  • amblais, s. m., hart d’attelage.
  • ambleor, adj., qui va l’amble ‖ s. m., cheval qui va l’amble.
  • ambler, v. n. et réfl., aller l’amble, l’entrepas.
  • ambleüre, s. f., amble.
  • ambonil, s. m., nombril.
  • ambore, adv., ensemble, à la fois.
  • ambours, s. m., sorte de boisson fermentée du Nord, espèce de bière.
  • ambre, s. f., mesure pour le sel.
  • ambrelin, s. m., jacquemart, figure automate représentant un homme armé qui frappe les heures avec un marteau sur la cloche d’une horloge ‖ homme ridicule, homme de rien.
  • ambrin, adj., de couleur d’ambre ‖ qui a l’odeur de l’ambre.
  • ambulatif, adj., qui se promène, qui se porte de divers côtés.
  • ambulation, s. f., promenade, marche.
  • ambuler, v. n., se promener, marcher.
  • amecher, v. a., garnir d’une mèche.
  • amee, s. f., bien aimée, amante.
  • ameement, adv., affectueusement, amicalement, avec amour, de bon gré.
  • ameillorement, s. m., amélioration.
  • ameillorissement, s. m., amélioration.
  • amelete, s. f., petite âme.
  • amembrance, s. f., T. de procéd., supplément à la preuve du contredit.
  • 1. amembrer, v. a., rappeler le souvenir de quelque chose, raconter ‖ v. réfl., se souvenir ‖ p. pas., qui se grave dans la mémoire, dont on se souvient ‖ qui se souvient.
  • 2. amembrer, v. n., T. de procéd., ajouter quelque article, quelque membre à la preuve du contredit ‖ prouver contradictoirement par témoins.
  • amencer, v. a., amincir, faire maigrir.
  • amendacion, s. f., amendement, correction.
  • amendage, s. m., compensation, satisfaction.
  • amendance, s. f., réparation, satisfaction.
  • amendant, p. prés. et adj., qui s’amende.
  • amende, s. f., réparation, satisfaction.
  • amendement, s. m., réparation ‖ pardon ‖ dommages et intérêts.
  • amendeor, s. m., celui qui amende, qui améliore, correcteur, réformateur.
  • amender, v. a., faire réparation, donner un dédommagement, une compensation à ‖ payer (une amende) ‖ gratifier ‖ empêcher, prévenir ‖ pardonner à ‖ condamner à l’amende ‖ v. n., profiter, réussir, s’améliorer.
  • amendie, s. f., réparation, satisfaction, compensation.
  • amendir, v. n., profiter, s’améliorer.
  • amendise, s. f., compensation, satisfaction, réparation, amende ‖ amélioration, correction.
  • amendison, s. f., réparation.
  • amendissement, s. m., sorte de droit dont le nom exprime l’idée de réparation, de compensation.
  • amendrissance, s. f., diminution.
  • amendroier, v. a., amoindrir.
  • amenee, s. f., action de conduire ‖ sommation ‖ action d’asséner un coup.
  • 1. amenement, s. m., action d’amener, de mener.
  • 2. amenement, adv., avec aménité.
  • amenestreor, s. m., administrateur, curateur.
  • amenestrer, v. a., présenter, fournir ‖ gouverner ‖ servir ‖ v. n., servir, être utile ‖ user de.
  • ameneur, s. m., celui qui amène, conducteur, guide ‖ traqueur, celui qui rabat le gibier.
  • amen ore, exclamation traduisant le euge latin.
  • amenorer, v. a., affranchir, exempter.
  • amentacion, s. f., rapport, récit, mention.
  • amenter, v. a., fouetter.
  • amenteument, s. m., avertissement, instigation.
  • amentevance, s. f., souvenir.
  • amenteveur, s. m., celui qui rappelle, qui fait souvenir de.
  • amentevoir, v. a., rappeler ‖ mentionner ‖ faire une observation, une recommandation à quelqu’un ‖ interroger ‖ prononcer (un jugement) ‖ v. réfl., se souvenir.
  • amentir, v. a., démentir.
  • amentoivre, v. a., rappeler le souvenir de ‖ mentionner ‖ s. m., mémoire, souvenir.
  • amenu, adj., menu.
  • amenuir, v. a., diminuer ‖ v. réfl., se polir.
  • amenuisance, s. f., diminution, affaiblissement.
  • amenuise, s. f., diminution.
  • amenuisement, s. m., diminution, affaiblissement ‖ détérioration ‖ amenuisement de chief, déchéance d’état, perte de droits.
  • amenuisier, v. a., diminuer.
  • ameor, s. m., celui qui aime, amateur ‖ amant.
  • amer, s. m., amertume.
  • amerciable, adj., passible d’amende.
  • amerciement, s. m., amende pécuniaire proportionnée au délit, rançon, rachat d’une peine.
  • amercier, v. a., condamner quelqu’un à l’amende, lui imposer une peine pécuniaire proportionnée au délit.
  • 1. amerir, v. a., récompenser.
  • 2. amerir, v. a., rendre amer.
  • ameriter, v. a., mériter.
  • amermance, s. f., diminution, affaiblissement, faiblesse ‖ atteinte portée à l’honneur, insulte.
  • amermement, s. m., diminution.
  • amermer, v. a., diminuer, retrancher, amoindrir ‖ v. n., s’amoindrir, décroître, s’affaiblir.
  • amerté, s. f., amertume ‖ menthe.
  • amertonde, s. f., amertume.
  • amertor, s. f., amertume.
  • amertumer, v. a., rendre amer.
  • amertumeté, s. f., amertume.
  • amerveillier, v. a., admirer ‖ v. n. et réfl., s’émerveiller, s’étonner.
  • ames, s. f. pl., le jour où l’on prie pour les âmes des morts, le 2 novembre.
  • amesler, v. a., mêler, confondre.
  • amesnagement, s. m., action de bâtir une maison ‖ matériaux qui servent à la construire.
  • amesnagier, v. a., loger, établir, recevoir à demeure ‖ placer, mettre ‖ pourvoir, garnir, meubler ‖ faire des constructions ou des réparations à ‖ s. m., bois à bâtir.
  • amesnance, s. f., action d’amener, d’introduire.
  • amessement, s. m., action d’entendre la messe ‖ fête des relevailles, dont la messe constituait la partie la plus importante.
  • amessure, s. f., manquement, omission, lacune.
  • ameste, s. f., paroisse, district.
  • amestrer, v. a., garnir, ensemencer.
  • amesurable, adj., mesuré, modéré.
  • amesurablement, adv., modérément, avec mesure.
  • amesurance, s. f., mesure, modestie.
  • amesure, s. f., manque d’équilibre.
  • amesureement, adv., modérément, avec mesure.
  • amesurement, s. m., mesure, modération ‖ action de ramener à la mesure.
  • amesurer, v. a., mesurer ‖ compter, estimer, apprécier ‖ tempérer, contenir ‖ v. réfl., s’amesurer de, s’abstenir de, s’empêcher de.
  • amet, s. m., piège, ruse.
  • ametement, s. m., limitation ‖ action de fixer un droit, une redevance à certaines clauses.
  • ameter, v. a., limiter ‖ fixer un droit, le borner à certaine redevance.
  • ametre, v. a., mettre sur, établir, charger ‖ imputer ‖ accuser, inculper ‖ v. réfl., entreprendre.
  • amettement, s. m., action de mettre.
  • ameture, s. f., imputation.
  • ameulonner, v. a., mettre en meule.
  • ameure, adj., aiguisé, affilé.
  • ameurir, v. a., mûrir, faire mûrir.
  • ami, s. m., amant ‖ parent.
  • amiableté, s. f., amabilité ‖ amitié, étroite liaison.
  • amial, adj., amical.
  • amieldrir, v. a., améliorer ‖ v. n., devenir meilleur.
  • amieldrissance, s. f., amélioration.
  • amieler, v. a., allécher, séduire ‖ p. pas., emmiellé, doux comme le miel.
  • amiement, adv., amicalement, aimablement.
  • amiet, s. m., dimin. d’ami.
  • amigault, s. m., ouverture, fente.
  • amignonnement, s. m., chose mignonne, mignarde, futilité.
  • amignonner, v. a., flatter, caresser.
  • amignoter, v. a., parer, ajuster ‖ flatter.
  • aminer, v. a., amoindrir, réduire à rien ‖ ruiner, détruire.
  • aministrablement, adv., comme quelqu’un qui s’acquitte d’un ministère qui lui incombe.
  • aministrance, s. f., gouvernement, action de gouverner, de régler.
  • aministratoire, s. m., administration, direction, gouvernement.
  • aministrement, s. m., administration, gouvernement ‖ ministère, aide ‖ médiation, négociation.
  • aminuir, v. a., diminuer.
  • amiot, s. m., petit ami.
  • amiracion, s. f., chose étonnante, merveille.
  • amiracle, adj., d’émir.
  • amirafle, s. m., émir.
  • amiragon, s. m., émir.
  • amiral, s. m., émir.
  • amirant, s. m., émir.
  • amirauble, s. m., émir.
  • amirer, v. a., regarder avec étonnement ‖ craindre ‖ faire cas de.
  • amise, s. f., imputation, accusation ‖ perte, malheur.
  • amission, s. f., perte, privation ‖ confiscation ‖ peine pécuniaire prononcée en justice.
  • amistable, adj., plein d’amour, d’amitié ‖ affectueux, cordial ‖ agréable.
  • amistablement, adv., avec amour, cordialement.
  • amistage, s. m., amitié.
  • amistance, s. f., amitié, attachement.
  • amistiee, s. f., amitié, alliance.
  • amistion, s. f., mélange.
  • amistioner, v. a., mêler, mélanger.
  • ammodite, s. m., sorte de vipère.
  • amobilier, v. a., convertir en biens meubles.
  • amocion, s. f., action d’écarter.
  • amoder (s’), v. réfl., se mettre en train de.
  • amoderacion, s. f., modération ‖ fixation du prix d’une chose.
  • amoderance, s. f., modération, mesure.
  • amodereement, adv., avec modération, avec mesure.
  • amoderer, v. a., modérer, tempérer.
  • amodester, v. a., tempérer.
  • amodier, v. a., modérer.
