Lexique de l’ancien français/3

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


  • 1. archoier, v. n., chasser à l’arc, tirer de l’arc ‖ se courber en arc, plier ‖ v. a., chasser à coup de flèches ‖ faire plier.
  • 2. archoier, s. m., fabricant d’arcs.
  • arçon, s. m., petit arc ‖ archet ‖ traire l’arçon, traire d’arçon, se préparer à jouer de la vielle, en jouer ‖ demi-cercle qui forme le tomberel ou la tonnelle, espèce de filet à prendre les perdrix ‖ instrument à carder ‖ toute chose courbée en arc.
  • arçoncel, s. m., petit arc ‖ petit arçon.
  • arçonel, s. m., petit arc.
  • arçoneor, s. m., fabricant d’arçons.
  • arçoner, v. a., courber en arc, faire ployer ‖ attacher à une broche à l’aide de petites brochettes ayant en quelque manière la forme de l’arçon d’une selle ‖ v. n., se courber en arc, plier ‖ p. pas., affermi sur les arçons.
  • arçonier, adj., qui garnit et orne les arçons d’une selle ‖ qui s’attache aux arçons de la selle ‖ s. m., fabricant d’arçons.
  • arçoniere, s. f., chose attachée comme ornement aux arçons d’une selle.
  • arcté, p. pas. et adj., étréci, resserré.
  • ardance, s. f., ardeur.
  • ardant, s. m., feu d’enfer.
  • ardeïs, s. m., incendie ‖ ardeur.
  • ardeor, s. m., brûleur, incendiaire ‖ rôtisseur.
  • arderesse, s. f., femme incendiaire.
  • ardeur, s. f., langue de feu.
  • ardoir, v. a., brûler, consumer ‖ v. réfl. et n., se brûler, se consumer ‖ brûler d’envie ‖ s. m., chauffage.
  • ardu, adj., rude.
  • ardure, s. f., brûlure, chaleur, ardeur ‖ désir ardent.
  • are, adj., aride, sec, desséché ‖ qui dessèche ‖ fig., dur ‖ svelte, dispos.
  • aré, s. m., terre labourée.
  • areance, s. f., disposition, préparatif ‖ décision, conseil.
  • arecier, v. a., dresser, redresser ‖ v. n., se redresser.
  • areconoistre (s’), v. réfl., rentrer en soi-même.
  • arecouvrer, v. a., recouvrer.
  • arecreü, adj., lassé, épuisé, découragé ‖ sans courage, sans cœur.
  • aree, s. f., terre labourée, terre de labour ‖ labour, labourage.
  • 1. areement, adv., en bon ordre, régulièrement.
  • 2. areement, s. m., arrangement, préparatif, disposition ‖ bon ordre ‖ bagages, train, équipage ‖ parure, ornement ‖ récolte sur pied.
  • areer, v. a., préparer, disposer, ranger ‖ équiper, parer, habiller ‖ établir l’ordre parmi, régler ‖ v. n., s’arranger, se disposer ‖ s’habiller, se parer ‖ rentrer dans l’ordre ‖ p. pas., qui se gouverne bien, qui est réglé dans sa conduite.
  • aregardant, p. prés. et adj., spectateur.
  • aregarder, v. a., regarder ‖ avoir en vue, se proposer.
  • areglement, s. m., règle, ordre.
  • arele et arere, s. f., charrue.
  • arement, s. m., encre, matières qui servent à composer l’encre ‖ vitriol, couperose ‖ noir de corroyeur, de cordonnier.
  • aren, s. m., araignée ‖ espèce de cordage.
  • arenardir, v. n., devenir trompeur.
  • arengeement, adv., en ordre, avec ordre.
  • arengier, v. a., ranger, mettre en rang ‖ mettre en ordre de bataille ‖ v. n., se ranger, prendre place ‖ p. pas., convenu, fixé.
  • areniere, s. f., sablonnière.
  • arenosité, s. f., caractère de ce qui est sablonneux ‖ grain de sable.
  • arentage, s. m., rente.
  • arenteor, s. m., fermier qui prend à rente.
  • arenter, v. a., fournir de rentes ‖ v. réfl., s’asservir, se rendre tributaire.
  • arentil, s. m., rente.
  • arentir, v. a., donner à bail, à rente.
  • arentissement, s. m., prise à rente, bail à rente.
  • areonder, v. a., arrondir.
  • 1. areor, s. m., celui qui équipe.
  • 2. areor, s. m., laboureur.
  • arer, v. a., labourer ‖ sillonner, déchirer ‖ procréer.
  • ares, adv., présentement.
  • aresner, v. a., attacher un cheval par les rênes ‖ tirer par la bride ‖ arrêter, refréner.
  • aressement, s. m., action de se dresser ‖ état de ce qui est droit et raide.
  • arest, s. m., arrestation ‖ ville d’arest, ville dont les habitants ont le privilège de faire arrêter les biens meubles des étrangers pour raison de dettes, à la charge pour eux d’informer de leur créance dans les vingt-quatre heures le juge ordinaire du lieu ‖ droit que payaient les prisonniers à l’occasion de leur arrestation ‖ tenir arest, rester en prison ‖ briser son arest, s’évader après avoir donné sa parole ‖ franchise d’arest, privilège que les bourgeois d’un lieu avaient de ne pouvoir être arrêtés pour dettes par leur combourgeois ‖ goût, prédilection ‖ convention, traité.
  • arestable, adj., qui peut être fixé, déterminé ‖ qui peut être arrêté, saisi par justice ‖ ferme, stable.
  • arestage, s. m., arrêt, action de s’arrêter ‖ délai.
  • arestaille, s. f., arrêt, pause.
  • arestal, s. m., arrêt, pause ‖ retard ‖ ordre qui détermine ce qu’il faut faire.
  • arestance, s. f., action de s’arrêter, de séjourner ‖ retard, délai ‖ domicile, demeure.
  • arestant, p. prés. et adj., qui s’arrête, qui se fixe ‖ qui est fixé.
  • 1. areste, s. f., barbe d’épi de blé ‖ partie ligneuse du lin.
  • 2. areste, s. m., sorte de serpent venimeux.
  • 3. areste, s. f., arrêt ‖ retard, délai.
  • aresteement, adv., sans partir, sans lâcher pied, fixement, énergiquement ‖ en arrêtant ‖ certainement, décidément ‖ expressément.
  • arestel, s. m., arête, angle d’un bâtiment.
  • arestement, s. m., action de s’arrêter, d’arrêter ‖ lieu où l’on s’arrête, poste, logis.
  • arester, s. m., arrêt.
  • aresteü, p. pas., arrêté.
  • aresteüe, s. f., arrêt, retard ‖ action d’arrêter.
  • aresteur, s. m., celui qui arrête.
  • aresteure, s. f., arrêt.
  • arestif, adj., qui reste en arrière, qui s’arrête ‖ lent, tardif.
  • arestir (s’), v. réfl., s’arrêter.
  • arestise, s. f., arrêt.
  • arestison, s. f., action d’arrêter ‖ arrêt, pause ‖ retard, délai.
  • arestoel, s. m., pied de la lance.
  • arestous, adj., hérissé de barbes d’épis ‖ fig., pénible.
  • areter, v. a., accuser.
  • aretourné, p. pas., retourné.
  • 1. areüre, s. f., labour, labourage ‖ culture d’un champ, d’un jardin.
  • 2. areüre, adj. f., propre au labour.
  • arevenir, v. n., revenir.
  • arfour, s. m., pas, enjambée.
  • argaise, s. f., broussailles.
  • argental, adj., d’argent.
  • argenterie, s. f., mine d’argent.
  • argenteur, s. m., trésorier, changeur ‖ trésorier subordonné, par opposition à argentier, surintendant des finances.
  • argenteüre, s. f., argent.
  • argentiere, s. f., mine d’argent ‖ lieu où se fait le choix de argent propre à être monnayé ‖ commerce d’argent.
  • argentin, adj., d’argent.
  • argiliere, s. f., mine d’argile ‖ argile, boue.
  • argiller, v. a., enduire d’argile.
  • argillerie, s. f., mine d’argile.
  • argillette, s. f., dimin. d’argile.
  • argne, s. f., insecte qui ronge le bois.
  • argorie, s. f., espèce de plante.
  • argu, s. m., pensée, raison ‖ raisonnement, discours ‖ soupçon, accusation ‖ discussion, chicane, querelle ‖ reproche, blâme ‖ emportement, colère ‖ peine, embarras ‖ difficulté, lutte ‖ art, artifice ‖ jeter son argu, regarder attentivement.
  • arguance, s. f., embarras, difficulté.
  • arguant, adj., grondeur, qui trouve à redire à tout.
  • arguement, s. m., raison, raisonnement.
  • arguer, v. a., presser, aiguillonner, talonner ‖ blâmer, reprendre, gourmander ‖ défendre, soutenir ‖ v. réfl., se condamner soi-même ‖ v. n., faire le sophiste ‖ p. pas., piqué, courroucé.
  • argueresse, adj. f., chicaneuse.
  • argueus, adj., qui tient du reproche, de l’offense, de la dispute.
  • argument, s. m., dispute, débat ‖ ruse.
  • argumentatif, adj., en parlant de personne, qui sait bien argumenter, raisonner ‖ en parlant de chose, relatif à l’argumentation.
  • argumenté, adj., savant, fourni d’arguments.
  • argumentos, adj., qui sait bien raisonner, qui a réponse à tout.
  • arichir, v. a., enrichir.
  • arierage, s. m., retard, empêchement.
  • arieragier, v. a., déposséder.
  • arierain, adj., reculé.
  • arierance, s. f., rejet en arrière, refus ‖ contrariété, déception.
  • 1. ariere, adv., en arrière ‖ naguère, plus haut ‖ de nouveau ‖ estre ci ariere, être de retour ‖ et avant et ariere, et ariere et avant, loc. expl. équivalent à peu près à la loc. mod. et... par ci, et... par là ‖ en ariere, autrefois ‖ ça en ariere, il y a quelque temps, naguère, auparavant ‖ prép., derrière ‖ chez ‖ en ariere, chez, auprès de ‖ excepté ‖ ariere coer, à contre cœur ‖ estre ariere de, se hâter de.
  • 2. ariere, s. m., arriéré, arrérage ‖ par juste ariere, en revanche.
  • ariere censive, s. f., arrière-cens.
  • ariere charte, s. f., charte faite pour tenir lieu d’une autre qui est perdue ‖ charte de renonciation réciproque à des possessions, à des demandes, à des prétentions.
  • ariere fin, s. m., confins, limites.
  • ariere fouagier, v. a., faire rendre compte aux collecteurs de fouage.
  • ariere garderie, s. f., arrière-garde.
  • ariere guet, s. m., garde de nuit et de jour à laquelle on était obligé en temps de guerre ‖ soldats d’arrière-garde chargés de faire le guet.
  • ariere main, adv., en arrière, par derrière ‖ en rétrogradant, après coup.
  • arierement, s. m., arrérage.
  • ariere quint, adj., qualifiant le mot denier et désignant le profil du fief dû en quelques coutumes en cas de vente, profit qu’on appelait ordinairement requint.
  • arierer, v. a., mettre en arrière ‖ retarder ‖ reprendre (un récit) en revenant en arrière ‖ rétracter, révoquer (un jugement) ‖ porter préjudice à ‖ tromper, décevoir ‖ v. n., rester en arrière, s’en aller.
  • ariere van, s. m., paille du blé que le van rejette.
  • ariere vendage, s. m., revente.
  • arierissement, s. m., action de laisser en arrière, de mettre de côté ‖ action de blesser, de violer, de faire tort.
  • aries, s. m., Bélier, signe du zodiaque.
  • arin, s. m., aliment.
  • ariner, v. a., arranger, disposer ‖ v. réfl., se disposer, se préparer.
  • arire, v. n., sourire ‖ être favorable ‖ v. a., sourire à ‖ accueillir favorablement ‖ se rire, se moquer de.
  • aristocracier, v. n., gouverner selon les principes de l’aristocratie.
  • aristolochie, s. f., aristoloche.
  • arivage, s. m., rive, rivage ‖ transport par eau ‖ droit pour abord et débarquement des marchandises, droit d’aborder dans un port ‖ droit sur les denrées venant par eau sur la rive de la Seine.
  • arivaille, s. f., arrivée ‖ endroit où un vaisseau aborde.
  • arivaison, s. f., arrivage, arrivée.
  • arival, s. m., rivage, bord.
  • arivement, s. m., action d’approcher de la rive, d’aborder ‖ arrivée, venue.
  • ariver, v. a., mener à la rive, débarquer ‖ conduire à bord, faire aborder ‖ attacher à la rive ‖ conduire, mener en général ‖ v. réfl. et n., aborder ‖ s. m., atterrissage.
