Mozilla.svg

Modernités/Parisiens/Seigneurs

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
E. Giraud et Cie, éditeurs (p. 99-100).
◄  III
Pécopins  ►


PARISIENS


À Rodolphe Salis.


SEIGNEURS


De Saint-Lazare aux abattoirs,
En blouse et la mine fleurie
Les beaux gars de la boucherie
Sont les grands seigneurs des trottoirs.

Blême en bonnet de lingerie,
L’ambulante, en caraco noir.
Qui rôde autour de l’assommoir
Aime un gars dans la boucherie.

L’artiste phtisique, amaigrie,
Qui vient boire à minuit le soir
Le sang de bœuf à l’abattoir,
Sent dans sa poitrine flétrie

Renaître la vie et l’espoir,
Quand, tout fumant de la tuerie,
Le beau gars de la boucherie
Lui tend la tasse de sang noir ;

Et les longs jours de flânerie
Le p’tit homme aimé, que vont voir,
Somptueuses, en satin noir,
Les servantes de brasserie,
C’est, la mine rose et fleurie,
Un assommeur de l’abattoir.