  • amodieur, s. m., amodiateur.
  • amoiement, s. m., milieu.
  • amoiener, v. a., arranger par transaction.
  • amoier, v. a., modérer, retenir ‖ arranger, accommoder, ajuster, calculer ‖ employer, appliquer ‖ v. réfl., s’accommoder, se payer ‖ s’accorder, suivre la mesure ‖ s’employer, s’efforcer ‖ p. pas., exercé, habile.
  • amoignonner, v. a., couper les poings à.
  • amoiller, v. a., mouiller, tremper.
  • amoillerer, v. a., légitimer.
  • amoindrer, v. a., amoindrir, diminuer.
  • amoisonement, s. m., bail à ferme ‖ convention ou stipulation de donner une certaine quantité de grains ou une certaine somme d’argent en échange d’autres marchandises.
  • amoisoneor, s. m., fermier, cultivateur, métayer.
  • amoisoner, v. a., affermer, bailler à ferme ‖ prendre à ferme ‖ p. pas., qui a la mesure prescrite par les règlements.
  • amoistier, v. a., humecter, mouiller.
  • amoistir, v. a., rendre moite, rendre humide, mouiller ‖ étancher (la soif) ‖ v. n., devenir moite.
  • amoitissance, s. f., action de rendre moite, humide.
  • amoliement, s. m., action de ce qui amollit, de ce qui mouille.
  • 1. amolier, v. a., émoudre, aiguiser.
  • 2. amolier, v. a., amollir, assouplir ‖ adoucir, attendrir ‖ atténuer ‖ v. n., s’amollir, s’attendrir.
  • amoloiable, adj., qui peut être amolli.
  • amonceleement, adv., en monceau, en tas.
  • amonceler, v. a., élever.
  • amonceleur, s. m., celui qui met en monceaux, en tas.
  • amonceleüre, s. f., monceau.
  • amoncier, v. a., amonceler, entasser.
  • amonestable, adj., persuasif ‖ qui sert à avertir, à aiguillonner.
  • amonestance, s. f., avertissement, instigation.
  • amonestatif, adj., qui sert à avertir.
  • amonestement, s. m., avertissement, avis, conseil.
  • amonesteor, s. m., celui qui donne des avis, qui fait des remontrances ‖ moniteur juridique.
  • amonester, v. a., exhorter, encourager, persuader.
  • amonestoison, s. f., avertissement, avis.
  • amonstrer, v. a., montrer, présenter.
  • amont, adv., en haut, par en haut ‖ ci-dessus.
  • amontance, s. f., syn. de monte.
  • amontant, s. m., montant, somme.
  • amontement, s. m., le point le plus élevé.
  • amonter, v. a., remonter ‖ élever en dignité, en honneur ‖ enorgueillir ‖ v. n., monter, s’avancer en amont ‖ être élevé en dignité, réussir, triompher ‖ se rapporter, convenir à ‖ survenir ‖ servir, être utile ‖ importer ‖ s. m., action de monter des notes les plus basses aux notes les plus hautes.
  • amontoir, s. m., endroit par où l’on monte, degré, perron.
  • amontour, s. m., endroit par où l’on monte.
  • amor, s. m., por amor que, parce que ‖ par amor, s’il vous plaît ‖ par amor, amicalement.
  • amorabaquin, s. m., sultan des Mores.
  • amorable, adj., aimable, digne d’amour, qui excite l’amour.
  • amoraive, s. m., coursier more.
  • amoravi, adj., more ‖ s. m., coursier more.
  • amordement, s. m., envie, fantaisie.
  • amordre, v. a., mordre ‖ goûter ‖ amorcer, attirer, engager ‖ habituer ‖ v. réfl., commencer à mordre ‖ se prendre corps à corps ‖ s’attacher, s’appliquer ‖ s’acharner ‖ se mettre à, s’habituer à ‖ v. n., mordre ‖ s’acharner, prendre l’habitude de.
  • amoré, adj., aiguisé, affilé.
  • amorir, v. a., mettre à mort ‖ v. n., mourir.
  • amorner (s’), v. réfl., se mortifier, se condamner à des mortifications, à des souffrances.
  • amornir, v. n., devenir morne, sombre ‖ v. réfl., s’attrister.
  • amoros, adj., digne d’amour ‖ qui possède toutes les qualités requises.
  • amorosement, adv., amicalement, à l’amiable.
  • amorsail, s. m., amorce, appât.
  • 1. amorse, s. f., arrhes.
  • 2. amorse, s. f., moyen de défense, précaution.
  • amorseüre, s. f., morsure ‖ amorce, appât.
  • amorsiller, v. a., mordre.
  • amorsilleresse, adj. f., qui mord.
  • amorson, s. m., amorce, tentation ‖ habitude.
  • amortadir, v. a., faire périr.
  • amortefier, v. a., concéder à titre de main-morte.
  • amorter, v. a., tuer, faire périr ‖ mortifier ‖ éteindre ‖ v. réfl., tomber en oubli.
  • amortier, v. a., concéder à titre de main-morte.
  • amortification, s. f., amortissement.
  • amortiment, s. m., amortissement.
  • amortir, v. a., tuer, détruire ‖ étouffer sous le silence ‖ concéder à titre de main-morte, diminuer les droits, profits et revenus qui dépendaient d’un héritage, d’une dîme ‖ v. réfl., donner un bien sous la condition qu’on sera nourri jusqu’à sa mort par le donataire ‖ v. n., mourir, éprouver une douleur mortelle ‖ T. d’archit., finir en, se terminer en.
  • amortisation, s. f., lettre d’amortissement ‖ droit d’amortissement.
  • amortiser, v. a., amortir.
  • amortisseor, s. m., celui qui amortit un bien.
  • amorver, v. a., salir avec de la morve, de la roupie.
  • amotelé, adj., formé en motte.
  • amouillante, s. f., vache qui donne du lait.
  • amourablement, adv., avec amour.
  • amouracherie, s. f., pratique d’amour.
  • 1. amourer, v. a., aiguiser. Cf. Amoré.
  • 2. amourer, v. a., aimer ‖ v. réfl., se prendre d’amour pour quelqu’un ‖ s. m., amour.
  • amoureuser, v. a., rendre amoureux.
  • amoureuset, adj., digne d’être aimé, qui excite l’amour ‖ s. f., maîtresse, amante.
  • amourit, s. m., émir.
  • amoustarder, v. a., amorcer, tromper, duper.
  • amouvable, adj., amovible.
  • amovement, s. m., mouvement.
  • ampars (d’), loc., des deux parts.
  • amphibolie, s. f., amphibologie, paroles à double entente.
  • amphibolique, adj., amphibologique.
  • amphibologieux, adj., amphibologique.
  • amphimerin, adj., quotidien.
  • ample, s. m., largeur.
  • amplece, s. f., ampleur, étendue, largeur, grandeur.
  • ampleis, adv., de plus, davantage.
  • ampleté, s. f., ampleur, étendue ‖ largeur, grandeur.
  • ampliatif, adj., qui amplifie, qui étend.
  • ampliement, s. m., accroissement.
  • amplier, v. a., augmenter, accroître ‖ exalter.
  • amplieur, s. m., celui qui augmente, qui étend.
  • amplir, v. a., augmenter, élargir.
  • amplissime, adj., superl. d’ample.
  • ampoulete, s. f., petite ampoule, petite fiole.
  • amuafle, s. m., émir.
  • amuer, v. n., devenir muet.
  • amuir, v. n., devenir muet, être muet.
  • amuissement, s. m., mutisme.
  • amulaine, s. m., seigneur, gouverneur.
  • amuller, v. a., ameulonner, mettre (le foin, la paille) en meule.
  • amurer, v. a., murer.
  • amuseler, v. a., mettre un voile à ‖ duper.
  • amuserie, s. f., vain amusement.
  • amusseement, adv., en cachette, en secret.
  • amusser, v. a., cacher ‖ v. réfl. et n., se cacher.
  • amussete, s. f., cachette.
  • amustal, s. m., émir.
  • amustant, s. m., émir.
  • amuti, adj., muet.
  • anabatre, s. m., estrade.
  • anabule, s. f., euphorbe cyprès.
  • anacaire, s. f., timbale.
  • anagier, v. a., amener, faire passer dans un bateau, conduire par eau.
  • anainir (s’), v. réfl., devenir nain.
  • analoyon, s. m., lutrin.
  • anasperage, s. f., asperge.
  • anatemation, s. f., action d’anathématiser.
  • anatemer, v. a., anathématiser.
  • anaturer, v. a., élever la nature de.
  • anavier, v. a., amener dans un bateau, conduire par eau.
  • ancedis, s. m., ancêtre.
  • anceisural, adj., qui provient des ancêtres, héréditaire.
  • ancel, s. m., bénitier.
  • ancele, s. f., servante.
  • ancelet, s. m., petit bénitier.
  • ancelete, s. f., dimin. de ancele, servante.
  • ancelle, s. f., ais, bardeau.
  • ancere, s. f., cuve à deux anses.
  • ancesserie, s. f., ensemble des ancêtres ‖ origine, extraction ‖ origine ancienne ‖ succession directe ‖ d’ancesserie, dès longtemps.
  • ancessor, s. m., ancêtre.
  • ancessorement, adv., depuis les ancêtres.
  • ancessoriement, adv., depuis les ancêtres.
  • ancestrel, adj., qui vient des ancêtres.
  • anchison, adj., antique.
  • ancienableté, s. f., ancienneté, antiquité.
  • ancienece, s. f., ancienneté ‖ aînesse.
  • ancienor, gén. plur. employé adj., ancien.
  • ancisier, s. m., ancêtre.
  • ancoré, adj., en forme d’ancre.
  • ancrel, s. m., saumon femelle, le beccard.
  • ancrement, s. m., ancre pour soutenir des voûtes.
  • ancreson, s. f., ancrage.
  • ancrille, s. f., petite ancre.
  • ancui, adv., aujourd’hui ‖ tout à l’heure, alors.
  • ancynet, s. m., porte, en manière de petite anse, opposée à l’agrafe qu’elle sert à fixer.
  • andain, s. m., enjambée.
  • andaine, s. f., aimant.
  • andanse, s. f., serpe pour tailler les buissons.