  • arivoir, s. m., port, rivage.
  • arlot, s. m. V. Herlot.
  • armable, adj., qu’on peut armer.
  • armaire, s. f., bibliothèque ‖ parties naturelles de la femme ‖ mordant, agrafe ‖ estre dans l’armaire de, être dans les habitudes de.
  • armal, s. m., jeune bœuf.
  • armamentaire, s. m., arsenal.
  • armatif, adj., puissant par les armes ‖ guerrier.
  • armature, s. f., armure.
  • armee, s. f., action de s’armer.
  • armeline, adj. f., qui qualifie le mot bête, et sert à désigner des bêtes à cornes ‖ s. f., bête à cornes.
  • armenois, adj., d’Arménie.
  • arment, s. m., troupeau, bêtes de somme.
  • armentaire, adj., de bétail.
  • armeor, s. m., armurier.
  • armerange, adj., qui aime les armes, les combats, vaillant.
  • armerec, adj., qui a la passion des armes et de la gloire.
  • armeret, s. m., espèce d’armure.
  • armerie, s. f., nom vulgaire de diverses espèces de plantes : armoise, bétoine, espèce de giroflée sauvage, l’œillet des poètes.
  • armeter, v. a., armer.
  • armette, s. f., armure de tête.
  • armeüre, s. f., arme ‖ tout ce qui revêt ‖ armoiries ‖ homme d’armes ‖ bataille, combat.
  • armeurerie, s. f., arsenal ‖ armure.
  • armignagois, s. m., partisan des Armagnacs.
  • armille, s. f., bracelet, anneau.
  • armillet, s. m., petit bracelet, petit anneau ‖ instrument astronomique appelé aujourd’hui armilles.
  • armiole, s. f., vaisseau destiné à recevoir du vin, espèce de broc.
  • armoiement, s. m., blason, armoiries.
  • armoieor, s. m., peintre et brodeur d’armoiries ‖ armurier.
  • 1. armoier, v. a., couvrir d’armoiries ‖ v. n., porter les armes ‖ faire la guerre, combattre.
  • 2. armoier, s. m., peintre et brodeur d’armoiries ‖ armurier.
  • armoierie, s. f., ornementation chevaleresque ‖ ensemble de bannières, de pennons.
  • armoirie, s. f., arsenal.
  • armoisiere, s. f., nom d’un office à l’abbaye de Sainte-Croix de Poitiers.
  • armonie, s. f., instrument de musique.
  • armoracee, s. f., raifort sauvage.
  • arnaldiste, s. m., partisan d’Arnauld de Brescia, disciple d’Abélard, qui rejetait le sacrifice de la messe, les prières pour les morts, etc.
  • arnaudens, adj. et s. m. pl., espèce de monnaie épiscopale, connue dans les provinces méridionales de la France, qui tirait son nom d’Arnaud, évêque d’Agen au XIIe s.
  • arnauder, v. a., chercher noise (à quelqu’un) ‖ maltraiter.
  • arnould, s. m., mari trompé, se résignant à l’être et tirant parti de sa situation.
  • arnulfin, s. m., sorte de monnaie.
  • arochant, p. prés. et adj., qui attaque, qui insulte tout le monde.
  • arochier, v. a., lancer (quelque chose) ‖ frapper quelqu’un en lançant un projectile contre lui ‖ attaquer, harceler ‖ briser, mettre en pièces ‖ saupoudrer.
  • arogacion, s. f., acte solennel par lequel on adopte pour fils une personne qui n’est plus sous la puissance paternelle ‖ arrogance.
  • arogatif, adj., adoptif.
  • aroger et arroguer, v. a., adopter ‖ interpeller avec arrogance.
  • aroguement, s. m., arrogance.
  • aroi, s. m., arrangement, disposition ‖ disposition militaire, ordre de bataille ‖ équipement, train, équipage de guerre ‖ corps de bataille ‖ équipage qui suit une personne de haut rang ‖ vêtements en général ‖ contenance, manière d’être, manière d’agir ‖ manière en général ‖ acte en général ‖ avoir en aroi, avoir pour sa suite, sous sa dépendance ‖ prendre l’aroi de, se disposer à ‖ tout d’un aroi, d’un seul coup.
  • aroiage, s. m., division d’une terre, portion d’une terre et de ses diverses cultures.
  • aroider, v. a., raidir.
  • aroidir, v. a., raidir.
  • aroiement, s. m., portion d’une terre et de ses diverses cultures.
  • aroignous, adj., qui a la roigne.
  • aroiir, v. a., proclamer comme roi.
  • aromater, v. a., parfumer, embaumer.
  • aromatisement, s. m., baume, parfum.
  • aromatiste, adj., composé avec des aromates.
  • aroment, s. m., aromate.
  • arompre, v. a., rompre, détruire.
  • aronde, s. f., hirondelle ‖ plume d’hirondelle ‖ flèche.
  • arondel, s. m., petite hirondelle.
  • arondeler, v. a., mettre en rond, en boule.
  • arondelet, s. m., petite hirondelle.
  • arondure, s. f., roseau.
  • arooillier, v. a., rouler, tourner.
  • arosance, s. f., action d’arroser.
  • aroseor, s. m., arrosoir.
  • arosiné, adj., couvert de rosée.
  • arouler, v. a., amener en roulant.
  • arouteement, adv., en troupe ‖ en colonne ‖ d’une manière continue.
  • arouter, v. a., mettre en troupe ‖ ranger à la file, rassembler ‖ faire partir ‖ arranger, disposer en général ‖ arouter son chemin, se mettre en route ‖ v. réfl. et n., se former en troupe, se mettre en chemin ‖ p. pas., en train ‖ parsemé ‖ accompagné dans sa route ‖ qui s’est mis à la poursuite de.
  • arpentee, s. f., mesure d’un arpent.
  • arpenterie, s. f., mesure des terres.
  • arpentier, s. m., arpenteur.
  • arpoix, s. f., sorte de poix.
  • arquenet, s. m., orcanète, plante de la famille des borraginées dont la racine sert à teindre en rouge.
  • arquin, s. m., étain d’antimoine.
  • arraie, s. f., arrêt, décision judiciaire.
  • arrasade, s. f., salamandre.
  • ars, s. m. pl., poitrine, partie de devant du corps d’un cheval, d’un cerf ‖ a ars, à cru, à poil.
  • arseïs, s. m., incendie ‖ endroit rempli de bois brûlé, amas de charbon allumé ou de cendre chaude.
  • arser, v. a., brûler, incendier.
  • arset, s. m., sorte de pot.
  • arseur, s. m., incendiaire.
  • arseüre, s. f., brûlure, incendie ‖ feu, ardeur ‖ tourment, peine ‖ maladie qui brûle et ronge les chairs ‖ chose brûlée.
  • arsin, s. m., incendie ‖ bois qu’on brûle dans une forêt lorsqu’on veut labourer ‖ endroit rempli de bois brûlé, amas de charbons.
  • arsion, s. f., brûlure, chaleur brûlante.
  • arsoine, s. m., arsenic.
  • arson, s. f., action de brûler, incendie ‖ chaleur brûlante.
  • artaise, s. f., artison.
  • artefieor, s. m., ouvrier, artisan ‖ architecte, constructeur.
  • arteil, s. m., art, science.
  • artetique, s. f., rhumatisme articulaire.
  • articulier, s. m., ouvrier.
  • articulierement, adv., d’une manière articulée, claire ‖ article par article.
  • artien, adj. et subst., habile dans les arts, savant ‖ étudiant en philosophie.
  • artier, adj. et subst., savant ‖ qui emploie des artifices.
  • artifice, s. m., métier, profession.
  • artificiel, s. m., artisan, ouvrier.
  • artificien, s. m., artisan, ouvrier.
  • artificier, v. n., exercer un art, une profession ‖ appliquer son esprit à quelque chose, aviser.
  • artifier, v. a., faire avec art, arranger habilement, faire composer ‖ construire en général.
  • artil, s. m., engin de guerre.
  • artiliatif, adj., qui est un produit de l’art.
  • artillement, s. m., machine de guerre, engin de guerre.
  • artilleur, s. m., machiniste.
  • 1. artillier, v. a., pourvoir d’engins ‖ v. réfl., se parer ‖ p. pas., pourvu de tel ou tel avantage.
  • 2. artillier, s. m., celui qui fabrique des armes de trait.
  • artillon, s. m., partie mauvaise du bois.
  • artillos, adj., habile, adroit, inventif ‖ expérimenté, fin ‖ rusé, artificieux.
  • artimage, s. m., magie.
  • artimaire, s. f., magie.
  • artimal, s. m., magie.
  • artiment, s. m., magie.
  • artisien, s. m., monnaie d’Artois.
  • artos, adj., instruit dans les arts libéraux ‖ savant, éclairé ‖ poli, honnête.
  • artre, s. m. et f., artison, insecte qui ronge le bois, les pelleteries et les étoffes.
  • artuisonneux, adj., qui est attaqué des artisons.
  • arudir, v. a., rendre rude ‖ rendre grossier, abêtir ‖ v. réfl. et n., devenir lourd, stupide.
  • aruiner, v. a., ruiner, abîmer.
  • arutellier, v. n., haleter, hennir.
  • arve, s. f., champ.
  • arvial, s. m., voûte, arcade.
  • arvoire, s. m., mensonge, illusion ‖ trouble, désolation.
  • arvolt, s. m., arc, arcade, voûte, cintre ‖ toute chose formant bosse.
  • arvolut, adj., voûté en arc.
  • asauvagi, adj., sauvage.
  • ascendant, p. prés. et s. m., celui qui parvient à.
  • ascendement, s. m., action de monter, ascension.
  • ascender, v. n., monter.
  • ascendre, v. n., monter, s’élever ‖ s’élever aux honneurs, à la fortune ‖ remonter.
  • ascense, s. f., action de s’élever.
  • ascenseur, s. m., celui qui monte, cavalier.
  • ascondre, v. a. V. Escondre et Abscondre.
  • ascrire, v. a., inscrire, enregistrer, enrôler ‖ mettre au nombre de ‖ désigner pour ‖ attribuer, imputer ‖ donner, accorder, réserver ‖ v. réfl., se consacrer ‖ prétendre ‖ p. pas. et s. m., esclave qui appartient à un domaine et fait partie du fonds.
  • ascritice, s. m., espèce de serf attaché à la glèbe, esclave appartenant à un domaine et faisant partie du fonds.
  • asimel, s. m., pain sans levain, azyme.
  • asimeus, adj., des azymes.
  • asine, s. f., ânesse.
  • asmasil, s. m., asthme.
  • asnee, s. f., mesure de capacité pour le vin ‖ mesure pour les grains ‖ mesure agraire ‖ cotisation pour la dépense de certaines fêtes bouffonnes où les nouveaux mariés qui s’étaient fait remarquer pendant l’année par leurs querelles étaient condamnés à parcourir la paroisse montés sur un âne.
  • asnel, s. m., ânon.
  • asnele, s. f., ânesse.
  • asneret, adj., désigne une sorte de raisins.
  • asnerie, s. f., étable à ânes ‖ action de conduire avec un âne.
  • asneton, s. m., ânon.
  • asnichon, s. m., ânon.
  • asniere, s. f., étable à ânes.
  • asnieur, s. m., ânier.
  • asnin, adj., d’âne, propre aux ânes.
  • asostenir, v. réfl. et n., se soutenir.
  • asoutainer, v. a., accabler soudainement.
  • asoviner, v. a., renverser sur le dos, renverser par terre ‖ v. n., être renversé par terre.
  • aspe, s. f., aspic.
  • aspection, s. f., vue, aspect, coup d’œil ‖ action de regarder, de faire attention, d’avoir égard à.
  • asperdre, v. a., asperger, arroser, saupoudrer.
  • aspergeoir, s. m., aspersoir.
  • asperité, s. f., chose, circonstance pénible ‖ colère, fureur.
  • asperseur, s. m., aspersoir.
  • aspide, s. m., aspic.
  • aspilites, s. f., sorte de pierre précieuse, jaspe oriental.
  • aspiration, s. f., inspiration.
  • aspirement, s. m., action d’aspirer, de respirer ‖ soupir ‖ inspiration divine ‖ invocation, conjuration d’un devin, d’un sorcier ‖ aspiration, désir.
  • aspirer, v. a., inspirer ‖ v. n., souffler.
  • asprele, s. f., prêle, queue de cheval.
  • aspresse, s. f., âpreté ‖ rudesse ‖ rigueur ‖ force, violence ‖ courage ardent, fougue.
  • aspret, adj., âpre, raboteux ‖ aigre ‖ cruel ‖ vif, ardent.
