Méthode pratique d’orchestration symphonique/Conseils sur la manière d’arranger pour grand et petit Orchestre

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CONSEILS

SUR LA MANIÈRE D’ARRANGER UN MORCEAU QUELCONQUE

De façon à ce qu’il puisse être exécuté à Grand ou à Petit Orchestre

Les Petits Orchestres de 4 à 10 exécutants n’ont souvent pas de Hautbois, quelquefois pas de Vcelle ; à coup sûr ils manquent de Bassons et de Cors ; les Trombones font défaut, ou bien on en possèdera un seul qui jouera la partie de 3me Tromb. ; la 2me Clar : et le 2me Cornet, parfois même le 1er font également défaut ; enfin, il est même des Orchestres composés exclusivement d’instruments à cordes, avec ou sans Piano.

Voici donc les observations qu’il est important de noter à ce sujet :

— Un solo de Hautbois devra figurer en petites notes à la partie de 1re Clar., quelquefois à celle de Vcelle, et à celle de Flûte, et bien entendu ainsi qu’au 1er Vn, soit sur la même ligne si cela se peut, soit en accolade au-dessus de la partie réelle, afin que ce solo de Hautbois puisse au besoin être exécuté par l’un de ces instruments.

— Un solo, une tenue importante ou un dessin quelconque de Cor, doit s’écrire en petites notes au 1er Cornet, ou au 3me Trombone, si toutefois ils ont des pauses ; on peut aussi mettre en petit au 2me Cornet certaines tenues du 2me Cor ; un dessin de Basson peut aussi être mis en petit à la 2me Clar.

— Un solo de Vcelle peut se mettre en petites notes à la 1re Clar. On l’écrira le plus souvent une octave au-dessus, il pourra comme cela être joué par la 1re Clar. dans les orchestres possédant une Clar. et pas de Vcelle, surtout pour ne pas laisser faire tous les solos par le 1er Violon, et pour varier.

— Un solo de Cornet peut être mis en petit au Hautbois pour les orchestres qui ont un Hautbois et pas de Cornet, il doit aussi, bien entendu être mis au 1er Vn en l’écrivant une octave au-dessus pour qu’il soit plus perçant.

— Il faut toujours indiquer sur la partie le nom de l’instrument qui est écrit en petites notes.

— Dans la partie de Tuba il faut aussi mettre des petites notes à défaut de Bn et de Vcelle, car il y a aussi des orchestres importants possédant un Tuba et n’ayant ni Bn ni Vcelle.

— Dans les parties de cors et Bassons il est inutile de mettre des petites notes, cependant des accords importants peuvent être mis aux Cors à déf: de 1ers Trombones, car il peut y avoir des orchestres de 20 à 25 musiciens avec Cors et sans 1ers Trombones.

— Aux 1ers Trombones on peut quelquefois mettre des accords en petit à défaut de Cors, car il y a aussi des orchestres de 30 à 35 musiciens avec trois Trombones et sans Cors.

— Quand les Bassons doublent la Basse et les Cors à peu près comme les Altos, il est inutile de mettre des petites notes aux 1ers Tromb: et aux Cornets, on s’en passe. Du reste dans un orchestre de 15 musiciens sans Piano, il y aurait bien deux Cornets, mais il n’y aurait qu’un Trombone qui jouerait la partie de 3me ; il y aurait aussi deux Altos, ce serait donc inutile que les deux Cornets jouent des petites notes à défaut de Cors, et qui reproduiraient à peu près ce que font les Altos, et de plus cela aurait l’inconvénient de trop couvrir ce petit orchestre, surtout les parties chantantes.

— Il est bien entendu que toutes ces petites notes ne se mettent que quand les instruments réels ont des pauses, ne pas confondre avec les solos en petit que l’on met en accolade, soit aux Vn, Vcelle, Clar: Cornet, bien que ces instruments aient leur partie réelle au-dessous.


Recommandation : En somme il ne faut pas trop bourrer une partition de petites notes ; ne mettre que ce qui est nécessaire et intéressant.

Le 1er Violon doit toujours être conducteur, c’est-à-dire avoir en petites notes tous les solos des autres instruments, ainsi que les rentrées, la partie doit être remplie d’un bout à l’autre, car c’est le 1er Vn qui sert de guide au chef d’orchestre, quand il dirige avec une partie de 1er Vn ; de plus, dans un orchestre restreint, cette disposition permet au 1er Vn solo de remplacer n’importe quel instrument manquant.

— On grave rarement les partitions d’orchestre ; on grave le plus souvent la partie de Piano conducteur en ajoutant toutes les indications nécessaires, en sorte que les Chefs d’orchestre sont forcés de diriger avec une partie de Piano ou de 1er Vn, mais ce procédé a un grand avantage, parce que dans les petits orchestres, c’est presque toujours ou le pianiste ou un violoniste qui dirige tout en jouant sa partie, et il est bon qu’il ait tous ces renseignements sous les yeux.