  • andegrave, s. m., landgrave.
  • andeus, adj., tous les deux.
  • andier, s. m., landier, gros chenet de fer servant à la cuisine.
  • andoillee, s. f., andouiller.
  • andoillere, s. f., andouiller.
  • androdragme, s. f., sorte de pierre précieuse à peu près carrée comme un dé, qui se trouve dans la mer Rouge et qui a l’éclat de l’argent et la dureté du diamant.
  • androsace, s. f., sorte d’herbe de Syrie.
  • ane, s. f., cane.
  • aneantement, s. m., anéantissement.
  • aneanter, v. a., anéantir ‖ v. n., être anéanti, tomber dans le néant.
  • aneanteresse, adj., celle qui anéantit.
  • aneantise, s. f., action d’anéantir.
  • aneantiser, v. a., anéantir.
  • aneanture, s. f., action d’anéantir.
  • aneie, s. f., anis.
  • anel, s. m., chaîne, fer ‖ union conjugale ‖ lunettes.
  • aneler, v. n., halener ‖ pousser son haleine ‖ aspirer, avoir une vive impatience.
  • anelet, s. m., petit anneau.
  • anelier, s. m., le quatrième doigt, l’annulaire.
  • anelif, adj., qui a un souffle vigoureux, qui résiste bien à la fatigue.
  • anemarche, s. m., bois de Danemark.
  • anemiable, adj., d’ennemi.
  • aner, v. n., aller.
  • anervir, v. n., s’énerver, s’affaiblir.
  • anet, s. m., petit canard.
  • anete, s. f., cane.
  • anetel, s. m., caneton.
  • anevois, adv., tout de suite.
  • aneyer, v. a., prononcer.
  • anfaim, adj., affamé.
  • angaire, s. m., sorte de droit.
  • angal, s. m., droit sur le vin.
  • angarde, s. f., hauteur, éminence ‖ lieu d’observation ‖ défense avancée sur une éminence, à la différence de la bretèche, qui était construite en rase campagne ‖ avant-garde, éclaireur, sentinelle.
  • angarder, v. a., servir d’avant-garde, guider.
  • angarie, s. f., corvée, corvée de charroi.
  • angarier, v. a., fatiguer de corvées, vexer ‖ contraindre par de mauvais traitements.
  • angariette, s. f., corvée.
  • angelet, s. m., petit ange ‖ petit fromage de Normandie qui portait la figure de la monnaie nommée angelot.
  • angelete, s. f., petit ange.
  • angelial, adj., angélique.
  • angelical, adj., angélique.
  • angeliciel, adj., angélique.
  • angelin, adj., angélique ‖ s. m., ange.
  • angelinement, adv., à la manière des anges.
  • angelle, s. f., ange.
  • angelor, gén. plur. employé adjectiv., angélique ‖ s. m., ange.
  • angelot, s. m., petit ange.
  • angelote, s. f., petit ange.
  • angevin, s. m., petite pièce de monnaie frappée par les comtes d’Anjou.
  • angevine, s. f., fête de la Nativité de la Sainte Vierge, célébrée dans l’Anjou et le Vendômois ‖ monnaie d’Anjou.
  • 1. angle, s. m. ; estre en l’angle, estre trait en l’angle, être poussé à bout, être réduit à l’extrémité.
  • 2. angle, s. m., mesure de grains.
  • anglé, adj., angulaire.
  • angleçon, s. m., petit angle, petit coin.
  • anglee, s. f., chose terminée en angle ‖ coin.
  • anglel, s. m., petit angle, petit coin.
  • 1. angler (s’), v. réfl., se prendre à l’hameçon.
  • 2. angler, s. m., angle, coin.
  • anglet, s. m., petit angle, petit coin.
  • anglier, adj., angulaire ‖ qui se retire dans les angles, dans les coins, qui se cache.
  • angliere, s. f., lieu terminé en angle.
  • anglon, s. m., petit angle.
  • anglos, adj., anguleux ‖ qui a le caractère anguleux, difficile.
  • anglot, s. m., petit angle.
  • angoissable, adj., qui est dans l’angoisse ‖ qui cause de l’angoisse, périlleux.
  • angoissant, adj., qui est dans l’angoisse ‖ qui cause de l’angoisse.
  • angoisse, s. f., lieu resserré, défilé ‖ étreinte, qualité de ce qui serre trop ‖ oppression, exaction ‖ violence, colère, rage ‖ entreprise épineuse ‖ homme insupportable, peste.
  • angoisseement, adv., avec angoisse, d’une manière très pénible ‖ durement, violemment.
  • angoissement, s. m., tourment, souffrance.
  • angoisserie, s. f., angoisse, tourment ‖ violence.
  • angoisseüre, s. f., angoisse, tourment.
  • angoisseuseté, s. f., angoisse, tourment.
  • angoissier, v. a., tourmenter, presser, harceler ‖ agiter, soulever ‖ presser, étreindre ‖ aviver (une douleur) ‖ activer ‖ v. n., être pressé douloureusement, éprouver les angoisses de, être talonné ‖ s’agiter tumultueusement ‖ s’empresser ‖ v. réfl., se donner du mal.
  • angoissif, adj., pressé d’angoisse, tourmenté.
  • angoissos, adj., livré à l’angoisse, plein d’angoisse ‖ pressé d’un désir inquiet ‖ violent, cruel.
  • angoissosement, adv., avec angoisse ‖ durement, violemment.
  • angor, s. f., angoisse.
  • anguille, s. f., sorte de bateau allongé qui mesurait 40 à 45 pieds de long
  • anguillerec, adj., propre à la pêche aux anguilles.
  • anguillete, s. f., petite anguille.
  • anguillier, s. m., patron d’un bateau appelé anguille.
  • anguilliere, s. f., étang où l’on élève des anguilles.
  • angularité, s. f., forme anguleuse, caractère de ce qui est anguleux.
  • angulier, adj., angulaire.
  • angusté, s. f., détresse, souffrance.
  • anicheur, s. m., celui qui fait nicher, qui met couver ‖ anicheur de poules, homme trop occupé des plus menus détails du ménage.
  • anichier, v. a., mettre au nid ‖ cacher ‖ v. n. et réfl., nicher, demeurer en général.
  • aniçote, s. f., béquille.
  • anienter, v. a., anéantir.
  • anille, s. f., béquille ‖ potence, étai pour soutenir une voûte, un mur ‖ crochet.
  • anillier, s. m., fabricant de béquilles.
  • anime, s. f., ancienne arme défensive en fer, espèce de cuirasse.
  • animelles, s. f. pl., testicules.
  • animosité, s. f., ardeur.
  • anite, s. f., année ‖ année malheureuse, épidémie.
  • aniveler, v. a., niveler, mesurer au niveau.
  • anmeistre, s. m., échevin.
  • annage, s. m., droit annuel, rente annuelle.
  • annalment, adv., annuellement.
  • anne, s. f., année.
  • anné, adj., annuel.
  • anneement, adv., annuellement.
  • annel, adj., annuel ‖ âgé d’un an ‖ qui raconte les événements de l’année ‖ s. m., fête annuelle, service du bout de l’an ‖ rente annuelle, annate.
  • anneté, s. f., redevance annuelle.
  • annion, s. m., espace d’un an.
  • anniversaille, s. m., anniversaire.
  • anniversel, adj., anniversaire ‖ s. m., anniversaire.
  • annué, adj., annuel ‖ s. m., service du bout de l’an.
  • annueement, adv., annuellement.
  • annuel, adj., qui contient les événements de chaque année ‖ s. m., annales ‖ fête annuelle, service du bout de l’an ‖ rente annuelle, annate.
  • annueler, adj., qui célèbre une messe annuelle.
  • annuelté, s. f., rente annuelle.
  • annuence, s. f., consentement.
  • anochier, v. n., faire un canal de gouttière, ou un réservoir.
  • anodinif, s. m., remède anodin, qui calme la douleur.
  • anoer, v. a., lier, attacher.
  • anoiaillier, v. a., mettre dans un état pire.
  • anoircir (s’), v. réfl., s’obscurcir.
  • anombrer, v. a., nombrer, compter, dénombrer ‖ mettre au nombre de.
  • anomer, v. a., nommer.
  • anoncelle, s. m., sorte de poisson de mer.
  • anoncement, s. m., annonce, nouvelle ‖ Annonciation ‖ signe, présage, pronostic.
  • anonchaler, v. a., dédaigner.
  • anonchalir, v. a., rendre mou, lâche ‖ v. réfl. et n., devenir indifférent, perdre courage, tomber en langueur.
  • anonchaloir (s’), v. réfl., tomber dans l’ennui, dans le dégoût.
  • anonciement, s. m., action d’annoncer, nouvelle.
  • anoncieor, s. m., celui qui annonce.
  • anoncier, v. a., placer sous l’invocation de.
  • anoncieux, s. m., celui qui annonce.
  • anoncion, s. f., nouvelle, annonce ‖ Annonciation ‖ Incarnation du Christ.
  • anone, s. f., vivres, denrées ‖ mélange de blé, seigle et orge qui formait la nourriture des pauvres gens.
  • anonee, s. f., nourriture.
  • anormement, adv., excessivement.
  • anotable, adj., qui mérite d’être noté, remarquable.
  • anourir, v. a., nourrir.
  • anquelier, s. m., plante qui produit l’ancolie.
  • anquenuit, adv., cette nuit.
  • ansee, s. f., cuve à deux anses.
  • anserout, s. m., sarcocolla, espèce de gomme.
  • antain, s. f., cas régime de ante.
  • antan, adv., l’an passé ‖ autrefois ‖ avant antan, des antan, naguère.
  • ante, s. f., tante.
  • anteceder, v. a., précéder, surpasser.
  • antecesseur, s. m., prédécesseur.
  • anteife, s. f., antienne. Cf. Antievre et Antiphone.
  • antelu, s. m., antilope.
  • antenois, s. m., animal, veau, mouton, chevreau, agneau ou porc, d’un an environ ‖ personne stupide.
  • antesignaire, s. m., soldat romain qui combattait devant les enseignes.
  • anti, adj., ancien, vieux, âgé.
  • anticristin, adj., de l’Antéchrist.