  • aspreur, s. f., caractère de ce qui est âpre, rude ‖ dureté, rigueur ‖ aigreur, animosité.
  • asprison, s. f., dureté, cruauté.
  • asproier, v. a., traiter âprement, tourmenter ‖ harceler, serrer de près ‖ attiser, enflammer ‖ v. réfl., s’efforcer de tout son pouvoir ‖ être piquant ‖ v. n., en venir à des violences, à des hostilités.
  • * assabler, v. a., ensabler ‖ v. n., s’ensabler.
  • assachier, v. a., tirer.
  • assagir, v. a., instruire (quelqu’un) de.
  • assaille, s. f., assaut, attaque.
  • assaillement, s. m., assaut.
  • assailleor, s. m., assaillant.
  • assailleüre, s. f., attaque.
  • assaillie, s. f., assaut, attaque, sortie.
  • assaillis, s. m., action d’assaillir.
  • assaisiner, v. a., saisir ‖ v. réfl., se mettre en saisine, en possession.
  • assaisir, v. a., attaquer ‖ v. réfl., être attaqué, être lésé ‖ p. pas., qui est en la possession de quelqu’un.
  • assaisonnement, s. m., saison favorable.
  • assaisonner, v. a., cultiver (la terre) selon les saisons ‖ faire parvenir à maturité, mûrir ‖ v. réfl., parvenir à maturité ‖ se mettre en état.
  • assaler, v. a., fournir de sel.
  • assambrer, v. n., aller aux cabinets.
  • assasi, p. pas. et adj., rassasié, qui possède en abondance ‖ rassasié de vengeance.
  • assasier, v. a., rassasier, satisfaire ‖ v. réfl., s’abandonner d’une manière effrénée ‖ p. pas., riche, fortuné ‖ fertile.
  • assassin, s. m., soldat du Scheik ou Vieux de la Montagne.
  • assaudre, v. a., assaillir.
  • assaulcer, v. a., accommoder avec une sauce.
  • assauteor, s. m., celui qui assaille.
  • assauter, v. a., assaillir, attaquer ‖ dresser brusquement ‖ s. m., assaut.
  • assauvation, s. f., réserve, restriction.
  • assavant, adj., qui sait, instruit.
  • assavanter, v. a., informer, instruire ‖ rendre savant.
  • assavourement, s. m., goût, action de goûter ‖ assaisonnement.
  • assavourer, v. a., goûter ‖ apprendre à connaître ‖ apprécier, aimer, affectionner ‖ ressentir, éprouver ‖ assaisonner, accommoder ‖ rendre savoureux ‖ rendre agréable ‖ v. n., flatter le goût, ragoûter, plaire ‖ p. pas., qui paraît agréable, qui a une certaine douceur ‖ qui flatte les sens, qui charme.
  • assavourir, v. a., goûter.
  • asseable, adj., sujet aux impositions.
  • asseage, s. m., posage, mise en place.
  • asseant, p. prés., séant, convenable.
  • assechier, v. a., sécher, dessécher, mettre à sec ‖ v. n., devenir sec, à sec ‖ rester à sec.
  • assechir, v. n., devenir à sec.
  • assecucion, s. f., action d’obtenir.
  • 1. asseer, v. a., asseoir, placer ‖ assigner ‖ assiéger.
  • 2. asseer, v. a., scier ‖ couper, déchirer.
  • assegier, v. a., asseoir, placer, établir, disposer ‖ constituer, assigner.
  • asseignal, s. m., chose enseignée, connaissance acquise ‖ assignation ‖ part, portion ‖ héritages sur lesquels la dot en mariage d’une femme est assignée, et desquels elle fait les fruits siens jusqu’à ce qu’elle soit remboursée de ses deniers (Laurière) ‖ acte stipulant cette assignation.
  • asseigne, s. f., désignation de valeur, évaluation, estimation ‖ don par lequel un père assigne à ses enfants de quoi s’établir ‖ assignation de douaires et autres biens matrimoniaux ‖ biens sur lesquels ce domaine et autres droits sont assignés ‖ douaire préfix ‖ hypothèque, héritage hypothéqué, héritage affecté à la garantie d’une rente ‖ placement, mariage.
  • asseigné, p. pas., teint de sang.
  • asseignorir, v. a., rendre maître ‖ élever en honneur ‖ v. réfl., prendre le droit de.
  • assein, s. m., vue et montrée, indication des héritages contentieux par devant un commissaire qui dressait procès-verbal de leur consistance, situation, tenants et aboutissants.
  • asseïr, v. a., placer, établir ‖ fournir, pourvoir ‖ assiéger, assaillir.
  • asseïs, s. m., contribution, subside.
  • assejault, s. m., radeau, train de bois flottant.
  • assemblable, adj., qui peut être assemblé, réuni ‖ semblable.
  • assemblaille, s. f., assemblée, réunion, mêlée, combat ‖ accord, réconciliation ‖ union amoureuse.
  • assemblamment, adv., ensemble.
  • assemblance, s. f., assemblée ‖ mêlée, combat ‖ union, commerce ‖ ressemblance.
  • assemble, adv., ensemble.
  • assemblee, s. f., alliance ‖ choc d’une armée, rencontre ‖ union, mariage ‖ accointance ‖ amas ‖ lieu où diverses choses se rassemblent.
  • assembleement, adv., ensemble, en compagnie, en communauté ‖ d’un commun avis.
  • assembleïs, s. m., combat.
  • assemblement, s. m., assemblée ‖ entrevue, rendez-vous, rencontre ‖ combat ‖ faire assemblement, en venir aux mains ‖ union, mariage ‖ action d’assembler ‖ amas ‖ jointure ‖ conjonction ‖ confluent.
  • assembleor, s. m., celui qui rassemble.
  • assembler, v. réfl. et n., se joindre ‖ se réunir ‖ en venir aux mains ‖ v. a., engager (la bataille) ‖ s. m., attaque, choc, mêlée, bataille.
  • assembleüre, s. f., assemblage, jointure.
  • assembloison, s. f., assemblée, assemblage ‖ union, réunion ‖ mariage ‖ action d’en venir aux mains, combat.
  • assemencier, v. a., ensemencer.
  • 1. assemillier, v. a., piquer la pierre avec la smille ‖ donner sa dernière façon à, achever.
  • 2. assemillier, v. n., germer, se développer.
  • assenance, s. f., assignation, donation ‖ signe, indice.
  • assencier, s. m., encensoir.
  • assenement, s. m., action de fixer, de déterminer ‖ indication, renseignement ‖ direction ‖ hypothèque, héritage hypothéqué ‖ garantie, assignation ‖ partage, lot ‖ mariage, alliance ‖ action de frapper.
  • assener, v. a., désigner, fixer ‖ destiner, assurer par destination ‖ nantir, lotir ‖ réclamer par assignation ‖ s’assurer de ‖ saisir ‖ adresser une personne à une autre ‖ diriger ses coups sur quelqu’un, le viser, le frapper ‖ atteindre (un but) ‖ mener, diriger, régler ‖ enseigner ‖ instruire ‖ v. n., se diriger vers un but, y parvenir ‖ aspirer à ‖ p. pas., nanti, loti, partagé en général ‖ marié ‖ bien assené, bien placé.
  • assenestrir (s’), v. réfl., se rendre gaucher.
  • assenete, s. f., planchette.
  • asseni, adj., pourvu, loti.
  • assens, s. m., consentement, accord ‖ sentiment, idée, avis, pensée, intelligence ‖ renseignement, indice, signe ‖ nouvelle ‖ direction ‖ manière, façon ‖ en cet assens, sur ces entrefaites ‖ borne, séparation entre des terrains limitrophes ‖ lieu, chemin, passage en général ‖ droit seigneurial.
  • assensement, s. m., avis, conseil.
  • assenseor, s. m., délateur.
  • 1. assenser, v. a., enseigner, renseigner, conseiller ‖ v. réfl., se décider ‖ p. pas., qui a du sens, de la raison, instruit ‖ ramené à la raison, calmé, apaisé.
  • 2. assenser (s’), v. réfl., se placer.
  • assension, s. f., raison, motif.
  • assent, s. m., assentiment, consentement, accord ‖ coutume.
  • assentaison, s. f., acquiescement au sentiment des autres.
  • assentant, p. prés. et adj., porté à.
  • assente, s. m. et f., consentement, accord ‖ signe, ce qui fait reconnaître.
  • assentement, adv., convenablement.
  • assenter, v. a., approuver, ratifier ‖ percevoir, entendre ‖ v. réfl. et n., consentir, acquiescer ‖ p. pas., animé de tel ou tel sentiment, de telle ou telle conviction.
  • assenteur, s. m., flatteur, adulateur.
  • 1. assentir, v. réfl. et n., consentir ‖ vivre en bonne intelligence ‖ se liguer ‖ p. pas., agréé, approuvé ‖ d’accord, qui convient d’une chose.
  • 2. assentir, v. a., chercher à pénétrer, à connaître ‖ pressentir, sonder ‖ sentir, ressentir ‖ faire sentir ses coups, toucher ‖ v. réfl., être sensible.
  • asseoir, v. a., donner ‖ placer, établir ‖ soumettre à un impôt ‖ attraper, piper ‖ assiéger, assaillir ‖ v. n., s’asseoir ‖ seoir, convenir, plaire ‖ p. pas., celui qui jouit d’un bénéfice ou assise.
  • asseor, s. m., celui qui règle l’assiette de l’impôt ‖ collecteur des tailles ‖ celui qui établit, qui introduit quelque chose ‖ assesseur ‖ celui qui fait asseoir.
  • asserable, adj., qui peut être mandé, assigné.
  • asserant, s. m., crépuscule du soir.
  • asserement, s. m., crépuscule du soir.
  • asserer, v. n., faire nuit.
  • assergentir, v. a., asservir, soumettre.
  • 1. asseriement, s. m., crépuscule du soir.
  • 2. asseriement, adv., avec calme, tranquillement.
  • 1. asserir, v. n., faire nuit ‖ s. m., soir.
  • 2. asserir, v. a., rasséréner ‖ calmer ‖ tranquilliser ‖ v. n., se calmer.
  • 1. asserisier, v. n., faire nuit.
  • 2. asserisier, v. a., rasséréner, calmer, tranquilliser ‖ v. réfl. et n., se calmer.
  • 1. assermenter, v. a., supplier, conjurer ‖ v. n., faire un serment.
  • 2. assermenter, v. a. V. Essermenter.
  • asserrer, v. a., serrer, renfermer ‖ cacher ‖ retenir ‖ serrer de près, presser, tourmenter ‖ lier, attacher ‖ affermir ‖ assembler, réunir ‖ p. pas., pressé, entassé.
  • asserteor, s. m., défenseur ‖ celui qui appuie, qui soutient une opinion.
  • assertir, v. a., lier de cordes, enchaîner.
  • asservant, p. prés. et adj., asservi, esclave.
  • asserveor, s. m., celui qui conserve, qui protège.
  • asserver (s’), v. réfl., s’assujettir.
  • asservir, v. a., servir à ‖ mériter ‖ charger (une propriété) d’une redevance, d’une hypothèque ‖ p. pas., bien proportionné.
  • asservisser, v. a., concéder sous obligation de service.
  • asseseance, s. f., action d’asseoir, d’imposer une contribution.
  • assesser, v. a., asseoir, placer ‖ fixer ‖ imposer.
  • assesseur, s. m., celui qui est assis.
  • assessir, v. n., s’asseoir.
  • asset, s. m., ce qui est assigné.
  • asseter, v. a., asseoir, placer, disposer ‖ assigner ‖ assiéger.
  • asseuler, v. a., laisser seul, isoler.
  • asseulte, s. f., imposition, taille.
  • asseur, adj., assuré ‖ qui a pleine confiance ‖ sur qui l’on peut compter ‖ certain, en parlant de chose.
  • asseurance, s. f., trêve, arrangement.
  • asseuration, s. f., garantie, sûreté.
  • asseurement, s. m., sûreté, assurance, garantie ‖ sauvegarde, sauf-conduit ‖ délivrance d’un fonds portant un cens au créancier de ce cens ‖ témoignage, certification ‖ certitude ‖ assurance, fermeté.
  • asseurer, v. a., mettre en possession tranquille ‖ déguerpir, abandonner, céder ‖ abandonner un héritage pour le mettre entre les mains du créancier qui avait un cens non payé assis sur cet héritage ‖ fixer, taxer ‖ discerner avec sûreté, reconnaître ‖ v. n., songer à sa sûreté ‖ se garantir ‖ se tenir en place ‖ attendre.
  • asseurir, v. a., assurer ‖ v. réfl., avoir confiance, se sentir en sécurité.
  • asseurtance, s. f., témoignage.