Il faut donc bien retenir ceci : le 1er Violon doit, soit en grosses notes, soit en petites notes, avoir toujours le chant, quand on ne peut écrire les petites notes sur la même portée, on les met en accolade avec les renseignements nécessaires.

1er Vn 49

<<
  \relative c'' {
    \tiny
    \time 2/4
    \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
    c8[^\markup {H\super b solo ou Clar.} d e f]
    \time 4/4
    e4 c8[ d] d4. e8
    \time 2/4
    d4 r
    \time 4/4
    <c e>4^"Cuivres seuls" <c e>8[ <c e>] <c e>4 <c e>
    <c e>2 <g c>4 <g d'>
  }
  \\
  \relative c' {
    \time 2/4
    \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
    R2
    \time 4/4
    <c e>4 r <g f'> r
    \time 2/4
    <g f'> r\bar "||"
    \time 4/4
    R1
    R\bar "||"
  }
>>
50

\new GrandStaff <<
  \new CueVoice = "à défauts" {
    \relative c' {
      \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
      \stemUp
      \cadenzaOn
      g8[^\markup{V\super celle solo ou Clar.} a b c]
      e4 g8[ f] e4 d8[ c]
    }
  }  
  \new Voice = "1er violon" {
    \relative c' {
      \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
      \partial 2
      \stemDown
      <e c' e>4_"Pizz." <e c' e>
      <e c' e> r <g, e' c' e> r
      \bar "||"
    }
  }
>>

Il va sans dire que les petites notes doivent être écrites dans le ton, c’est-à-dire qu’il faut faire les transpositions nécessaires. On comprendra facilement que ces petites notes pouvant, au besoin, être exécutées par des instruments de tonalité différente, doivent être transposées s’il y a lieu. Un solo de Vcelle mis à déf. à la Clar. doit être transposé dans le ton de la Clar., de même un solo de Cornet mis à défaut au Vn solo, doit être transposé dans le ton des Vns.

Comme dans les plus petits orchestres (même de 4 ou 5 exécutants) il y a presque toujours deux 1ers Vns, en supposant que le 1er Vn solo joue tout le temps le chant, l’autre 1er Vn jouera la partie réelle (celle en grosses notes) de sorte qu’avec le Vcelle ou la C.-B. et (usage fort répandu aujourd’hui), le Piano, on pourra faire relativement beaucoup d’effet ; de plus, l’harmonie de l’ensemble sera complète, car le Piano remplace forcément les instruments qui manquent.

En somme, les principales parties à soigner, en prévision des petits orchestres, sont : Le 1er Vn, le Violoncelle, la Contre-Basse, la Flûte, la 1re Clar., le 1er Cornet, et le 3e Trombone ; il faut aussi, en prévision des effets de Bois seuls et Cuivres seuls et dans tous les cas ou le Quat: entier est au repos, remplir les parties de 2me Vn, Alto, Vcelle, C.-B., avec des petites notes pour suppléer au besoin les Hb., les Bns, les Tromb., et compléter l’harmonie.

Les solos de Tromb., Tuba, se mettent aussi en petites notes au Violoncelle.

Quand les Vcelles seuls font la basse, il faut mettre cette basse en petites notes à la C.-B. pour les orchestres qui n’ont pas de Vcelle.

Il est bon de dire que certains orchestres ne sont composés que d’un Quatuor ou Double-Quatuor à Cordes, sans Piano ; il faut donc tout prévoir et ne laisser aucun vide dans les parties qui le composent. Rappelons aussi que, le plus souvent, on a le Piano qui remplace les 2mes Vns, Altos, Cors, etc[1].

Voici différentes combinaisons excellentes pour petits orchestres relativement au choix des instruments :
A 3 exécutants : Piano, Vn, Vcelle.
A 4 id. Piano, deux 1ers Vns, Vcelle ou C.-Basse, ou bien :
Piano, Vn solo, 1re Clar., Vcelle ou C.-B.
A 5 id. Piano, deux 1ers Vns, Vcelle et C.-Basse, ou bien :
Piano, 1er Vn Fl., Cl., Vcelle ou C.-Basse
A 6 id. Piano, deux 1ers Vns, Vcelle, C.-B., Fl. ou Cl.
A 7 id. Piano, deux 1ers Vns, Vcelle, C.-B., Fl. et Cl.
A 8 id. Piano, deux 1ers Vns, Vcelle, C.-B., Fl., Clar., Cornet

ou Hb.

A 9 id. Comme ci-dessus, plus la 2me Clar. ou le 2me Cornet.
A 10 id. — plus le 3 Tromb. ou le Basson.