  • antidotoire, s. m., ouvrage ou partie d’un ouvrage qui traite des antidotes.
  • antievre, s. f., antienne. Cf. Anteife.
  • antif, adj., ancien, vieux, âgé.
  • antifrason, s. m., antiphrase.
  • antillette, s. f., sorte d’anneau, de crochet.
  • antiphonal, adj., propre pour la contre-partie.
  • antiphonant, adj., qui est en contre-partie.
  • antiphone, s. f., antienne.
  • antiphoner, v. n., chanter en contre-partie.
  • antiphonie, s. m., chant à contre-partie.
  • antiphoniser, v. n., chanter en contre-partie.
  • antiquement, adv., autrefois.
  • antis, adj., antique, vieux, âgé.
  • antoires, s. pl., partie du cou d’un cerf.
  • anuble, adj. V. Ennuble.
  • anubler, v. a. V. Ennubler.
  • anublir, v. a. V. Ennublir.
  • anuire, v. a., aliéner, indisposer ‖ v. n., nuire.
  • anuisance, s. f., toute chose nuisible.
  • anuit, adv., cette nuit ‖ aujourd’hui.
  • anuitable, adj., qui peut devenir nuit.
  • anuitant, s. m., tombée de la nuit.
  • 1. anuitement, s. m., tombée de la nuit.
  • 2. anuitement, s. m., nantissement, action de nantir la justice, de lui donner des gages pour assurance d’une dette, à l’effet d’obtenir un délai de trois fois sept jours et sept nuits.
  • anuitie, s. f., durée de la nuit ‖ tombée de la nuit.
  • 1. anuitier, v. impers., faire nuit, se faire nuit, être nuit ‖ v. n., s’obscurcir ‖ demeurer la nuit, passer la nuit ‖ v. réfl., se loger pour la nuit ‖ passer une partie de la nuit à faire quelque chose ‖ se répandre comme pendant la nuit, en parlant des ténèbres ‖ v. a., mettre dehors pendant la nuit (des troupeaux) ‖ couvrir des ombres de la nuit, mettre fin à ‖ s. m., tombée de la nuit.
  • 2. anuitier, v. a., nantir, consigner.
  • 1. anuitir, v. impers., faire nuit ‖ s. m., commencement de la nuit.
  • 2. anuitir, v. a., nantir, consigner.
  • anuitissement, s. m., nantissement.
  • anuleus, adj., qui a la forme d’un cercle, d’un anneau ‖ composé d’anneaux.
  • anulier, s. m., le quatrième doigt, l’annulaire.
  • anuller, v. a., regarder comme nul, mépriser.
  • anullir, v. n., se réduire, être réduit à rien ‖ s’annuler.
  • anulosité, s. f., qualité de ce qui est composé d’anneaux.
  • anvel, adj., annuel.
  • aochier, v. a., suffoquer, étouffer.
  • aodir, v. n., devenir hébété.
  • aoi, interj., cri d’enthousiasme, de guerre, de douleur ou de pitié.
  • aoillier, v. a., éblouir ‖ v. réfl., se parer, s’embellir.
  • aoine, adj., convenable, propre ‖ agréable ‖ capable, digne. Cf. Idoine.
  • aoire, v. a., augmenter, accroître.
  • aoisement, s. m., accroissement.
  • aoisier, v. a., augmenter.
  • aoite, s. m., augmentation, accroissement ‖ avantage, profit.
  • aoitier, v. a., augmenter.
  • aombrable, adj., qui donne de l’ombre.
  • aombrage, s. m., ombre ‖ prendre aombrage, s’incarner, en parlant du Christ.
  • aombrance, s. f., protection dont on couvre quelqu’un ‖ Incarnation de J.-C.
  • aombrement, s. m., action d’ombrager ‖ ombre, obscurité ‖ action de couvrir, de cacher ‖ Incarnation de J.-C.
  • aombrer, v. a., couvrir de son ombre, couvrir, cacher ‖ offusquer, empêcher de voir ‖ obscurcir, rendre sombre, entourer, envelopper ‖ ombrer, peindre, représenter ‖ adoucir, consoler ‖ v. réfl., se mettre à l’ombre, se cacher ‖ s’incarner dans le sein de la Vierge ‖ couvrir de son ombre, se reposer dans, en parlant de la vertu du Saint-Esprit.
  • aombrir, v. a., obscurcir.
  • aombrison, s. f., Incarnation de J.-C. dans le sein de la Vierge.
  • aonnier, v. a., aplanir, unir, égaliser.
  • aonnir, v. a., aplanir.
  • aor, adv., maintenant.
  • aorber, v. a., aveugler.
  • aorbir, v. a., priver de la lumière, rendre aveugle.
  • aordener, v. a., ordonner.
  • aorement, s. m., prière, culte, adoration ‖ la personne qui est l’objet du culte, de l’adoration.
  • aoreor, s. m., adorateur.
  • aorer, v. a., prier, adorer ‖ vénérer, admirer ‖ souhaiter ‖ v. n., être dans l’adoration.
  • aorneement, adv., avec des ornements, d’une manière ornée.
  • aornement, s. m., parure ‖ engin de guerre.
  • 1. aorner, v. a., orner, parer, enrichir.
  • 2. aorner, v. a., mettre en ordre ‖ disposer ‖ apprêter ‖ préparer.
  • aorneüre, s. f., ornement.
  • aorser, v. n. et réfl., s’acharner avec furie ‖ s’attacher, se cramponner fortement ‖ p. pas., acharné, furieux.
  • aoste, s. f., sauterelle.
  • aouillage, s. m., action de remplir un tonneau jusqu’à la bonde.
  • aouillier, v. a., remplir (un tonneau) jusqu’à l’œil, jusqu’à la bonde ‖ v. réfl., se plonger dans, se saouler de ‖ p. pas., plein, rempli, saoul ‖ nourri, engraissé.
  • aoultrer, v. a., vexer ‖ v. réfl., s’emporter au delà des bornes.
  • aourdier, v. a., entourer, faire le tour de.
  • aourler, v. a., border.
  • aourser (s’), v. réfl., s’attacher au fond du pot, brûler.
  • aoust, s. m., récolte.
  • aoustage, s. m., action de faire la moisson ‖ espèce de redevance.
  • aouster, v. a., moissonner, recueillir ‖ v. n., faire la moisson, faire l’août.
  • aousterele, s. f., sauterelle.
  • aousterole, s. f., sauterelle.
  • aousteur, s. m., moissonneur, aoûteron.
  • aousteus, adj., qui travaille en août.
  • aovertement, adv., ouvertement, clairement, manifestement.
  • aovrement, s. m., révélation, explication.
  • aovrer, v. a., mettre en œuvre, à l’ouvrage ‖ occuper à quelque chose ‖ ordonner ‖ v. n., opérer, agir ‖ v. réfl., s’occuper, se servir ‖ p. pas., embarrassé.
  • aovrir, v. a., ouvrir, faire ouvrir ‖ découvrir, révéler, expliquer ‖ v. réfl. et n., s’ouvrir ‖ p. pas., découvert ‖ clair, évident ‖ prédisposé.
  • apaiable, adj., qui se laisse apaiser ‖ propre à apaiser.
  • apaie, s. f., action de faire la paix, réconciliation, accord ‖ condition d’un accord, convention.
  • apaiement, s. m., apaisement, pacification ‖ expiation.
  • apaier, v. a., apaiser ‖ réconcilier, satisfaire ‖ payer ‖ v. n., s’apaiser, se réconcilier.
  • apaillardir, v. a., rendre gueux, rendre paresseux, débauché.
  • apaisable, adj., qui se laisse apaiser, disposé à la paix.
  • apaisamment, adv., dans des dispositions pacifiques.
  • apaisance, s. f., action d’apaiser.
  • apaisant, adj., qui apaise ‖ qui est dans des dispositions pacifiques.
  • apaisantablement, adv., d’une manière qui comporte l’apaisement.
  • apaisantement, s. m., pacification, règlement d’une querelle, d’une affaire, accord.
  • apaisanter, v. a., apaiser, pacifier ‖ v. réfl. et n., faire la paix.
  • apaisanteur, s. m., pacificateur, arbitre.
  • apaisantir, v. a., apaiser, pacifier.
  • apaisement, s. m., réconciliation, pacification ‖ remboursement.
  • apaisetement, s. m., pacification.
  • apaiseteur, s. m., pacificateur, arbitre.
  • apaiseur, s. m., pacificateur, arbitre.
  • apaisible, adj., tranquille.
  • apaisibleté, s. f., tranquillité.
  • apaisiement, adv., paisiblement.
  • apaisier, v. a., réconcilier ‖ protéger, défendre ‖ v. réfl. et n., se réconcilier, se calmer ‖ s’accommoder, se contenter de ‖ p. pas., satisfait.
  • apaisiteur, s. m., pacificateur, arbitre.
  • apaissement, s. m., approvisionnement de bouche.
  • apaistre, v. a., repaître.
  • apalenter, v. a., instruire.
  • apalier, v. a., cacher, pallier.
  • apalir, v. a., rendre pâle ‖ faire paraître pâle, effacer, éclipser ‖ v. n. et réfl., devenir pâle ‖ être ému, consterné ‖ languir, s’affaiblir.
  • apanement, s. m., action d’apanager ‖ apanage.
  • apaner, v. a., apanager (un fils), doter (une fille).
  • apapelardir, v. n. et réfl., devenir hypocrite ‖ faire l’hypocrite, le papelard.
  • 1. aparable, adj., comparable.
  • 2. aparable, adj., clair, brillant ‖ qui se décide par l’évidence du droit.
  • aparage, s. m., parage, partage d’un fief héréditaire entre un aîné et ses puînés.
  • aparageor, s. m., qui tient en parage.
  • aparagier, v. a., comparer, égaler, faire marcher de pair.
  • aparance, s. f., évidence ‖ aventure, circonstance ‖ comparution ‖ ce qui se voit de loin.
  • aparaument, adv., visiblement, évidemment.
  • aparchis, s. m., perche à placer les draps pour les lainer.
  • apardesus, adv., ci-dessus.
  • apardevant, prép., devant.
  • 1. apareil, adj., pareil.