  • asseurté, s. f., assurance judiciaire, état de sûreté qu’on obtenait de la justice, en ajournant son ennemi pour lui faire jurer qu’il s’abstiendrait de voies de fait, de tout acte d’hostilité ‖ état de sûreté où l’on se trouve au moyen d’une trêve, d’un sauf-conduit ‖ assurance ‖ endroit sûr ‖ fermeté, vigueur.
  • assez, adv., beaucoup, très ‖ d’assez, de beaucoup, à beaucoup près ‖ s. m., raison, satisfaction.
  • assiduacion, s. m., emploi assidu, continu.
  • assidué, adj., qui fréquente assidûment.
  • assidueement, adv., assidûment.
  • assiduel, adj., assidu, continu, continuel.
  • assiduelment, adv., assidûment, continuellement.
  • assiduer, v. a., prendre continuellement.
  • assidueusement, adv., assidûment.
  • assiduos, adj., assidu.
  • assiegeable, adj., qui peut être assiégé.
  • assiegeance, s. f., action d’assiéger, siège.
  • assiegee, s. f., assise, assiette.
  • assiegement, s. m., action d’asseoir, d’établir ‖ action d’assiéger, siège.
  • assiement, s. m., action de s’asseoir, position assise ‖ action d’asseoir un camp, position d’un camp ‖ action d’asseoir, d’imposer, imposition.
  • assiete, s. f., fondation, assignation de dot, de douaire ‖ abandon de terres dont le produit égale les arrérages d’une rente de laquelle on était chargé, ou les intérêts d’une somme d’argent que l’on devait ‖ syn. de taille ‖ lieu où l’on s’arrête ‖ buvette où l’on est assis ‖ assiete de manoir, lieu où l’on peut placer une habitation ‖ endroit où l’on nourrit des pigeons dans les maisons où l’on n’a pas le droit d’avoir des colombiers ‖ siège d’une ville ‖ d’assiete, immédiatement ‖ d’une assiete d’yeux, d’un coup d’œil, en un clin d’œil ‖ T. d’orfèvrerie, plaque ‖ priere d’assiete, benedicite.
  • assietee, s. f., évaluation.
  • assigné, s. m., personne désignée.
  • assignee, s. f., but du tireur.
  • assigneur, s. m., celui qui assigne.
  • assimpli, adj., simple, modeste ‖ triste, abattu, stupéfait.
  • assimplir, v. n., être simple, être modeste.
  • assire, v. a., placer, assigner.
  • assis, s. m., imposition de taille, la taille elle-même ‖ appui solide.
  • assise, s. f., action de s’asseoir pour manger ‖ siège, place à un banquet ‖ siège, action d’assiéger ‖ attaque ‖ fixation, assiette, assignation ‖ fixation des impôts, imposition, taxe, taille ‖ convention, règlement, arrangement ‖ manière ‖ manière d’être.
  • assisement, adv., en étant assis, en étant en place ‖ bien, convenablement.
  • assistant, adj., qui se tient en place ‖ qui ne bouge pas de la maison.
  • assituer, v. a., syn. de asseoir dans le sens d’assigner.
  • associer, v. a., traiter comme ce qui appartient à des socienes.
  • associeté, s. f., association, société.
  • assoignanter, v. a., faire sa concubine de, traiter en concubine.
  • assoignantir, v. a., faire sa concubine de, traiter en concubine.
  • assoleillier, v. a., éclairer, faire briller le soleil sur ‖ v. réfl. et n., se chauffer, se sécher au soleil ‖ p. pas., exposé au soleil.
  • 1. assoler, v. a., mettre à ras du sol, raser ‖ renverser sur le sol.
  • 2. assoler, v. a., décharger, exempter de toute charge ‖ absoudre.
  • assolir, v. a., décharger, exempter de toute charge.
  • assommacion, s. f., achèvement, conclusion.
  • assomme, s. m., sommeil.
  • assommeement, adv., en somme.
  • assommeillier, v. a., endormir ‖ v. n., s’endormir.
  • assommeïs, s. m., action d’assommer.
  • assommement, s. m., achèvement ‖ perfection ‖ action de détruire, de consumer.
  • 1. assommer, v. a., achever, accomplir, parfaire ‖ élever, porter à un haut point d’honneur ‖ calculer, compter ‖ établir, fixer le prix d’une chose ‖ estimer, apprécier ‖ démontrer ‖ déduire, conclure ‖ v. réfl. et n., finir.
  • 2. assommer, v. a., jeter dans le sommeil, assoupir.
  • assommir, v. a., jeter dans le sommeil, assoupir.
  • asson, prép., en haut de, au bout de ‖ adv., en haut ‖ jusques a asson, jusqu’à la fin, entièrement.
  • assoner, v. a., appeler par le son du cor.
  • assonerie, s. f., sonnerie.
  • assorbement, s. m., action d’engloutir.
  • assorber, v. a., priver de la vue, rendre aveugle ‖ boucher la vue.
  • assorbir, v. a., absorber, engloutir ‖ détruire, ruiner, anéantir ‖ endommager gravement, compromettre.
  • assorder, v. n., rendre sourd.
  • 1. assordir, v. n., retentir.
  • 2. assordir (s’), v. réfl., demeurer sourd.
  • assorter, v. a., disposer, mettre en train ‖ v. réfl., lier son sort, se joindre ‖ p. pas., assorti.
  • assortie, s. f., sortie.
  • assotement, s. m., état de celui qui est devenu sot, sottise.
  • assotissement, s. m., état de celui qui est devenu sot, sottise.
  • assouageable, adj., qui adoucit, propre à adoucir.
  • assouagement, s. m., soulagement, adoucissement.
  • assouagier, v. a., soulager ‖ adoucir ‖ apaiser ‖ assouagier sa bouche, la tenir fermée ‖ v. n., être soulagé, se calmer ‖ revenir à un état meilleur.
  • assouagir, v. a., adoucir, calmer.
  • assouaver, v. n., répandre de la douceur.
  • assoubiter, v. a., enlever par une mort subite.
  • assoubtiver, v. n., agir avec artifice, avec ruse.
  • assouchement, s. m., origine généalogique.
  • assoudaier, v. a., prendre à solde.
  • assouder, v. n., se souder.
  • assoudre, v. a., affranchir, délivrer ‖ décharger, tenir quitte ‖ p. pas., sanctifié par l’absolution, pur, sans tache ‖ saint ‖ entier, déterminé ‖ net, précis, formel.
  • assoufir, v. a., satisfaire, contenter, rassasier.
  • assoufire, v. a., satisfaire, contenter, rassasier ‖ accomplir ‖ achever (un mourant) ‖ p. pas., accompli, parfait ‖ convaincu.
  • assoufisement, s. m., suffisance, pleine satisfaction.
  • assougir, v. a., assujettir, soumettre.
  • assoulacier (s’), v. réfl., se réjouir, se divertir, se récréer.
  • assoulagier, v. a., soulager, calmer.
  • assoumission, s. f., achèvement.
  • assouper, v. a., assoupir.
  • assouplir, v. a., abattre, consterner ‖ v. n., s’affliger, être consterné ‖ faiblir, manquer ‖ p. pas., privé.
  • assouploier, v. a., faire plier, abattre, renverser ‖ attrister profondément ‖ v. réfl., fléchir, condescendre ‖ v. n., faiblir, manquer.
  • assourdre, v. n., jaillir, survenir.
  • assous, prép., sous.
  • assoutilir, v. a., rendre fin.
  • assoutillance, s. f., subtilité.
  • assoutillier, v. a., rendre fin ‖ s’emparer (de quelque chose) par ruse ‖ v. réfl., s’ingénier ‖ p. pas., subtilisé ‖ affaibli ‖ dépourvu.
  • assouvement, adv., complètement.
  • assouvissance, s. f., satisfaction, assouvissement.
  • assouvissement, s. m., achèvement, fin, accomplissement.
  • assovir, v. a., terminer ‖ accomplir ‖ venir à bout de, soumettre ‖ v. n., parvenir à un résultat ‖ suffire ‖ p. pas., parfait.
  • assuivre, v. a., suivre ‖ imiter ‖ v. n., continuer.
  • assumptueulx, adj., somptueux.
  • assure, s. m., mollet.
  • assus, adv., dessus, là-dessus ‖ mettre assus a, mettre sur le compte de, imputer à.
  • astant, p. prés., assistant.
  • astelage, s. m., atelier ‖ droit sur certains ateliers.
  • astele, s. f., éclat, morceau de bois ‖ éclat en général ‖ petite planchette en bois mince, latte de bois mince sur laquelle on met l’étoffe du fourreau ‖ poteau, jambage d’une porte ‖ éclisse servant à maintenir les fractures.
  • asteler, v. a., briser, mettre en éclats, mettre en pièces ‖ garnir d’éclisses ‖ v. n., voler en éclats.
  • 1. astelier, s. m., bûcheron.
  • 2. astelier, s. m., tas de bois.
  • astellacion, s. f., science des étoiles, astrologie.
  • astellet, s. m., partie du collier des chevaux à laquelle les traits sont attachés.
  • astellete, s. f., partie du collier des chevaux à laquelle les traits sont attachés.
  • astenance, s. f., abstinence, action de s’abstenir ‖ astenance de guerre, trêve, suspension d’armes limitée.
  • astenant, adj., continent, abstinent.
  • astenir (s’), v. réfl., se tenir ‖ s’astenir a, se contenter de.
  • astenoir (s’), v. réfl., s’abstenir, se retenir, se contenir.
  • astension, s. f., abstinence.
  • asterite, s. f., girasol.
  • astinement, s. m., abstinence.
  • astiver, v. a., frapper.
  • astraindre, v. a., serrer, presser étroitement, resserrer ‖ contraindre, obliger ‖ attacher ‖ v. réfl., s’unir.
  • astrape, s. f., tour qu’on fait en voltigeant sur la corde, appelé encore estrapade.
  • astrenomien, s. m., astronome ‖ astrologue ‖ adj., qui concerne l’astronomie ou l’astrologie.
  • astriction, s. f., obligation à laquelle on est astreint ‖ rigueur ‖ aigreur.
  • astrinction, s. f., contrainte, violence ‖ union.
  • astrologe, s. f., astrologie.
  • astrologien, s. m., astrologue ‖ adj., qui concerne l’astrologie.
  • astuce, s. f., art, métier.
  • astucie, s. f., finesse, habileté.
  • astut, adj., astucieux, rusé ‖ habile.
  • asujurnier, s. m., celui qui remet au lendemain.
  • atabis, s. m., soie moirée.
  • atachail, s. m., attache, lacet.
  • atachamment, adv., avec force, fermement.
  • atache, s. f., sorte de ruban ornant les chapeaux.
  • 1. atachement, s. m., attache, ce qui sert à attacher ‖ T. de droit, opposition.
  • 2. atachement, adv., fermement.
  • atachete, s. f., dimin. d’attache.
  • 1. atachier, s. m., ouvrier qui fait les clous en fer ou en cuivre employés pour fixer des métaux ou du cuir.
  • 2. atachier, v. a., imputer ‖ accuser ‖ condamner ‖ plonger, enfoncer ‖ v. n., mettre à l’ancre ‖ s. m., attachement.
  • ataignable, adj., qu’on peut atteindre.
  • ataignamment, adv., d’une manière appropriée, convenablement.
  • ataignant, adj., qui atteint un but ‖ propre à atteindre un but, insinuant ‖ convenable, approprié à ‖ piquant, au sens matériel ‖ hostile, provocant ‖ s. m., celui qui est uni à quelqu’un par des liens de parenté ou par des relations légales.
  • ataignement, s. m., action d’atteindre.
  • ataillier, v. a., tailler, graver.
  • ataindre, v. a., amener à soi, faire descendre ‖ avoir en partage, obtenir ‖ accuser ‖ convaincre ‖ punir, condamner ‖ prouver ‖ prétendre, réclamer ‖ toucher, mentionner ‖ v. n., toucher, être lié de parenté ‖ v. impers., appartenir à, concerner ‖ p. pas., frappé de maladie, épuisé.
  • ataïne, s. f., chicane, querelle, débat ‖ animosité ‖ provocation, défi, injure ‖ vexation, ennui.
  • ataïnement, s. m., vexation, ennui ‖ provocation, défi ‖ ajournement, citation.
  • ataïner, v. a., chicaner, agacer ‖ quereller, fâcher ‖ harceler, irriter, exciter, piquer ‖ chagriner ‖ toucher, discuter ‖ traiter ‖ v. n., s’attaquer à ‖ s’irriter ‖ v. réfl., se fâcher.
  • ataïnerie, s. f., défi, provocation.
  • ataïnos, adj., querelleur, hostile ‖ violemment désireux ‖ en proie aux querelles, désagréable ‖ ennemi.