A partir de 12 exécutants, le Quatuor doit être complet et l’on peut commencer à supprimer le Piano.

Au-dessus de 12, on composera l’orchestre d’après un choix convenable.

Quant au Gr. Orchestre, il peut être ainsi composé :

Une ou deux Flûtes, un ou deux Hb., deux Clar., un ou deux Bassons, deux ou quatre Cors, deux ou trois Cornets, Trompettes ad lib., trois Trombones, Tuba ad lib., Timb., G.-C., Tamb., Triangle, six ou huit 1ers Vns, quatre ou cinq 2mes Vns, trois ou quatre Altos, un, deux ou trois Vcelles, deux ou trois C.-B.




Tous les musiciens savent qu’on écrit une Partition d’orchestre, en réunissant dans une sorte d’accolade unique, autant de portées que l’orchestre contient de parties.

Voici la manière de dresser la Partition par ordre de parties en

commençant par le haut (c’est la façon de procéder la plus usitée).

POUR GRAND ORCHESTRE[2]

Tavan - Méthode pratique d'orchestration symphonique p. 56.svg
[3] — Afin de s’y reconnaitre facilement, il faut, sur les partitions

d’orchestre, mettre des accolades aux Flûtes, aux Clar., aux , aux Cornets, aux Trombones, aux Batteries et aux Basses, comme il est indiqué au tableau précédent.

Le mieux est de se procurer du papier à 24 portées à l’italienne, de façon à pouvoir laisser en blanc les lignes citées ci-dessus pour le cas où l’on aurait besoin d’ajouter une accolade à l’une de ces parties, ce qui arrive très souvent.

La ligne en blanc au-dessus des Hautbois peut servir pour le cas d’un solo de Cornet à mettre en petit ainsi que pour la partie de Cor anglais. Un solo de Cor anglais doit être transposé sur la ligne des Hautbois et en grosses notes afin qu’il puisse être joué à déf: de Cor Anglais par le Hautbois.

La ligne en blanc au-dessus de la 1re Clar:, peut servir, pour y mettre en petit, soit un solo de Hautbois ou de Vcelle à l’octave, et sans rien déranger à la partie réelle de 1re Clar:

La ligne au-dessus du 1er Cornet sert à y mettre en petit, soit un solo de Tromb., ou de Tuba ou de Cor.

La ligne en blanc au-dessus du 1er Vn est la plus importante, car il est bien rare de pouvoir s’en passer, on y met tous les solos en petit, ainsi que toutes indications pouvant faciliter la direction. Elle sert aussi pour les solos de Violon (en grosses notes).

Celle au-dessus du Violoncelle sert pour y mettre en petit (à défaut) les solos de Tromb., de Tuba, quelquefois de Hautbois et aussi pour les solos de Violoncelle (en grosses notes).

Remarque : Très souvent le même solo se trouve reproduit en petit à plusieurs instruments différents, il ne faut pas s’inquiéter de cela, car il ne sera toujours joué que par un seul (selon la composition de l’orchestre) du reste le chef d’orchestre désigne l’exécutant qui doit jouer à défaut de l’instrument manquant.

Quand on fait de l’orchestration de musique de chant, on met la partie de chant, ainsi que les chœurs, au-dessus du Violoncelle, Dans ce cas il faudrait supprimer les lignes en blanc, et en laisser suffisamment au-dessus du Violoncelle.

Une partie de Harpe, de Piano ou d’Orgue, s’écrit après les instruments à percussion.

La partie de Trompette (sur une même ligne) se place au-dessus des Cornets.

Les Contre-Bassons au-dessous des Bassons.

Les Cors anglais à la partie de Hautbois ou en accolade au-dessus des Hautbois.

Quand un instrument a beaucoup de mesures à compter il est prudent de lui mettre une réplique ; on écrit en petites notes le chant d’un instrument (qui joue bien entendu), en indiquant le nom de l’instrument, ainsi que le mot Répl:, 4 on 5 mesures suffisent avant que l’instrumentiste ait à reprendre sa partie. Cette précaution est surtout utile dans les parties de Timbales, Gr.-Caisse, Tromb:. Cornets, Bns, Cors, mais cela pourrait aussi se trouver pour tout autre instrument.

Englische Linie.svg

  1. Il est important de faire des parties de Piano allant avec l’Orchestre, c’est-à-dire ayant la même harmonie.
  2. Il va sans dire qu'il faudrait moins de lignes s'il s'agissait d'une orchestration à faire avec moins d'instruments.
  3. Bien des auteurs mettent les Bassons avant les Cors. Il est cependant préférable de mettre les Cors avant, ce qui permet de vérifier son travail, même en jouant ces deux parties au Piano. Mais cela n'a pas grande importance.