  • 2. apareil, s. m., préparatif, préparation ‖ objet préparé pour une destination spéciale ‖ réunion, agencement d’ustensiles ‖ agrès d’un vaisseau ‖ état, situation ‖ de haut apareil, de pied en cap.
  • apareilleement, adv., avec de grands préparatifs, avec appareil ‖ facilement, sans gêne ‖ à propos.
  • apareillement, s. m., action de préparer, préparation, préparatif ‖ objet, ustensile convenable pour quelque chose.
  • apareilleté, s. f., qualité de ce qui est pareil, égalité.
  • apareillier, v. a., préparer, apprêter ‖ mettre dans un certain état ‖ v. réfl., s’accommoder, s’arranger d’une chose ‖ se comparer ‖ s. m., préparatif ‖ p. pas., prêt à ‖ immédiat, spontané.
  • 1. aparement, s. m., apparence ‖ preuve, démonstration.
  • 2. aparement, s. m., parement.
  • 1. aparent, adj., paraissant, clair, évident ‖ lettres aparens, lettres patentes ‖ distingué, illustre ‖ plausible ‖ s. m., évidence, apparence ‖ indice, air, mine ‖ a l’aparent, en apparence, à ce qu’il paraît ‖ a l’aparent de, au vu et au su de ‖ a l’aparent, visiblement.
  • 2. aparent, s. m., le pays qui dépend d’un autre, dépendance.
  • 1. aparer, v. a., préparer.
  • 2. aparer, v. a., mettre ensemble, accoupler ‖ comparer.
  • 3. aparer, v. n., paraître, apparaître ‖ comparaître.
  • aparessir, v. réfl. et n., devenir paresseux, vivre dans la paresse.
  • apareüre, s. f., apparence.
  • aparfondement, s. m., action de rendre plus profond, de creuser.
  • aparfondir, v. a., approfondir, rendre profond.
  • aparfondissement, s. m., approfondissement.
  • aparfondre, v. a., rendre plus profond.
  • aparfongier, v. a., rendre profond, approfondir.
  • apariage, s. m., parage, partage d’un fief héréditaire entre un aîné et ses puînés.
  • aparier, v. a., comparer.
  • aparillure, s. f., appareil.
  • aparir, v. n. et réfl., apparaître, se montrer.
  • aparissable, adj., visible, manifeste.
  • aparissablement, adv., d’une manière apparente.
  • aparissamment, adv., d’une manière apparente.
  • aparissance, s. f., apparition ‖ apparence ‖ semblant, signification ‖ vue ‖ vestige, trace ‖ T. d’archit., saillie.
  • aparissant, adj., qui paraît, visible, évident ‖ distingué ‖ apparent, sans réalité ‖ qui montre, qui fait voir.
  • aparissement, s. m., apparition.
  • aparitoir, s. m., pariétaire, plante.
  • aparlement, s. m., pourparler, discours, paroles.
  • aparler, v. a., apostropher, interpeller ‖ mettre à la raison ‖ dire ‖ v. réfl. et n., s’entretenir, parler.
  • aparmain, adv., tout de suite.
  • aparmesmes, adv., sur le champ.
  • aparmi, adv., exactement.
  • aparoir, v. n., apparaître, paraître, être évident, être intelligible ‖ v. a., faire voir ‖ v. réfl., apparaître, se montrer.
  • aparoison, s. f., apparition, manifestation ‖ Épiphanie.
  • aparsonner, v. a., associer.
  • apartager, v. a., donner pour sa part.
  • apartenable, adj., qui appartient à.
  • apartenant, part. prés., et adj., convenable, juste ‖ s. m., parent proche.
  • apartenir, v. n., être attenant, être proche ‖ v. n. et réfl., approcher de, être comparable.
  • apartir, v. a., partager, donner part à ‖ associer ‖ v. réfl., se séparer, partir ‖ avoir en partage ‖ être obligé.
  • apas, s. m., pas, degré, marche ‖ appui.
  • apasmé, adj., pâmé.
  • apasnagier, v. a., mettre (les porcs) dans une forêt pour y manger les glands.
  • apasser, v. a., passer, traverser ‖ v. n., passer, aller au delà.
  • apassionné, adj., livré aux tourments de la passion ‖ affligé, tourmenté ‖ mal disposé, malveillant, inspiré par une passion malveillante, hostile ‖ prévenu pour ou contre quelqu’un.
  • apasteler, v. a., donner la pâtée, la pâture à, repaître, nourrir ‖ tromper par des appâts ‖ couper la gorge à.
  • apastis, s. m., pâturage, pâture ‖ domaine ‖ appât.
  • apasturer, v. a., donner la pâture à, repaître.
  • apat, s. m., contribution fixée par un pacte.
  • apaticer, v. a., obliger à une contribution fixée par un pacte, rançonner.
  • apatir, v. a., rançonner ‖ lier par une convention, un pacte ‖ livrer à discrétion.
  • apatis, s. m., contribution fixée par un pacte.
  • apatissage, s. m., contribution fixée par un pacte.
  • apatissement, s. m., contribution fixée par un pacte.
  • apatissure, s. f., pacte qui fixe une contribution.
  • apatrié, p. pas., fixé dans un pays.
  • apauter, v. a., louer, engager, hypothéquer féodalement.
  • apauteresse, s., fém. de apautor.
  • apautor, s. m., celui qui apaute, qui hypothèque féodalement une propriété.
  • apeiner, v. a., punir, châtier ‖ s’efforcer, prendre peine à.
  • apel, s. m., action d’appeler aux armes, alarme ‖ convocation faite par la cloche ‖ cloche avec laquelle on convoque ‖ timbre d’une horloge ‖ accusation ‖ ordonnance générale ‖ exécution de cette ordonnance ‖ plainte, regret ‖ accueil ‖ estre en apel de, se faire appeler, se faire prier pour.
  • apelable, adj., qu’on peut appeler.
  • apelaison, s. f., appellation.
  • apelant, adj., appeleur, en parlant d’un oiseau qui forme appeau.
  • apelement, s. m., appel, action de convoquer ‖ réunion de l’âme à Dieu.
  • apeleor, s. m., celui qui appelle en justice.
  • apeler, v. a., invoquer, conjurer ‖ désirer ‖ accuser ‖ demander comme juge ‖ épeler ‖ v. réfl., s’apeler pour, se réclamer de ‖ p. pas., attaqué.
  • apeleresse, s. f., celle qui forme appel.
  • apenché, adj., penché.
  • apendance, s. f., action d’appendre, d’attacher ‖ appartenance, dépendance.
  • apendant, s. m., pente, déclivité ‖ dépendance.
  • apendeïs, s. m., appentis, bâtiment dont le toit, en pente d’un seul côté, tient au mur contre lequel il est appuyé.
  • apendisse, s. f., dépendance.
  • apendition, s. f., action d’appartenir.
  • apendre, v. n., pendre, être attaché ‖ fig., être fixé à, appartenir ‖ être soumis, dépendre ‖ être dû, convenir ‖ v. réfl., convenir ‖ approcher, se comparer.
  • apenoïr, v. n. V. Espenoïr.
  • apens, s. m., pensée, réflexion, attention ‖ délai accordé en justice pour penser à des objections qui pourraient être faites à des témoins.
  • apenseement, adv., avec examen, avec mesure, avec prudence ‖ à dessein.
  • apensement, s. m., pensée, réflexion, jugement ‖ délai accordé à des héritiers pour réfléchir aux raisons qu’ils pourraient avoir de reprendre un procès ou de l’abandonner ‖ complot.
  • 1. apenser, v. a., penser, examiner, projeter ‖ diriger les pensées de, inspirer, conseiller ‖ v. réfl., réfléchir, s’interroger ‖ p. pas., réfléchi, prudent ‖ de fait apensé, de guet apensé, de propos délibéré.
  • 2. apenser, v. a., pendre, faire pendre, attacher.
  • apensif, adj., pensif, réfléchi.
  • 1. apension, s. f., action de peser.
  • 2. apension, s. f., action d’appendre.
  • apensionner, v. a., donner à loyer.
  • apensir, v. a., peser.
  • apent, s. m., appentis.
  • apenticel, s. m., petit appentis.
  • apentif, s. m., appentis.
  • apentise, s. f., appartenance, dépendance.
  • apentisé, adj., qui a un appentis.
  • aperceü, adj., sage, prudent, instruit, avisé ‖ convaincu (d’un délit).
  • apercevance, s. f., action d’apercevoir ‖ fait d’être aperçu ‖ apparence, semblant, indice.
  • apercevant, adj., intelligent, sagace ‖ visible.
  • apercevement, s. m., action d’apercevoir ‖ fait d’être aperçu ‖ vue ‖ trace, indice ‖ souci, inquiétude.
  • aperceveüre, s. f., faculté de voir, de comprendre.
  • apercevoir, v. a., percevoir, lever, recueillir ‖ lever (des troupes) ‖ percevoir par les sens ‖ voir, concevoir, entendre ‖ faire connaître.
  • apercevoison, s. f., faculté d’apercevoir, de comprendre, sagacité.
  • apercion, s. f., ouverture ‖ action de s’ouvrir, de se fendre ‖ explication.
  • aperçoivre, v. a. et réfl., voir, s’apercevoir de ‖ s. m., fait d’être aperçu.
  • aperdicion, s. f., perte.
  • aperdre, v. a., perdre.
  • aperecier (s’), v. réfl., perdre du temps.
  • apert, adj., ouvert ‖ découvert ‖ visible, évident ‖ franc ‖ indiscret, effronté ‖ qui possède toutes les qualités physiques et morales ‖ habile, prompt, capable ‖ qui demande de l’habileté, en parlant d’une chose ‖ adv., évidemment.
  • aperté, s. f., habileté, finesse ‖ mérite en général.
  • apertelet, adj., courageux, vaillant.
  • apertement, adv., ouvertement ‖ avec intelligence ‖ vivement, rapidement.
  • apertenamment, adv., comme il convient.
  • aperteté, s. f., habileté, intelligence ‖ mérite en général.
  • aperteüre, s. f., ouverture ‖ intelligence, finesse.
  • apertif, adj., ouvert, manifeste ‖ apéritif.
  • apertir, v. a., rendre dispos ‖ p. pas. et adj., avisé, habile.