  • ataïnosement, adv., dans un esprit de querelle, d’une manière hostile, avec méchanceté.
  • atainte, s. f., action d’atteindre ‖ gain de cause ‖ plainte en justice ‖ étendue ‖ parvenir a ses ataintes, en venir à ses fins ‖ faillir d’atainte, manquer son coup ‖ aux ataintes, à l’improviste, brusquement.
  • ataire, v. n., se taire ‖ v. a., faire taire ‖ p. pas., qui se tait.
  • ataisement, s. m., silence.
  • atal, s. m., jour de la naissance de J.-C. ‖ par extens., chacune des grandes fêtes de l’année ‖ cadeau, étrenne qu’on donne le jour de Noël et les jours de fête en général. Cf. Natal.
  • atalentable, adj., agréable.
  • atalententent, s. m., goût, amour, affection.
  • atalenter, v. a., exciter à, inspirer le désir de ‖ v. n., plaire, convenir.
  • atalenti, adj., qui a l’intention, le désir de.
  • atamer, v. a., entamer ‖ attaquer, troubler, empêcher ‖ v. n., être attaché.
  • atampir, v. a., écraser.
  • atapiner, v. a., cacher, déguiser.
  • atapir, v. a., cacher ‖ v. n., se blottir, se cacher ‖ p. pas., caché, secret.
  • atapissamment, adv., en cachette, en secret.
  • atapissant, adj., caché, secret.
  • atapissement, s. m., endroit où l’on se cache.
  • atardement, s. m., retard.
  • atardir, v. n., se faire tard ‖ v. réfl., s’attarder.
  • atargance, s. f., retard.
  • atarge, s. f., retard.
  • atargement, s. m., retard.
  • atargeüre, s. f., retard.
  • atargier, v. a., retarder, différer ‖ empêcher, défendre ‖ v. réfl. et n., s’attarder ‖ s. m., retard.
  • atargison, s. f., retard.
  • atariance, s. f., colère.
  • atarier, v. a., provoquer, irriter, courroucer. Cf. Tarier.
  • atasser, v. a., entasser.
  • ataster, v. a., tâter, palper ‖ v. n., tâtonner.
  • atastoner, v. a., tâter, palper ‖ v. n., tâtonner.
  • atastons (a), loc. adv., à tâtons.
  • ataverner, v. n., entrer dans une taverne ‖ v. a., mettre (du vin) à un prix de vente déterminé ‖ mettre à prix, en général.
  • ate, adj., bien serré, bien joint.
  • atechier, v. a., tacher, souiller.
  • ateindre, v. a., teindre.
  • ateintz (bries d’), en Angleterre, mort civile qui entraîne la dégradation de la noblesse et la confiscation des biens.
  • atelé, p. pas., pourvu d’un attelage.
  • atelee, s. f., attelage.
  • atelement, s. m., attelage.
  • atement, adv., convenablement, avec soin.
  • atemoigner, v. n., porter témoignage.
  • atemprance, s. f., modération, retenue ‖ tempérance ‖ tempérament, atténuation.
  • atempreement, adv., dans une mesure convenable ‖ avec modération.
  • atemprement, s. m., tempérament, mesure ‖ règlement.
  • atempreor, s. m., modérateur, celui qui tempère, qui règle.
  • atemprer, v. a., tempérer, modérer, régler ‖ mêler ‖ tremper ‖ mouiller (du vin) ‖ accorder (un instrument de musique) ‖ machiner.
  • atempreüre, s. f., tempérament, modération ‖ trempe, qualité ‖ température.
  • atemptateur, s. m., celui qui attente, qui commet un attentat.
  • atemptement, s. m., attentat, entreprise.
  • atenance, s. f., lien, liaison, parenté ‖ dépendance ‖ pensée.
  • atenant, s. m., parent.
  • atendable, adj., qui sait attendre.
  • atendance, s. f., attente, espérance ‖ bailler, donner atendance, attendre.
  • atende, s. f., attente.
  • atendement, s. m., action d’attendre ‖ attente ‖ espoir.
  • atendison, s. f., attente.
  • atendre, v. a., tendre ‖ poursuivre, chercher à obtenir ‖ tenir, exécuter, accomplir ‖ soutenir, supporter ‖ considérer, peser ‖ convenir ‖ v. n. et réfl., tendre, aspirer, s’appliquer ‖ v. n., faire attention, prêter attention.
  • atendrier, v. a., attendrir, amollir ‖ v. n., s’attendrir, s’amollir.
  • atendrir, v. n., s’attendrir, faiblir.
  • atendue, s. f., attente ‖ retard ‖ délai ‖ défaut, faute de répondre à une assignation ‖ objet de l’attente, de l’espérance ‖ ce qu’on s’attend à recueillir d’un héritage.
  • atenduement, adv., attentivement.
  • atenebrer, v. a., couvrir de ténèbres ‖ v. n., se couvrir de ténèbres.
  • atenebrir, v. a., couvrir de ténèbres ‖ v. n., se couvrir de ténèbres ‖ v. impers., faire sombre.
  • atenement, s. m., biens, richesses.
  • ateneur, s. m., ayant cause, caution.
  • atenir, v. a., tenir, posséder, retenir ‖ tenir, remplir ‖ entretenir, conserver, réparer ‖ être lié à, être de la parenté de ‖ v. réfl. et n., être apparenté ‖ dépendre, appartenir ‖ convenir, plaire ‖ p. pas., obligé.
  • atensé, adj., parvenu à maturité.
  • atent, s. m., attente, espérance.
  • 1. atente, s. f., but, point où l’on tend.
  • 2. atente, s. f., ce qui sert à retenir, à fixer.
  • atentement, adv., attentivement.
  • atenteur, s. m., celui qui commet un attentat.
  • atentible, adj., attentif.
  • atenviance, s. f., amincissement, affaiblissement.
  • atenvier, v. a., amincir ‖ v. n., diminuer.
  • atenvir, v. a., amincir, affaiblir, atténuer ‖ v. n., s’amincir, s’atténuer.
  • atenvissement, s. m., action d’amincir, de diminuer ‖ amaigrissement.
  • atermer, v. a., entourer de bornes ‖ fixer ‖ placer dans un lieu déterminé ‖ mettre un terme à une chose, la détruire ‖ assigner à comparaître.
  • aterminement, s. m., terme, délai ‖ délai fixé pour un paiement.
  • aterminer, v. a., fixer (un terme, un délai) ‖ fixer en général ‖ ajourner à terme fixe ‖ remettre à un terme plus éloigné ‖ déterminer ‖ prescrire ‖ terminer ‖ borner ‖ exécuter, se conformer (à un ordre) ‖ faire accorder, mettre en rapport.
  • atermoyeur, s. m., celui qui prête à tant d’intérêt par terme.
  • aterrement, s. m., action de renverser par terre.
  • aterrir, v. a., remplir de terre ‖ v. n., se remplir de terre ‖ p. pas., courbé à terre.
  • ateser, v. a., tendre ‖ v. réfl., se hâter.
  • athamante, s. f., diamant.
  • atilles, s. f. pl., dépouilles d’un porc nouvellement tué.
  • atillier, v. a. V. Artillier.
  • atinee, s. f., provocation.
  • atintelé, p. pas., paré, attifé ‖ disposé, préparé.
  • atinteleur, s. m., celui qui ajuste, qui pare.
  • atintement, s. m., parure.
  • atinter, v. a., ajuster, disposer ‖ équiper, parer ‖ mettre en bonne disposition ‖ v. réfl., s’escrimer.
  • atinture, s. f., parure, ornement, vêtement.
  • atique, s. f., billet, bulletin.
  • atiquet, s. m., billet, bulletin.
  • atir, s. m., ce qui sert à se vêtir.
  • atirance, s. f., disposition, accord, convention.
  • atireement, adv., avec ordre, régulièrement.
  • atirement, s. m., action d’appareiller, de disposer, d’équiper ‖ apprêt, préparation, ordonnance ‖ disposition, dessein, volonté ‖ accord, arrangement, règlement ‖ récit ‖ instigation ‖ attrait, allèchement.
  • atireor, s. m., celui qui prépare, qui procure ‖ celui qui décide, qui règle, arbitre ‖ atireor de busche, celui qui se tenait sur le bord de la rivière lorsque les eaux étaient grosses, et tirait sur le rivage le bois qu’elles charriaient.
  • atirer, v. a., préparer, arranger ‖ disposer, mettre en état ‖ parer, équiper, harnacher ‖ mal atirer, malmener ‖ décider, fixer ‖ v. n., se retirer ‖ v. réfl., se ranger à ‖ p. pas., maltraité.
  • atisefeu, s. m., fourgon, instrument pour tirer la braise d’un four ou d’un feu quelconque ‖ celui qui excite le feu d’une guerre civile.
  • atiseur, s. m., attisoir.
  • atisier, v. a., exciter, provoquer, défier.
  • atisoner, v. a., attiser, exciter.
  • atitre, s. m., titre, rubrique.
  • atitrement, s. m., action de disposer, de placer ‖ prétexte.
  • atitrer, v. a., donner le titre d’une chose, charger de la fonction de ‖ placer, disposer, poster ‖ gagner, séduire ‖ v. réfl., se porter à, s’attacher à.
  • ativelle, s. f., instrument, outil ‖ attirail de toilette ‖ babiole.
  • atochable, adj., qui touche à, contigu.
  • atochant, p. prés. et adj., qui touche à, voisin ‖ atochant de, loc. prép., tout près de.
  • atochement, s. m., poison. Cf. Entoschement.
  • atochier, v. a., toucher ‖ toucher à, faire mention de ‖ atteindre ‖ faire toucher ‖ atochier tel temps, vivre environ à telle époque ‖ atochier le droit de l’empire, avoir des droits à l’empire ‖ atochier ses mains, sa bouche en, toucher quelque chose avec ses mains, sa bouche ‖ v. n., toucher ‖ confiner ‖ être lié de parenté ‖ avoir quelque chose de commun.
  • atochoier, v. n., toucher à.
  • atoivre, s. m., appareil, agrès ‖ meuble, ustensile ‖ disposition, manière dont on fait quelque chose ‖ bœufs, bétail en général.
  • atomber, v. a. V. Entomber.
  • atomete, s. f., dim. d’atome ‖ la plus petite partie du temps.
  • atorn, s. m., ce qu’on a disposé pour quelque chose, préparatif ‖ outil ‖ ce qui sert à s’équiper ‖ bagage, provision ‖ armée ‖ ornement, parure ‖ hennin ‖ disposition des lieux (en parlant d’une forêt) ‖ entourage ‖ ce dont on est entouré, ce qui vous appartient ‖ caractère, nature, habitudes ‖ statut et règlement souverain, fait par les juges de la cité nommés atornés, dans une assemblée générale des membres de la république messine ‖ ordonnance ‖ situation critique.
  • 1. atorné, s. m., procureur chargé, surtout en Normandie et en Angleterre, de représenter une partie en justice ‖ syndic procureur d’une commune ‖ dans la république messine, juge ‖ à Compiègne, magistrat élu pour trois ans à la Saint-Jean-Baptiste ‖ celui qui est chargé de faire une chose pour un autre, représentant.
  • 2. atorné, s. m., attribution, assignation, transfert.
  • atornee, s. f., procuration donnée a un atorné ‖ fonction de l’atorné ‖ attribution, assignation, transfert.
  • atornement, s. m., préparatif, disposition ‖ engin, machine ‖ provisions ‖ parure, ornement ‖ arrangement, accord ‖ acte par lequel les vassaux renonçaient à l’obéissance qu’ils devaient à leur ancien seigneur pour la transporter au nouveau ‖ procuration, transfert en justice.
  • atorner, v. a., tourner ‖ arranger, disposer, préparer ‖ parer, orner, équiper ‖ établir, désigner ‖ régler, statuer, publier (un atorn) ‖ assigner ‖ attribuer, imputer, appliquer ‖ instruire, séduire ‖ v. réfl., se régler, se conduire ‖ se soumettre ‖ p. pas., mal atorné, malheureux, misérable.
  • atornoier, v. a., entourer.
  • atouper, v. a., toucher, frapper ‖ v. réfl., s’attaquer.
  • atourer, v. a., entourer ‖ parer ‖ v. réfl., se rassembler autour.
  • atracier, v. n., suivre une trace.
  • atracion, s. f., extraction, race.
  • atrahiere, s. f., portion qu’un seigneur avait en certains cas dans l’amende et les condamnations prononcées par la justice d’un autre seigneur.
  • atraiable, adj., qu’on peut poursuivre en justice ‖ attrayant.
  • atraiance, s. f., tout ce qui attire.