  • apertise, s. f., évidence ‖ expansion ‖ action par laquelle on fait connaître son expérience, sa force, son agilité, sa valeur ‖ habileté ‖ machination.
  • apertiser (s’), v. réfl., se montrer habile.
  • apesance, s. f., accablement.
  • apesart, s. m., poids, charge incommode ‖ incube, cauchemar.
  • apeschier, v. n., pêcher.
  • apeser, v. a., rendre pesant ‖ faire peser, peser ‖ surcharger, écraser ‖ fâcher ‖ v. n., peser, être lourd, devenir lourd.
  • apeticier, v. a., rapetisser, diminuer.
  • apetise, s. f., désir.
  • apetissance, s. f., rétrécissement.
  • apetit, s. m., goût appétissant ‖ désir ‖ suggestion ‖ a l’apetit de peu, pour peu de chose, peu de frais.
  • apial, s. m., sorte d’herbe, ache.
  • apiecer, v. a., coudre, joindre, lier, attacher.
  • apieceter, v. a., rapiécer.
  • apiet, s. m., piéton.
  • apieter (s’), v. réfl., se mettre à pied, descendre de cheval.
  • apignaulder, v. a., peigner.
  • apigner, v. a., exhausser (un mur, une maison).
  • apiler, v. a., empiler.
  • apincer, v. a., pincer.
  • apipoder (s’), v. réfl., se parer avec recherche.
  • apiteier, v. n., être ému de pitié.
  • apitier, v. n. et réfl., être ému de pitié, s’apitoyer.
  • aplacement, s. m., fonds.
  • aplacer, v. a., placer.
  • aplaidier, v. n., plaider, parler en faveur de quelqu’un ‖ v. a., obtenir par ses représentations, par ses prières ‖ prier.
  • aplaier, v. a., blesser, meurtrir, injurier.
  • aplaindre, v. n., se plaindre, gémir.
  • aplaisir, s. m., grâce, faveur, prévenance.
  • aplaissier, v. a., ployer, courber ‖ dompter.
  • aplaner, v. a., aplanir ‖ polir, lisser ‖ caresser du plat de la main, flatter ‖ apprivoiser.
  • aplanicier, v. a., caresser de la main.
  • aplaniement, s. m., action d’aplanir, de rendre uni.
  • aplanier, v. a., aplanir ‖ caresser de la main, flatter ‖ apprivoiser ‖ p. pas., poli, flatteur.
  • aplanir, v. a., niveler ‖ caresser, flatter.
  • aplanissement, s. m., caresse.
  • aplanter, v. a., planter.
  • aplaquer, v. a., plaquer, afficher.
  • aplaqueresse, s. f., femme qui se farde.
  • aplege, s. m., caution, garant.
  • aplegement, s. m., caution, garantie.
  • aplegeor, s. m., celui qui donne caution.
  • aplegier, v. a., cautionner, garantir ‖ v. n., fournir caution ‖ demander caution.
  • apleitage, s. m., lieu où les vaisseaux abordent pour charger ou décharger les marchandises.
  • apleuvoir, v. n., pleuvoir, tomber du ciel en pluie ‖ tomber comme une pluie ‖ affluer, abonder, accourir en foule ‖ v. réfl., affluer ‖ v. a., faire tomber comme la pluie, faire arriver en foule et soudainement.
  • aplicant, s. m., plaideur ‖ compagnon.
  • aplication, s. f., action d’aborder, de faire approcher un vaisseau du rivage.
  • apliquat, s. m., réunion.
  • aplique, s. f., action d’appliquer.
  • apliquement, s. m., action d’appliquer, de perpétrer.
  • apliquier, v. a., annexer ‖ caresser ‖ v. n., aborder, débarquer.
  • aploiance, s. f., disposition.
  • aploiement, s. m., application.
  • aploier, v. a., appliquer, employer ‖ faire approcher, amener ‖ faire ployer, dominer ‖ v. réfl., s’appliquer, s’adonner ‖ se plier ‖ plier le corps ‖ se soumettre, s’humilier ‖ v. n., plier, se soumettre ‖ aborder.
  • aploit, s. m., harnais d’une bête de somme.
  • aploitier, v. a., garnir, équiper.
  • aplommer, v. a., assommer, accabler avec une massue ‖ v. réfl., se laisser tomber de fatigue ‖ tomber à plomb ‖ v. n., être pesant, lourd comme du plomb ‖ arriver en masse.
  • aplongier, v. a., plonger.
  • apluevement, s. m., pluie soudaine ‖ chose qui tombe comme la pluie.
  • apobalme, s. m., espèce de baume.
  • apochier, v. a., fourrer (comme en poche).
  • apodixe, s. f., démonstration, explication.
  • 1. apoial, s. m., appui, soutien, garantie.
  • 2. apoial, adj., sur lequel on s’appuie.
  • apoie, s. f., appui, soutien.
  • apoiee, s. f., appui, soutien ‖ accoudoir.
  • apoiele, s. f., appui, garde-fou.
  • apoiement, s. m., appui, soutien.
  • apoieor, s. m., bâton sur lequel on s’appuie.
  • 1. apoier, s. m., celui qui s’appuie.
  • 2. apoier, v. n., s’appuyer ‖ v. a., frapper ‖ asséner vigoureusement ‖ v. réfl., se ranger à un avis, à un conseil.
  • apoieresse, adj. f., où l’on peut s’appuyer, à dossier.
  • apoignier, v. a., empoigner.
  • apoincte, s. m., appointement.
  • 1. apoindre, v. a., piquer, coudre ‖ enfoncer (un objet pointu) ‖ v. n., donner des éperons, piquer des deux.
  • 2. apoindre, v. a., expliquer.
  • apointé, adj., pointu.
  • 1. apointier, v. a., piquer ‖ enfoncer, présenter la pointe de.
  • 2. apointier, v. a., préparer ‖ disposer, ajuster, adapter ‖ fournir ‖ panser, soigner ‖ ordonner, commander, nommer pour faire une chose ‖ assigner un rendez-vous à ‖ provoquer ‖ décider ‖ tromper, attraper ‖ v. n., s’accommoder, faire un arrangement ‖ prendre les moyens de faire réussir telle chose.
  • apointir, v. a., conclure (un arrangement).
  • apointon, s. m., sorte de poignard.
  • apoioir, adj., muni d’un dossier.
  • apoissonnement, s. m., poissons dont on a peuplé un étang, un vivier.
  • apoissonner, v. a., peupler de poissons (un étang, un vivier).
  • apolice, s. m., registre.
  • apollin, adj., d’Apollon.
  • aponcion, s. f., componction, regret.
  • apondre, v. a., placer, disposer ‖ ajouter, joindre ‖ rapporter, raconter ‖ v. réfl., s’accorder avec quelqu’un ‖ v. n., atteindre ‖ différer.
  • aponse, s. f., poutre.
  • aponteler, v. a., miner les ponteaux d’une muraille.
  • apoorir, v. n., avoir peur.
  • apoparder, v. a., parer, attifer comme une poupée.
  • aporpenseor, s. m., celui qui pense à une chose, qui s’applique à la faire.
  • aporpenser, v. n., penser ‖ v. réfl., penser, s’imaginer.
  • aporseoir, v. a., posséder.
  • aport, s. m., action d’apporter, transport ‖ action d’emporter ‖ provision, ravitaillement ‖ offrande ‖ marché, lieu où l’on apporte pour vendre ‖ maison d’aport, maison où il vient beaucoup de monde, maison hantée par les gens du monde ‖ rapport ‖ affluence ‖ support, soutien ‖ mérite, vertu.
  • aportage, s. m., action d’apporter, de transporter, transport.
  • aporteïs, adj., rapporté.
  • aportement, s. m., sorte de redevance.
  • aporteor, s. m., celui qui apporte.
  • aporter, v. a., rapporter, produire.
  • aportionement, adv., proportionnellement.
  • aportioner, v. a., donner, assigner une portion ‖ donner sa part d’héritage, doter.
  • aporveoir, v. a., prendre telle précaution, telle mesure préventive, pourvoir à.
  • aposer, v. a., placer, poser, présenter ‖ mettre en avant, alléguer ‖ imputer ‖ mettre, apporter.
  • aposicion, s. f., opposition.
  • aposime, s. m., sorte de sirop.
  • aposite (a l’), loc. adv., en face ‖ à l’opposite, contrairement.
  • apost, s. m., toute sorte de vieux objets ‖ mot apposé à un autre pour le déterminer.
  • apostaille, s. m., péjoratif méprisant d’apôtre.
  • apostate, adj., qui s’est éloigné d’un lieu ‖ apostat.
  • apostater, v. n., apostasier, abjurer.
  • apostatrice, s. f., femme qui a apostasié.
  • apostemation, s. f., action de former apostume.
  • aposter, v. a., placer ‖ trahison apostee, guet-apens.
  • apostiller, v. a., disposer, préparer ‖ amplifier.
  • apostis, adj., postiche.
  • apostoile, s. m., apôtre ‖ pape.
  • apostoire, adj., apostolique.
  • apostolage, s. m., dignité d’apôtre ou de pape.
  • apostolal, adj., apostolique.
  • apostolial, adj., apostolique.
  • apostolical, adj., apostolique.
  • apostolité, s. f., papauté.
  • apostres, s. m. pl., lettres de relief d’appel ecclésiastique et même civil, qu’on devait demander au juge dans le délai de trente jours ‖ apostres refutatoires, forme d’apostres qui s’employait lorsque le juge dont on appelait ne voulait pas déférer à un appel qui lui semblait frivole et illusoire.
  • apostresse, s. f., celle qui annonce.
  • apostumeus, adj., où il y a un apostume, qui tient de l’apostume.
  • apostumir (s’), v. réfl., se couvrir d’apostumes.
  • apotagié, adj., arrangé comme un potage.
  • apotecarie, s. f., remède ‖ garde-manger.
  • apoteque, s. f., boutique.
  • apothicaresse, s. f., religieuse qui veille au service des pauvres.
  • apoursuir, v. a., poursuivre.
  • apoursuivre, v. a., poursuivre.
  • apovriement, s. m., appauvrissement.
  • apovrier, v. a., appauvrir ‖ v. n., devenir pauvre.
  • appelourder. V. Happelourder.
  • appenader, v. n., faire les voltiges appelées penades.
  • apperel, s. m., oiseau plongeur, sorte de martin-pêcheur.
  • apratir, v. a., mettre en pré.
  • aprayer, v. a., mettre (une terre) en pré.
  • apre, s. f., prêle.
  • apreci, s. m., appréciation, évaluation.
  • apreciement, s. m., action de fixer le prix.
  • aprecier, v. a., mettre à prix, évaluer ‖ mesurer, compter ‖ faire mérite de quelque chose à quelqu’un ‖ apprendre l’importance d’une chose ‖ payer, être le prix de.
  • aprehendeur, s. m., celui qui se met ou qui est mis en possession de.
  • aprehensable, adj., qui peut être pris, saisi, arrêté.
  • aprehenseur, s. m., celui qui se met ou qui est mis en possession de.
  • apreindre, v. a., serrer, presser ‖ opprimer, accabler ‖ v. n., être opprimé ‖ v. réfl., s’efforcer.
  • aprenant, adj., instruit.
  • aprendable, adj., qui peut apprendre, qu’on peut instruire.
  • aprendement, s. m., connaissance, opinion.
  • aprendeor, s. m., celui qui enseigne.
  • aprendeüre, s. f., enseignement, instruction.
  • aprendre, v. a., prendre, saisir, occuper ‖ entreprendre, entamer, engager ‖ comprendre, circonscrire dans un cercle ‖ allumer, enflammer ‖ jeter, plonger ‖ instruire ‖ s. m., instruction ‖ chronique, histoire ‖ entreprise.
  • aprenement, s. m., enseignement, leçon, instruction.
  • aprentis, s. m., apprenti ‖ ignorant, qui a besoin d’apprendre.
  • aprentise, s. f., apprentissage.
  • aprentisse, s. f., apprentie.
  • aprenture, s. f., instruction.
  • apres dinee, s. f., droit affecté aux greffiers et huissiers du parlement.
  • apresenter, v. a., présenter.
  • apresse, s. f., action de presser, d’accabler ‖ action de couler à flots pressés.
  • apresseement, adv., par la violence, injustement.
  • apressement, s. m., action de presser, de serrer.
  • apresser, v. a., presser, accabler, opprimer ‖ exciter vivement à faire quelque chose ‖ v. n., être accablé, tourmenté ‖ peser, être à charge ‖ approcher ‖ approcher de la mort ‖ v. réfl., s’approcher ‖ s’efforcer.
  • apressurer, v. a., pressurer.
  • aprestance, s. f., préparatif.
  • apreste, s. f., apprêt, préparatif.
  • apresteement, adv., promptement.
  • aprestement, s. m., action d’apprêter, de préparer ‖ préparation au sens moral.
  • apresture, s. f., préparatif.
  • apresure, s. f., apprentissage ‖ habitude ‖ enseignement, instruction, science.
  • aprevostir, v. a., établir comme chef.
  • aprimer, v. a., accabler, opprimer ‖ v. réfl., s’affaisser.
  • aprisage, s. m., apprentissage.
  • aprisagement, s. m., appréciation, évaluation.
  • aprisagier, v. a., priser, évaluer, estimer.
  • aprise, s. f., action d’apprendre, connaissance ‖ apprentissage ‖ habitude ‖ enquête ‖ entreprise ‖ croyance.
  • aprisement, s. m., appréciation.
  • apriseor, s. m., celui qui fixe le prix.
  • aprisier, v. a., mettre à prix, évaluer, apprécier.
  • aprison, s. f., action d’apprendre, enseignement ‖ science.
  • aprisonner, v. a., faire prisonnier, détenir en prison.
  • apriveement, adv., d’une manière privée.
  • apriver, v. a., apprivoiser ‖ v. réfl., vivre dans un commerce familier.
  • aprivoier, v. a., apprivoiser.
  • aprobacion, s. f., preuve, certitude ‖ épreuve.
  • aprochance, s. f., approche.
  • aprochee, s. f., action d’approcher, approche ‖ T. de guerre, approches.
  • aprochement, s. m., action d’approcher, approche ‖ commerce amoureux ‖ marque d’amour, d’amitié ‖ rencontre de deux armées ‖ T. de guerre, approches ‖ position où l’on se trouve après s’être approché ‖ moyen ‖ a l’aprochement, d’une manière approchante, équivalente.
  • aprochier, v. a., en venir à quelque chose, entamer ‖ rapprocher ‖ aprochier fief, rapprocher les dépendances d’un fief, en supprimant quelqu’un des tenanciers intermédiaires ‖ assigner à comparoir, traduire en justice ‖ accuser ‖ v. réfl., s’appliquer ‖ s. m., approche.
  • aprocurer, v. a., procurer, ménager.
  • aproement, s. m., profit, bénéfice.
  • aprofitable, adj., profitable.
  • aprofitablement, adv., d’une manière profitable.
  • aprofitement, s. m., action de mettre à profit, de faire valoir.
  • aprofiter, v. a., mettre à profit, faire valoir ‖ mettre quelqu’un en état de profiter, de faire valoir ‖ v. n. et réfl., profiter, être utile, salutaire.
  • aproismement, s. m., approche.
  • aproismier, v. a., s’approcher de ‖ approcher, avancer ‖ mettre en relations une personne avec une autre ‖ citer en justice ‖ obliger judiciairement ‖ v. réfl., s’unir par le mariage ‖ se rendre aux raisons de quelqu’un ‖ v. n., s’approcher ‖ accéder, consentir à
  • aprompt, s. m., emprunt.
  • aprompter, v. a., emprunter.
  • aprophetisier, v. a., prophétiser.
  • aproprieement, adv., d’une manière appropriée.
  • apropriement, s. m., appropriation.
  • aproprier, v. a., acquérir ‖ comparer ‖ imputer.
  • aprovandement, s. m., provision, provende, nourriture.
  • aprovander, v. a., approvisionner, nourrir, entretenir.
  • aprove, s. f., épreuve, essai ‖ preuve.
  • aprovement, s. m., preuve, approbation, confirmation.
  • aprover, v. a., prouver, démontrer ‖ faire approuver, justifier ‖ convaincre ‖ éprouver, essayer ‖ canoniser ‖ v. réfl., se montrer, être prouvé.
  • aproveur, s. m., celui qui approuve.
  • apruef, adv., ensuite ‖ prép., après.
  • aptacion, s. f., action d’adapter, d’appliquer.
  • aptement, adv., avec une liaison parfaite, dans un parfait assemblage ‖ convenablement.
  • apter, v. a., appliquer, adapter.
  • apuiser, v. n., puiser l’eau.
  • apulentir, v. a., corrompre.
  • apunaisir (s’), v. réfl., devenir plus pervers, perdre toute retenue.
  • apurement, s. m., action d’affiner.
  • apureor, s. m., affineur, ouvrier qui affine.
  • apurer, v. a., purifier.
  • apurveour, s. m., inspecteur.
  • aputainer, v. a., jeter une femme dans le désordre.
  • aputir, v. a., débaucher (une femme).
  • 1. aquaire, s. m., le Verseau, onzième signe du zodiaque, qu’on représente tenant à la main un vase d’où l’eau s’échappe avec abondance ‖ mois du Verseau.
  • 2. aquaire, adj., du Verseau.
  • 3. aquaire, s. m., archal.
  • aquarrer, v. a., équarrir.
  • aquasser, v. a., détruire.
  • aquastroner, v. n. et réfl., s’affaisser.
  • aquerable, adj., qu’on peut acquérir.
  • aquerance, s. f., désir d’acquérir.
  • aquerant, s. m., celui qui a le désir d’acquérir ‖ celui qui excite des querelles.
  • aquereaux, s. m. pl., pièce d’artillerie de la première invention, d’un calibre propre à lancer des traits et des pierres. Cf. Aquerots.
  • aquerelement, s. m., querelle.
  • aquereller, v. a., chercher querelle (à quelqu’un).
  • aquerement, s. m., action d’acquérir ‖ acquisition, acquêt.
  • aquerir, v. a., exciter, provoquer, attirer ‖ requérir ‖ atteindre, frapper, accabler ‖ p. pas., plongé dans le malheur ‖ rompu de fatigue.
  • aquerots, s. m. pl., sorte de pièce d’artillerie. Cf. Aquereaux.
  • aquerre, v. a., acquérir ‖ chercher.
  • aquest, s. m., espèce de cruche ou de seau.
  • aqueste, s. f., acquêt, acquisition, profit.
  • aquestement, s. m., action d’acquérir.
  • aquesteor, s. m., acquéreur, celui qui acquiert.
  • aqui, adv., là.
  • aquilante, s. f., églantier.
  • aquilonaire, adj., de l’aquilon ‖ s. m., habitant des pays du nord.
  • aquilonal, adj., de l’aquilon.
  • aquilote, s. f., aquilon.
  • aquise, s. f., acquisition.
  • aquisement, s. m., acquisition.
  • aquisiteur, s. m., acquéreur.
  • aquit, s. m., ce que l’on doit acquitter, redevance ‖ droit de péage ‖ lieu exempt de redevance, lieu franc ‖ action de s’acquitter ‖ garantie ‖ acquisition, conquête.
  • aquitacion, s. f., action d’acquitter.
  • aquitance, s. f., action de livrer ‖ cession, don ‖ action de déclarer quitte ‖ quittance, paiement ‖ rémission, pardon, exemption.
  • aquitement, s. m., délivrance ‖ cession.
  • aquiter, v. a., racheter, sauvegarder ‖ affranchir, délivrer ‖ se rendre maître de, soumettre ‖ remettre, pardonner ‖ céder ‖ quitter, abandonner ‖ exempter de ‖ mettre fin à ‖ v. réfl., payer une dette morale, faire, remplir son devoir ‖ s’aquiter de quelqu’un, en agir bien avec lui ‖ se dispenser de toute obligation envers lui.
  • aquiteur, s. m., celui qui est préposé à la levée d’un subside, d’un péage et chargé d’en donner acquit.
  • aquiteüre, s. f., manière de s’acquitter, moyen dilatoire, excuse.
  • arabi, adj., d’Arabie ‖ s. m., Arabe ‖ cheval arabe.