  • 1. atraiement, s. m., action d’attirer ‖ action de mander ‖ appât, attrait, séduction ‖ préparatif de voyage, préparatif en général.
  • 2. atraiement, adv., avec attrait, avec agrément.
  • atraieur, s. m., celui qui attire, qui fait venir ‖ atraieur de monnoie, celui qui fait venir de l’argent dans les coffres du seigneur par de mauvais moyens.
  • atraïner, v. a., traîner, entraîner, conduire ‖ entraîner comme conséquence.
  • atrainte, adj. f., étroite en parlant d’une femme.
  • atraire, v. a., attirer, amener ‖ s’attirer, gagner ‖ prendre, choisir ‖ ajouter, en t. de mathém. ‖ tâcher de séduire, de tromper ‖ v. réfl., se rendre, se réunir ‖ se laisser entraîner ‖ v. n., traîner en longueur ‖ s. m., attrait, inclination ‖ p. pas., tiré, extrait ‖ issu, descendu.
  • atrait, s. m., amas, provision ‖ attirail, bagage ‖ matériaux, déblais ‖ mèche pour allumer une mine ‖ préparatif, disposition ‖ ce qui prépare, ce qui amène, ce qui produit ‖ instigation, intrigue, manège ‖ moyen d’attirer ‖ accueil ‖ caractère, nature des personnes ‖ droit de retenir les étrangers ou les hommes d’une autre seigneurie ‖ lieu où on se retire.
  • atraitable, adj., qui se laisse séduire ‖ traitable.
  • atraite, s. f., séduction, atteinte.
  • 1. atraitement, adv., avec attrait, avec agrément.
  • 2. atraitement, s. m., action de manier.
  • atraiteus, adj., qui attire, qui séduit.
  • atraitier, v. a., attirer, amener, conduire ‖ entretenir, fournir aux besoins de.
  • atraitif, adj., attrayant ‖ entraînant, persuasif.
  • atramer, v. a. V. Estramer.
  • atramure, s. f. V. Estramure.
  • atranquiller, v. a., tranquilliser.
  • atrape, s. f., trappe ‖ croc en jambes ‖ piège, perfidie.
  • atrape mal an, s. m., engin de guerre.
  • atraper, v. a., accrocher ‖ attirer, allécher ‖ p. pas., pris en flagrant délit.
  • atraperie, s. f., attrape, piège.
  • atravaillier, v. a., tourmenter.
  • atraver, v. a., loger dans une tente, faire camper ‖ couvrir de constructions ‖ v. n., établir ses tentes, camper.
  • atraverser, v. a. et réfl., traverser, passer à travers.
  • atrebuchier, v. a., peser (une monnaie) au trébuchet.
  • atrever, v. a., apaiser, faire cesser par une trêve ‖ v. réfl., faire un traité, s’engager par un traité, par une alliance ‖ entrer en arrangement ‖ p. pas., qui a conclu une trêve.
  • atriblement, s. m., action de briser, de détruire ‖ accablement, malheur.
  • atribler, v. a., broyer, briser ‖ anéantir ‖ p. pas., brisé de douleur.
  • atrice, s. f., hémorrhoïde.
  • atrier, s. m., parvis où dans certaines provinces on rendait la justice ‖ espèce de droit.
  • atriquer, v. a., préparer, arranger.
  • atrisser, v. a., broyer, mettre en miettes.
  • atrobler (s’), v. réfl., se troubler.
  • atrocher (s’), v. réfl., se réunir, se rassembler.
  • atroigner, v. a., se moquer, se jouer de.
  • atronchage, s. m., vérification d’un délit commis dans une forêt, et qui se fait en rapportant l’arbre trouvé chez un particulier, sur le tronc qui a été coupé en délit.
  • atrondeler, v. n., tomber en roulant, rouler.
  • atropee, s. f., troupe, rassemblement.
  • atropeler, v. a., réunir en troupe ‖ v. n., s’attrouper ‖ p. pas., accompagné d’une troupe.
  • atrosser, v. a., vendre publiquement, adjuger à l’encan ‖ adjuger, attribuer en général.
  • atroter, v. n. et réfl., trotter, accourir au trot ‖ v. a., faire venir au trot ‖ parcourir en trottant ‖ p. pas., qui trotte, qui va le trot.
  • atrover, v. a., trouver, rencontrer.
  • atroveresse, s. f., celle qui trouve, qui fait obtenir.
  • atruander, v. a., jeter dans la débauche et dans la misère.
  • atruandir, v. a., réduire à la mendicité ‖ p. pas., acoquiné.
  • atruer, v. n., payer tribut, être soumis.
  • atrupe, s. f., fourberie. Cf. Antrupe.
  • atruper, v. a., tromper, frauder. Cf. Antruper.
  • atruperie, s. f., fourberie.
  • atrupeur, s. m., trompeur, fourbe.
  • atuer, v. a., tutoyer.
  • atufier, v. a., disposer, arranger.
  • atutellement, s. m., titre, intitulation, rubrique.
  • 1. aubain, s. m., oiseau de proie de petite espèce.
  • 2. aubain, s. m., cheval blanc.
  • 3. aubain, s. m., aubier.
  • aubainer, v. a., réduire à la condition des aubains, dépouiller du droit de transmettre ses biens à des héritiers.
  • aubaineté, s. f., qualité de l’aubain.
  • aubarde, s. f., lit de plumes.
  • aube, adj., blanc.
  • 1. aubé, adj., ordonné prêtre.
  • 2. aubé, adj., innocent, pardonné.
  • aubeine, s. f., sorte de plant de vigne.
  • aubel, s. m., aubier, peuplier blanc, vêtement blanc.
  • aubenage, s. m., droit d’aubaine, succession du seigneur aux aubains.
  • aubenaille, s. f., butin ‖ talent d’acquérir.
  • auberee, s. f., lieu planté de peupliers blancs.
  • auberet, s. m., lieu planté de peupliers blancs.
  • auberge, s. f., auge de maçon.
  • aubergiere, s. f., lieu planté de peupliers blancs.
  • auberoi, s. m., lieu planté de peupliers blancs.
  • auberoie, s. f., lieu planté de peupliers blancs ‖ peuplier blanc.
  • aubespinette, s. f., dim. d’aubépine.
  • 1. aubete, s. f., aube ‖ les premières années de la vie.
  • 2. aubete, s. f., coiffe.
  • aubigerie, s. f., hérésie des Albigeois ‖ hérésie en général.
  • aubornaz, adj., qui est d’un blond foncé.
  • aubun, s. m., blanc d’œuf.
  • aucatin, s. m., hoqueton.
  • aucube, s. f., tente.
  • aucupre, s. m., titre vulgaire du livre de la chasse aux oiseaux de Frédéric Ier.
  • audacement, adv., audacieusement.
  • audevant (à l’), loc., au devant.
  • audible, adj., qu’on peut entendre, digne d’être entendu.
  • audice, s. f., action d’entendre ‖ audience.
  • audicion, s. f., faveur, considération, situation élevée.
  • audience, s. f., connaissance ‖ en audience, publiquement ‖ dire en audience, dire en manière de proverbe.
  • audiencerie, s. f., lieu où l’on appelle et juge les causes.
  • aufage, s. m. et adj., sarrasin ‖ grand seigneur, souverain.
  • aufaine, s. m., Sarrasin, chef de Sarrasins ‖ adj., effrayant, redoutable comme un Sarrasin.
  • aufarain, s. m., chef de Sarrasins.
  • auferan, s. m., cheval de bataille, coursier ‖ adj., bouillant, impétueux, en parlant d’un cheval.
  • auferin, adj., bouillant, impétueux, en parlant d’un cheval.
  • aufrican, adj., africain ‖ s. m., Africain.
  • augalie, s. f., trône d’algalife.
  • auge, s. f., syn. d’apside.
  • augel, s. m., lit de la mer.
  • augelet, s. m., dim. de auget (extrémité de la trémie d’un moulin).
  • auget, s. m., corbeille, panier, berceau.
  • augié, adj., renfermé dans un vaisseau en forme d’auge.
  • augmentacion, s. f., action de célébrer, louange.
  • augmentement, s. m., augmentation, accroissement.
  • augmenteur, s. m., celui qui augmente, qui accroît.
  • augurable, adj., de qui on augure bien, qui inspire la confiance, la sympathie.
  • augurement, s. m., action de consulter les augures ‖ augure ‖ divination ‖ présage.
  • augureor, s. m., augure, devin.
  • augurerie, s. f., science des augures.
  • augurie, s. f., science des augures.
  • auguriement, s. m., augure, divination.
  • augurieus, adj., fait par le moyen des augures.
  • augurion, s. m., dimin. de augure.
  • augustaire, adj., qualifiant une sorte de monnaie, peut-être frappée par Philippe-Auguste.
  • augustal, adj., auguste ‖ vénérable ‖ s. m., nom d’une catégorie de soldats.
  • augustin, s. m., espèce de monnaie d’or.
  • aulegorial, adj., allégorique.
  • auleluie, s. m., alleluia ‖ temps pascal où l’on chante alleluia ‖ perdre l’auleluie, perdre les chants d’allégresse, être en fâcheuse position.
  • aulnaire, s. f., lieu planté d’aunes.
  • aulonne, s. f., pièce d’étoffe, ainsi nommée du bourg d’Alonne, en Beauce, où elle était fabriquée.
  • aumachier, s. m., émir.
  • aumage, s. m., sorte de droit sur les vins à Orléans.
  • aumatique, s. f., dalmatique.
  • aumer, v. a., soumettre au droit appelé aumage.
  • aumiton, s. m., sorte d’étoffe ‖ amict.
  • aumoirete, s. f., petite armoire.
  • aumucelle, s. f., petit capuchon ‖ pièce de harnais de cheval.
  • aumussé, p. pas., couvert d’une aumusse.
  • aumusseor, s. m., fabricant d’aumusses.
  • aumusserie, s. f., métier des fabricants d’aumusses.
  • aumussete, s. f., dim. d’aumusse.
  • aumussier, s. m., fabricant d’aumusses.
  • aünee, s. f., réunion, assemblée ‖ combat ‖ monceau.
  • aunel, s. m., petit aune.
  • aünel, s. m., assemblée.
  • aünement, s. m., réunion.
  • aüneor, s. m., celui qui réunit, qui rassemble.
  • auner, v. a., mesurer à l’aune ‖ frapper, battre.
  • aüner, v. a., réunir, ramasser ‖ entasser ‖ aüner un pré, mettre le foin en tas ‖ unir à soi ‖ récapituler ‖ composer ‖ concilier ‖ aplatir ‖ v. n., se réunir, être réuni.
  • aunerie, s. f., mesurage à l’aune.
  • aünir, v. a., réunir, joindre.
  • aunoi, s. m. V. Alnoi.
  • aupatris, s. m., chef de Sarrasins.
  • auqueton, s. m., étoffe de coton.
  • auquetoneur, s. m., ouvrier qui fait des hoquetons.
  • auquetonier, s. m., ouvrier qui fait des hoquetons.
  • auquié, p. pas., planté.
  • aure, s. f., vent, air ‖ souffle de la vie ‖ bruit, réputation.
  • aureal, adj., de couleur d’or, doré ‖ qui a la vertu de l’or.
  • aurelot, s. m., pendant d’oreille ‖ coup sur l’oreille.
  • aureole, s. m., titre d’un ouvrage de Théophraste.
  • aureur, s. m., doreur.
  • auriculier, adj., auriculaire.
  • aurillage, s. m., droit sur les abeilles.
  • aurilleor, s. m., celui qui élève des abeilles.
  • aurillerie, s. f., droit de prendre les abeilles.
  • aüsement, s. m., habitude.
  • ausent, adj., qui manque de.
  • aüser, v. a., habituer, accoutumer, exercer ‖ s’accoutumer à ‖ se servir de.
  • ausible, adj., qu’on peut oser.
  • auspique, s. m., auspice, présage.
  • auspiquer, v. a., prendre les auspices avant de commencer (quelque chose).
  • austereux, adj., dur, cruel.
  • austrice, s. f., angélique, plante.
  • austrin, adj., de la nature de l’auster, du vent du Midi.
  • austrucher, v. n., dresser un autour pour la chasse.
  • autelage, s. m., profit de l’autel, droit ecclésiastique de dîme, qui portait, selon Carpentier, sur les laines, les agneaux, les aumailles, les oies, le lin, le chanvre, les offrandes, les funérailles et toutes les petites dîmes.
  • autelet, s. m., petit autel.
  • autentif, adj., authentique.
  • autin, s. m., arbre le long du tronc et des branches duquel on fait pousser la vigne.
  • autorel, s. m., auteur sans valeur.
  • autorier, v. a., ratifier ‖ élever en dignité.