  • arabiant, adj., d’Arabie ‖ s. m., Arabe ‖ or d’Arabie.
  • arabicant, adj., d’Arabie.
  • arabie, s. f., sorte de plante aromatique d’Arabie.
  • arabiois, adj., arabe.
  • arabion, s. m., cheval arabe.
  • arabler, v. a., tirer avec force et violence, ravir, râfler ‖ déchirer.
  • araboi, adj., arabe ‖ s. m., Arabie.
  • aracheüre, s. f., action d’arracher.
  • araciner (s’), v. réfl., prendre racine.
  • aracion, s. f., labourage.
  • arafler, v. a., égratigner, érafler ‖ effleurer.
  • arage, s. m., terre labourable ‖ campagne en général ‖ terrage, le droit qu’a le seigneur de lever à son profit une certaine quantité des gerbes qui sont coupées sur les terres possédées par ses vassaux ou sujets.
  • aragement, s. m., rage, fureur.
  • aragerie, s. f., rage, fureur.
  • aragier, v. n., enrager, devenir enragé, furieux ‖ faire rage, sévir ‖ v. réfl., devenir furieux ‖ p. pas., fou, insensé.
  • aragison, s. f., rage, fureur.
  • aragon, adj., d’Aragon ‖ s. m., cheval d’Aragon.
  • araier, v. a. V. Esraier.
  • araigne, s. f., araignée ‖ espèce de drap léger comme une toile d’araignée ‖ treillis en fils de fer.
  • 1. arain, s. m., trompette d’airain.
  • 2. arain, adj., de l’air.
  • 1. araine, s. m. et f., ciment.
  • 2. araine, s. f., trompette d’airain.
  • 3. araine, s. f., sable.
  • araisnable, adj., bien raisonné, disert ‖ affable.
  • araisne, s. f., discours, entretien.
  • araisnement, s. m., action d’adresser la parole, propos ‖ conversation ‖ raisonnement.
  • araisneor, s. m., raisonneur, parleur.
  • araisniement, adv., en raisonnant ‖ fermement, résolument.
  • araisnier, v. a., adresser la parole à, interpeller, exhorter ‖ exposer, raconter ‖ accuser, appeler en justice, assigner ‖ réclamer ‖ discuter ‖ convenir ‖ v. n., raisonner, parler ‖ v. réfl., s’exprimer, s’expliquer, entrer en conversation avec quelqu’un ‖ p. pas., plein de raison.
  • araisnison, s. f., raisonnement, raison, propos.
  • araisonee, s. f., discours, entretien.
  • araisoneement, adv., en raisonnant.
  • araisonement, s. m., entretien, conversation, raisonnement, explication ‖ estre mis en araisonement d’une chose, en être prévenu, en être consulté.
  • aramer, v. a., tenir, réunir (une cour de justice).
  • aramie, s. f., serment, convention jurée ‖ accusation, plainte ‖ bataille dont le jour a été fixé d’avance ‖ bataille, lutte en général ‖ bataille, guerre par aramie, combat, guerre à outrance ‖ force, violence, impétuosité, furie.
  • aramiement, adv., avec une ardeur résolue.
  • aramir, v. a., promettre solennellement, jurer ‖ fixer ‖ proclamer ‖ présenter (un gage) et s’engager à le soutenir ‖ soutenir énergiquement (une bataille) ‖ accuser ‖ provoquer ‖ assigner comme témoin ‖ attester ‖ justifier ‖ compter ‖ pousser (une clameur) ‖ v. réfl., s’engager par serment, s’obliger devant le juge à quelque chose ‖ s’aramir pour, se regarder comme ‖ v. n., combattre avec ardeur ‖ p. pas., fixé, déterminé ‖ emporté, violent, impétueux ‖ fort, redoutable ‖ rude, sauvage ‖ s. m., nom du cheval de Bérart de Montdidier.
  • aramme, s. f., défaut que fait le défendeur de comparaître à l’assignation du demandeur ‖ action par laquelle quelqu’un revendique sa chose et affirme par serment qu’elle lui appartient.
  • arançonement, s. m., rançonnement.
  • arançoner, v. a., rançonner ‖ v. réfl., s’affranchir en payant une rançon.
  • arançoneur, s. m., celui qui met à rançon.
  • arandoner, v. n., venir d’une course précipitée.
  • arantele, s. f., toile d’araignée.
  • aranteler, v. a., enlever les toiles d’araignée.
  • arap, s. m., rapt, vol.
  • arapecon, s. m., poisson qu’on croit être le barbier de mer.
  • arapement, s. m., action d’arracher, de prendre par force ‖ ravissement de l’âme, extase.
  • araper, v. a., saisir, empoigner ‖ v. réfl. et n., se prendre avec force, s’accrocher.
  • arapiner, v. n., commettre des rapines.
  • araser, v. a., mettre à ras de terre, raser, renverser, démolir ‖ emplir jusqu’aux bords ‖ v. réfl., être à ras de, être à égale hauteur ‖ p. pas., rasé, démoli ‖ entier, complet.
  • arasir, v. a., raser, détruire entièrement.
  • arasteler, v. a., ramasser avec le râteau.
  • arauder. V. Herauder.
  • arbalestee, s. f., portée d’arbalète.
  • arbalestel, s. m., dim. de arbalète.
  • arbalesteor, s. m., arbalétrier.
  • arbalestier, s. m., meurtrière.
  • arbalestiere, s. f., meurtrière.
  • arbalestré, adj., vain dans la parure et le maintien.
  • arbalestrie, s. f., arbalète.
  • arbalistrerie, s. f., métier d’arbalétrier.
  • arban, s. m. V. Herban.
  • arbelest, s. m., arbalète.
  • arbitracion, s. f., arbitrage, jugement, volonté.
  • arbitrater, v. n., prononcer en arbitre.
  • arbitrateur, s. m., arbitre.
  • arbitrement, s. m., arbitrage.
  • arbitreor, s. m., arbitre.
  • arbitresse, s. f., fém. d’arbitre.
  • arbitreus, adj., arbitre.
  • arbitrie, s. f., arbitrage ‖ libre faculté.
  • arboust, s. m., endroit planté d’arbres.
  • arbrage, s. m., plant d’arbre.
  • arbreau, s. m., arbuste, arbrisseau.
  • arbree, s. f., lieu planté d’arbres.
  • arbrer, v. n., devenir un arbre ‖ se cabrer.
  • arbressai, s. m., endroit planté d’arbres.
  • arbret, s. m., arbrisseau, buisson ‖ chevalet d’une arbalète.
  • 1. arbrier, s. m., arbuste ‖ fût, bâton ‖ chevalet d’une arbalète ‖ arbre de pressoir, madrier.
  • 2. arbrier, v. n., planter des arbres ‖ v. réfl., se plier, se tordre ‖ se cabrer.
  • arbril, s. m., bocage ‖ arbret.
  • arbrillon, s. m., arbrisseau.
  • arbrisselet, s. m., petit arbrisseau.
  • arbroi, s. m., lieu planté d’arbres ‖ madrier.
  • arbroie, s. m., lieu planté d’arbres, bocage.
  • arbroirie, s. f., lieu planté d’arbres.
  • arbroise, s. f., lieu planté d’arbres.
  • arcage, s. m., langage.
  • arceler, v. a., courber en arc, creuser en demi-cercle ‖ canneler.
  • arcelet, s. m., petit arc ‖ sorte de parure.
  • arcgetant, s. m., Sagittaire, signe du zodiaque.
  • archaler, v. a., garnir de fil d’archal.
  • archaleur, s. m., celui qui garnit de fil d’archal.
  • 1. archaux, s. m. pl., garennes de rivière.
  • 2. archaux, s. m. pl., échalas.
  • 1. arche, s. f., arc ‖ arcade ‖ sommet.
  • 2. arche, s. f., coffre, caisse ‖ coffre à pétrir le pain, huche ‖ trésor ‖ certaine mesure ‖ archives ‖ tombeau ‖ étable ‖ espèce de bateau.
  • arché, adj., arqué.
  • archebanc, s. m., banc sous lequel il y a un coffre dont il forme le couvercle.
  • archechapelain, s. m., grand aumônier du palais.
  • archediaché, s. m., archidiaconé.
  • archediacré, s. m., archidiaconé.
  • archediacree, s. f., archidiaconé.
  • archegaie, s. f., sorte de lance ‖ javelot.
  • archeguet, s. m., chef des guetteurs de nuit.
  • archelette, s. f., petite arche, petit coffre.
  • archeprestrie, s. f., fonction de l’archiprêtre.
  • archeprestrise, s. f., maison d’archiprêtre ‖ souverain pontificat.
  • archepreveré, s. m., archiprêtré, juridiction d’un archiprêtre.
  • archeprovoire, s. m., archiprêtre.
  • archerie, s. f., art de tirer de l’arc, exercice de l’arc.
  • 1. archet, s. m., petit arc ‖ voûte en arc ‖ arche de pont ‖ arc de fenêtre.
  • 2. archet, s. m., coffre d’un moulin ‖ coffret, trésor.
  • archete, s. f., petit coffre.
  • archeteur, s. m., ouvrier qui fait des archets.
  • archeüre, s. f., toute chose formée en arc.
  • archeveschal, s. m., archiépiscopal.
  • archidiaconie, s. f., archidiaconé.
  • archiee, s. f., portée d’un arc.
  • 1. archier, v. n., tirer de l’arc.
  • 2. archier, adj., qui est en forme d’arc.
  • 1. archiere, s. f., ouverture qui servait aux archers à tirer des flèches sur ceux du dehors, meurtrière ‖ voûte, arceau de voûte, arche.
  • 2. archiere, s. f., coffre ‖ archure d’un moulin.
  • archif, s. m., coffre rempli de papiers ‖ chartrier, archives.
  • archil, s. m., chartrier, archives.
  • archistere, s. m., abbaye.
  • archisynagogue, s. m., chef de la synagogue.
  • architecteur, s. m., architecte.
  • architectoire, adj., d’architecture, qui concerne l’architecture.
  • 1. architectonique, adj., qui préside à une œuvre.
  • 2. architectonique, s. f., architecture.
  • archivaire, s. m., archiviste.
  • archiver, v. a., déposer dans les archives.