  • autorisable, adj., digne d’être approuvé ‖ digne d’honneur ‖ considérable.
  • autorisance, s. f., autorité, puissance.
  • autorisier, v. a., élever en autorité, en dignité, en fortune ‖ donner de l’autorité à ‖ encourager, exciter ‖ approuver, sanctionner ‖ affirmer, certifier ‖ v. réfl., se vanter ‖ v. n., citer les auteurs ‖ p. pas., important, puissant.
  • autoristre, adj., qui soutient les auteurs, défenseur des auteurs.
  • autorité, s. f., autorisation ‖ avantage, supériorité ‖ histoire authentique ‖ maxime ‖ action mémorable.
  • autriant, adv., l’autre jour, naguère. Cf. Altrier.
  • autruchon, s. m., petit de l’autruche.
  • auve, s. f., saindoux, axonge, panne ou graisse interne du porc, fondue et épurée.
  • auvernois, adj., d’Auvergne.
  • * auvrignace, adj. f., auvergnate ‖ par extens., provençale.
  • auwier, s. m., redevance due pour un vivier.
  • auwiere, s. f., vivier, pré situé dans un bas fonds, et qui est entouré d’eau.
  • avable, adj., convenable, propre à.
  • avail, s. m., accroissement avantage.
  • aval, prép., en bas de, en descendant ‖ le long de ‖ parmi, dans ‖ aval le vent, sous le vent, en suivant l’impulsion du vent ‖ durant ‖ aval la main, franchement, rondement ‖ adv., en bas ‖ ça aval, ici-bas ‖ plus bas, ci-dessous ‖ de l’aval, par le cours naturel des choses.
  • avalable, adj., que l’on peut descendre.
  • avalaison, s. f., descente, décharge, en part. décharge des eaux ‖ droit de pêcher avec une nacelle et des filets les poissons qui s’échappent d’un étang ou d’un réservoir dans une crue d’eau ‖ action de décharger des coups (d’épée, de lance).
  • avalant, p. prés. et adj., qui s’abat, qui tombe.
  • avalee, s. f., descente, droit de pêche, comme avalaison.
  • avalement, s. m., partie creuse dans une pièce d’orfèvrerie.
  • avaler, v. a., faire descendre, baisser ‖ accorder, faire descendre au même ton ‖ descendre (une pente) ‖ v. n. et réfl., descendre ‖ s. m., descente.
  • avaleüre, s. f., avaloire, pièce du harnais d’un cheval.
  • avaloir, s. m., fosse que l’on fait dans les rivières pour prendre le poisson, pêcherie.
  • avaloire, adj., se dit des pierres que l’on plaçait dans les rues, près des portes, pour descendre de cheval ou y monter.
  • avalois, adj. et s., habitant de l’Avalterre ‖ habitant du pays d’Avalon.
  • avalterre, s. f., mot dont le sens n’est pas fixé, peut-être les Pays-Bas, peut-être le pays en aval de Cologne. Cf. Raoul de Cambrai, gloss., éd. de la Soc. des Anc. Textes.
  • avaluation, s. f., évaluation, appréciation.
  • avalue, s. f., évaluation.
  • avaluee, s. f., évaluation.
  • avaluement, s. m., évaluation, appréciation.
  • avaluer, v. a., évaluer ‖ priser, estimer ‖ comparer.
  • avançance, s. f., action de porter en avant, saillie.
  • avance, s. f., avancement, avantage, profit ‖ faire l’avance, payer plus cher ‖ bailler l’avance, enhardir quelqu’un à s’avancer, le pousser pour le faire tomber dans le piège ‖ mettre l’avance en quelqu’un, mettre quelqu’un sur le tapis.
  • avancement, s. m., saillie ‖ supériorité ‖ avantage, profit ‖ avance d’argent ‖ continuation ‖ instigation.
  • avanceor, s. m., celui qui procure, élève, fait parvenir, promoteur ‖ instigateur ‖ éclaireur ‖ procureur seigneurial ‖ avanceur de larmes, celui qui répand des larmes.
  • avanchaie, s. f., oseraie.
  • avanchief, s. m., devant de la tête.
  • avancie, s. f., avantage, profit.
  • 1. avancier, s. m., ancêtre ‖ instigateur, conseiller.
  • 2. avancier, adj., précoce.
  • 3. avancier, v. a., devancer ‖ p. pas., avantagé.
  • avancion, s. f., événement à venir.
  • avancir, v. a., surpasser, devancer, prévenir ‖ donner d’avance, trop tôt ‖ v. réfl., gagner du terrain, tirer avantage.
  • avancissement, s. m., avancement, profit.
  • avant, s. m., avance.
  • avantage, s. m., avance, saillie ‖ pièce de l’habillement ‖ avance d’argent, arrhes ‖ pourboire ‖ provision qu’on emporte avec soi ‖ promesse ‖ a l’avantage, gratuitement ‖ d’avantage, par dessus, en outre, en pur don ‖ prompt, rapide.
  • avantageus, adj., supérieur, qui a l’avantage sur.
  • 1. avantagier, v. n., avoir l’avantage ‖ v. a., donner (à quelqu’un) l’audace de.
  • 2. avantagier, adj., qui se prévaut de ses avantages ‖ marche avantagiere, nom qu’on donnait en Bretagne, en Poitou et en Anjou, aux limites qui séparaient ces trois provinces, à cause de plusieurs privilèges dont jouissaient les habitants des lieux voisins.
  • avantaille, s. f., partie saillante de la visière d’un bassinet.
  • avantal, s. m., syn. de avantaille.
  • avantance, s. f., avantage, profit ‖ vanité.
  • avant aveine, s. f., avoine précoce.
  • avant bec, s. m., éperon destiné à protéger la pile d’un pont.
  • avant chambre, s. f., chambre de devant, pièce de devant.
  • avant destination, s. f., prédestination.
  • avanter, v. a., vanter, louer ‖ v. réfl., se faire fort.
  • avanterie, s. f., droit qu’un tenancier a sur un fief qu’il tient d’un autre appelé avantier.
  • avanteur, adj., vantard.
  • avantier, s. m., dans la coutume d’Aouste, celui qui, gardant la foi et l’hommage qu’il doit à son premier seigneur, transporte et remet le fief à un autre.
  • avant loge, s. f., bâtiment qui est en avant du corps principal de logement.
  • avant parleur, s. m., négociateur chargé d’entamer les premiers pourparlers sur une affaire.
  • avant parlier, s. m., avocat.
  • avant pic, s. m., avant mur.
  • avant pied, s. m., galoche.
  • avant piz, s. m., ce qui garantit la poitrine.
  • avantrain, adj., précédent.
  • avantrainement, adv., précédemment.
  • avantrait, s. m., trait de l’avant.
  • avant vent, s. m., auvent.
  • avarier (s’), v. réfl., varier, changer.
  • ave, adj. Cf. Have.
  • aveilian, adj., de la nature de l’aveline.
  • aveindre, v. n., atteindre.
  • aveine, s. f., sorte de redevance qui se payait primitivement en avoine.
  • aveinerieux, s. m., champ d’avoine.
  • aveinturier, adj., pris par hasard.
  • 1. avel, s. m., désir, volonté ‖ tout ce qu’on souhaite ‖ plaisir, divertissement.
  • 2. avel, s. m., chemin fréquenté, battu, frayé ‖ T. de charpenterie.
  • avelaine, s. f., alabandine.
  • avelet, s. m., petit-fils.
  • avelete, s. f., petite-fille.
  • avelin, adj., de la nature de l’aveline, qui produit l’aveline ‖ qui vit parmi les aveliniers.
  • aveliner, v. a., égaler, rendre égal ‖ comparer.
  • avenable, adj., qui va bien, qui convient ‖ beau, joli.
  • avenablement, adv., convenablement ‖ suffisamment.
  • avenabler, v. a., estimer, apprécier ‖ v. réfl., se conformer, se proportionner.
  • avenableté, s. f., qualité de ce qui convient bien, convenance.
  • avenage, s. m., droit seigneurial, redevance en avoine, qu’on payait au seigneur, et qui fut plus tard changée en d’autres grains ou en volailles ‖ territoire sur lequel un seigneur exerçait ce droit.
  • avenaire, s. m., étranger.
  • avenamment, adv., convenablement ‖ gracieusement.
  • 1. avenance, s. f., estimation, appréciation.
  • 2. avenance, s. f., ce qui arrive ‖ convenance, proportion ‖ ce qui est de mise et de bon goût ‖ extérieur agréable et avenant ‖ sorte de redevance.
  • avenancie, s. f., humeur avenante, gracieuseté.
  • 1. avenant, p. prés. et adj., celui qui arrive, celui qui atteint ‖ étranger.
  • 2. avenant, adj., agréable en parlant de choses ‖ convenable ‖ capable ‖ adv., convenablement.
  • 3. avenant, s. m., mérite, valeur ‖ prix, proportion ‖ convenance, raison, justice ‖ compétence ‖ ce qui revient à quelqu’un, part proportionnelle ‖ portion héréditaire qu’une fille avait droit de prendre ab intestat dans la succession de son père et de sa mère.
  • avenantement, s. m., estimation, prisée.
  • avenanter, v. a., estimer, priser ‖ v. n., procéder à une expertise ‖ p. pas., terre avenantee, terre échue par profit de fief.
  • avenantir, v. a., estimer, priser.
  • avenantise, s. f., chose convenable ‖ humeur avenante ‖ gracieuseté.
  • avenantor, s. m., estimateur, appréciateur, expert.
  • avenas, s. m., farine d’avoine.
  • avence, s. f., benoîte des villes, plante.
  • avené, adj., évanoui.
  • avenement, s. m., arrivée ‖ la venue du Christ ‖ événement, aventure, circonstance ‖ produit d’une terre, revenu.
  • aveneris, s. m., champ d’avoine.
  • avengement, s. m., vengeance.
  • avengier, v. n., venir a bout.
  • 1. avenier, s. m., marchand d’avoine.
  • 2. avenier, adj., qui se rapporte à l’avoine.
  • avenimement, s. m., empoisonnement.
  • avenimer, v. a., empoisonner.
  • 1. avenir, v. n., arriver, venir ‖ convenir, aller bien ‖ v. a., atteindre, obtenir ‖ p. pas., bien pris, bien formé.
  • 2. avenir, s. m., succès, réussite.
  • avenner, v. a., autoriser.
  • avent, s. m., avènement ‖ arrivée ‖ événement ‖ aventure.
  • aventer, v. n., arriver par aventure ‖ réussir.
  • aventif, adj., étranger.
  • aventis, adj. et s., étranger.
  • aventrillier (s’), v. réfl., se coucher à plat ventre.
  • aventurable, adj., extraordinaire, étonnant.
  • aventurant, p. prés. et adj., qui aime les aventures.
  • aventure, s. f., droit éventuel ‖ produit éventuel ‖ chose chanceuse.
  • aventurele, s. f., dimin. d’aventure.
  • aventurer, v. n., aller à l’aventure, s’exposer aux aventures ‖ arriver par aventure ‖ échouer ‖ v. réfl., courir les aventures ‖ p. pas., accidentel, fortuit, extraordinaire ‖ bien aventuré, heureux.
  • aventurete, s. f., dimin. d’aventure.
  • aventureur, s. m., nom donné, au xve siècle, à des soldats pillards.
  • aventuros, adj., fortuit ‖ où l’on court des aventures ‖ chanceux ‖ mal aventuros, infortuné, mal chanceux, déplorable ‖ s. m., aventurier ‖ juge d’un tournoi.
  • aventurosement, adv., par aventure, par hasard ‖ en s’exposant aux aventures, aux dangers ‖ heureusement.
  • avenu, s. m., envahisseur.
  • avenue, s. f., action d’arriver, arrivée ‖ de prime avenue, de prime abord ‖ choc, rencontre ‖ invasion ‖ aventure, événement, accident ‖ circonstance, manière dont une chose est arrivée.
  • aver, adj., avare ‖ avide, cupide, intéressé ‖ avare de coups, lâche.
  • average, s. m., droit de corvée dû au seigneur par le vassal.
  • averais, s. m. pl., avoir, butin.
  • averdir, v. a., couvrir de verdure ‖ v. n., verdir.
  • averement, s. m., vérification, affirmation, preuve établie par la déposition de témoins.
  • averer, v. a., vérifier ‖ réaliser, accomplir ‖ manifester ‖ interpréter ‖ approuver ‖ v. n., se réaliser, s’accomplir ‖ v. réfl., se découvrir.
  • averier, v. a., prouver ‖ recevoir véritablement.
  • averir, v. a., vérifier ‖ réaliser ‖ prouver la vérité de ‖ v. n., se vérifier, s’accomplir.
  • averos, adj., qui a de l’avoir, riche.
  • averosement, adv., avarement.
  • 1. avers, adj., tourné en arrière ‖ ennemi ‖ extraordinaire, énorme ‖ méchant ‖ courageux ‖ s. m., adversaire.
  • 2. avers, prép., en comparaison de, à côté de, au prix de ‖ au contraire de, à l’opposé de ‖ en avers, envers.
  • aversain, adj., qualifiant terre et désignant une terre qui se repose après avoir donné deux récoltes ‖ croisé.
  • aversant, s. m., transgresseur.
  • aversement, adv., à rebours.
  • averser, v. a., avoir de l’aversion pour.
  • averseresse, adj. f., opposée, ennemie.
  • averserie, s. f., action méchante, ravage.
  • aversier, s. m., adversaire ‖ en partic., l’ennemi du genre humain, le diable ‖ démon (qualifiant un homme) ‖ adj., contraire.
  • aversité, s. f., malheur, calamité ‖ hostilité ‖ parole diabolique ‖ opposition, antipathie ‖ sans aversité, sans conteste.
  • avertance, s. f., attention ‖ surveillance ‖ avis, avertissement ‖ notification, signification.
  • averté, s. f., avarice.
  • avertir, v. a., tourner, changer ‖ détourner ‖ faire attention à, considérer ‖ v. réfl., s’adresser ‖ s’apercevoir, réfléchir ‖ revenir à soi, reprendre ses esprits ‖ p. pas., exact, fondé ‖ prudent ‖ appliqué.
  • avertison, s. f., avertissement.
  • avertissance, s. f., intelligence, bon sens, raison.
  • avertissant, adj., intelligent, sage.
  • avespral, s. m., soir, crépuscule.
  • avesprant, s. m., soir, crépuscule.
  • avespré, s. m., soir, crépuscule.
  • avespree, s. f., soir, crépuscule.
  • avesprement, s. m., soir, crépuscule ‖ déclin, décadence.
  • avesprer, v. impers., faire tard, approcher de la nuit ‖ s. m., soir ‖ p. pas., arrivé au soir ‖ qui est sur son déclin.
  • avesprir, v. impers., se faire tard, approcher de la nuit ‖ s. m., soir, crépuscule.
  • avesproison, s. f., soir, crépuscule.
  • avestir, v. a., vêtir ‖ investir, mettre en possession légale ‖ donner l’investiture de ‖ p. pas., couvert, garni, ensemencé.
  • avesture, s. f., investiture ‖ fruits qui revêtent la campagne, récolte sur pied.
  • avette, s. f., sorte de jeu.
  • aveü, adj., prudent, prévoyant.
  • aveuement, s. m., vue, première perception.
  • aveuglerie, s. f., cécité.
  • aveuglesse, s. f., cécité.
  • aveugleté, s. f., cécité.
  • aveugleüre, s. f., aveuglement, cécité.
  • aveuglier, v. a., aveugler.
  • aveuglir, v. a., aveugler ‖ v. n., devenir aveugle.
  • aveuglissement, s. m., cécité.
  • aveugloison, s. f., cécité.
  • aveuvir, v. a., rendre veuf.
  • avever, v. a., rendre veuf.
  • aviage, s. m., suite d’aïeux.
  • aviaire, s. m., avis ‖ vision.
  • aviande, s. f., nourriture en général.
  • avieillir, v. n. et réfl., vieillir.
  • aviellier, v. n., vieillir.
  • avier, v. a., faire vivre, prolonger la vie, sauver la vie de ‖ aviver ‖ immortaliser ‖ v. n., vivre ‖ v. réfl., s’aviver.
  • avieutir, v. a., avilir, déshonorer.
  • avignier, v. a., mettre (une terre) en vigne.
  • avigorer, v. a., rendre vigoureux ‖ v. réfl., se fortifier.
  • avigouri, adj., vigoureux.
  • avilance, s. f., mépris ‖ avilissement ‖ injure ‖ action ou parole vile.
  • avilement, s. m., avilissement ‖ action d’avilir.
  • avilener, v. a., avilir, outrager, mépriser.
  • avilenir, v. a., avilir, outrager, mépriser ‖ v. n., s’avilir, se déshonorer.
  • aviler, v. a., avilir, outrager, mépriser ‖ v. n., s’avilir, se déshonorer.
  • aviltance, s. f., avilissement, déshonneur, mépris.
  • avilter, v. a., avilir.
  • aviltoier, v. a., avilir.
  • aviner, v. a., fournir de vin.
  • avir, s. m., avis ‖ prudence, sagesse.
  • avirer, v. a., aller autour de, contourner ‖ désigner.
  • avironablement, adv., à l’environ, à l’entour.
  • avironance, s. f., alentour, ce qui environne.
  • avironcel, s. m., petit aviron.
  • avironee, s. f., environs ‖ action d’environner, de bloquer.
  • avironeement, adv., à l’environ, aux environs ‖ en faisant le tour.
  • 1. avironement, s. m., action d’environner, d’entourer ‖ ce qui environne, ce qui entoure ‖ action de se mouvoir autour de.
  • 2. avironement, s. m., action de ramer.
  • 1. avironer, v. a., environner, entourer ‖ faire le tour de ‖ placer autour ‖ renfermer dans son sein, concevoir.
  • 2. avironer, v. n., ramer.
  • avironeur, s. m., celui qui tient l’aviron, rameur.
  • avis, s. m., action de porter sa vue, ses regards sur ‖ de certain avis, attentivement ‖ prendre son avis, se diriger, se reconnaître d’après certains indices ‖ d’avis, en avisant, en ajustant ‖ par avis, avec intention ‖ raison, sagesse, habileté ‖ agrément ‖ portion de bien qu’un père attribue à ses puinés.
  • avisable, adj., habile ‖ qui se propose telle chose, qui doit avoir telle chose pour conséquence.
  • avisance, s. f., apparence ‖ considération, dignité, honneur ‖ avis, idée ‖ finesse, subtilité.
  • avisant, s. m., action de viser.
  • avise, s. f., esprit, jugement ‖ vedette, sentinelle placée en un lieu pour observer ce qui se passe.
  • avisee, s. f., vision, songe ‖ esprit ‖ jugement ‖ imagination.
  • aviseement, adv., d’une manière avisée, prudemment, sagement ‖ opportunément ‖ à dessein.
  • avisement, s. m., manière de regarder ‖ action d’aviser, délibération, réflexion ‖ vérification ‖ avis, jugement ‖ idée, projet ‖ a avisement, tout exprès ‖ prendre avisement en quelqu’un, viser à l’imiter.
  • aviser, v. a., regarder, considérer ‖ viser ‖ reconnaître ‖ établir ‖ v. réfl., porter ses regards sur, prendre exemple de ‖ v. n., regarder ‖ p. pas., muni, doué, orné ‖ joli, charmant ‖ de fait avisé, de dessein prémédité.
  • aviseté, s. f., expédient ingénieux, ruse, stratagème.
  • aviseur, s. m., celui qui se connaît parfaitement à quelque chose.
  • avision, s. f., vision, songe ‖ avis, idée ‖ manière.
  • avisiter, v. a., visiter.
  • avisonner, v. a., voir en songe, rêver de.
  • avisonques, adv., à peine.
  • avivant, adj., vif, ardent.
  • avivement, s. m., action d’activer, d’animer ‖ excitation, aiguillon.
  • aviver, v. a., rendre vif, éveiller, exciter, aiguillonner ‖ élever ‖ v. réfl. et n., s’activer, s’animer, s’attacher ‖ p. pas., mis à vif.
  • aviveux, adj., vif.
  • avoance, s. f., état de celui qui est sous la protection de quelqu’un.
  • avoant, p. prés. et s. m., celui qui tient un fief à hommage.
  • avocacel, s. m., petit avocat.
  • avocacie, s. f., profession d’avocat ‖ art de plaider ‖ fonction d’avoué ou de défenseur ‖ plaidoyer.
  • avocacier, v. a., plaider ‖ v. n., faire fonction d’avocat, plaider.
  • avocacion, s. f., plaidoyer ‖ office d’avocat ‖ art de plaider une cause ‖ profession d’avocat, exercice de la plaidoirie ‖ honoraires d’avocat ‖ demeure d’un avocat ‖ intercession ‖ vocation, profession ‖ évocation.
  • avocassage, s. m., art de plaider, fonction, profession d’avocat ‖ défense présentée par un avocat.
  • avocaterel, s. m., petit avocat.
  • avochier, v. a., appeler, évoquer.
  • avoement, s. m., aveu, déclaration, reconnaissance ‖ protection ‖ confession ‖ permission.
  • avoeor, s. m., défenseur, avoué ‖ protecteur.
  • avoer, v. a., reconnaître, adopter ‖ protéger, défendre ‖ conseiller ‖ vouer.
  • avoerie, s. f., office d’avoué, protection, tutelle, adoption ‖ faire avoerie, se mettre sous la protection de quelqu’un ‖ puissance, domination ‖ combat ‖ district placé sous la protection d’un avoué ‖ reconnaissance faite au seigneur par son vassal de ce qu’il a de terres relevant de son fief.
  • avoeson, s. f., ressort de la justice d’un avoué, seigneurie ‖ avoeson d’eglise, patronage d’une église ‖ droit de présentation à un bénéfice ‖ droits dus à l’avoué ‖ aveu, preuve.
  • avoi, s. m., chemin, route ‖ conduite, manière d’agir.
  • avoï, interj., exclamation de surprise, de terreur, d’affirmation énergique, d’exhortation, de prière.
  • avoiance, s. f., direction.
  • avoider, v. a., détourner, ou détruire.
  • avoidour, s. m., celui qui détourne, ou détruit.
  • avoiement, s. m., action de mettre dans le chemin, de conduire dans la bonne route ‖ renseignement, indication ‖ connaissance ‖ déclaration, enquête.
  • avoieor, s. m., celui qui met dans le chemin, dans le bon chemin.
  • avoier, v. a., mettre sur la voie, conduire, guider ‖ mettre en route, faire partir ‖ faire disparaître ‖ avertir, instruire, éclairer ‖ inviter, exciter ‖ bien employer ‖ v. réfl., se mettre dans le chemin de, se régler d’après ‖ v. n., marcher, trouver son chemin ‖ p. pas., en chemin, en train de, sur le point de ‖ instruit, éclairé ‖ empressé, disposé.
  • 1. avoir (s’), v. réfl., se conduire.
  • 2. avoir, s. m., meubles, instruments aratoires ‖ bestiaux, animaux domestiques ‖ avoir de pois, objets qui se vendaient au poids, partic. employés comme remèdes, comme condiments, comme matières colorantes.
  • avolement, s. m., action de voler vers.
  • avolenter, v. a., soumettre, incliner ‖ v. réfl., concevoir la volonté de, se déterminer à.
  • avolentir (s’), v. réfl., agréer, consentir.
  • avoler, v. n., accourir ‖ v. réfl., s’avoler a, courir la chance de ‖ p. pas., sans aveu, venu on ne sait d’où ‖ étourdi, tête folle ‖ étranger.
  • avoltrir, v. a., altérer, falsifier.
  • avoluper, v. a., rouler.
  • avonier, s. m., mesure pour l’avoine en usage à Béthune.
  • avotresse, s. f., femme adultère.
  • avotron, s. m., enfant adultérin.
  • avouterie, s. f., crime de l’adultère.
  • avoutire, s. m. et f., adultère, crime de celui qui viole la foi conjugale.
  • avoutirer, v. n., commettre un adultère ‖ s’écarter de la voie droite.
  • 1. avoutre, s. m. et f., adultère, celui, celle qui viole la foi conjugale ‖ étranger, idolâtre ‖ méchant, perverti ‖ adultérin, bâtard.
  • 2. avoutre, s. m., syn. de avoutire.
  • avoutrer, v. n., commettre un adultère ‖ v. a., appeler bâtard ‖ p. pas., adultère.
  • avoutrier, s. m., adultère, celui qui viole la foi conjugale.
  • avoutrise, s. f., crime de l’adultère.
  • avoutroier, v. n., commettre un adultère.
  • avoutrure, s. f., crime de l’adultère.
  • avrilleus, adj., d’avril ‖ semblable à avril, qui a un air de printemps ‖ florissant.
  • avrillier, adj., d’avril.
  • avugleus, adj., annelé.
  • aygreret, s. m., mesure de grains autrefois usitée, notamment dans le Loudunois ‖ redevance de cette mesure de grains ‖ terrage que le seigneur levait sur les gerbes de blé au temps des moissons ‖ rente alimentaire.
  • aymant, s. m., acier très dur.
  • azaran, adj., d’acier.
  • azelle, s. f., taon.
  • azet, s. m., vinaigre.