Nouvelle cuisinière canadienne/Cossetardes, — aux amandes amères, — économique

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
C.O. Beauchemin & Valois, libraires-éditeurs (p. 117).

Cossetarde. — Faites bouillir une pinte de lait pour six œufs avec sucre fin ; jetez le lait bouillant en brassant doucement, mettez un peu de cannelle et muscade ; faites prendre dans un plat à petit feu, sans bouillir.

Cossetarde aux amandes amères. — Faites bouillir une chopine de lait, que vous jetterez sur quelques tranches de pain blanc, avec gros comme un œuf de beurre ; de la cannelle, de la muscade, une cuillérée d’amandes amères pilées, écorce de citron, un demi verre d’eau-de-vie, huit œufs battus, ôtant trois blancs, mêlez y de la farine et battez le tout ensemble une demi-heure avec un peu de sucre, plus épais que des crêpes ; trempez un linge dans l’eau chaude, et poudrez-le de farine. Faites bouillir pendant deux heures. Sauce ordinaire ou sirop d’érable.

Cossetarde économique. — Six onces de suif haché fin, six onces de raisins épurés, huit onces de corinthe, trois onces de mie de pain, trois onces de fleur, trois œufs, un peu de muscade et macis avec cannelle, une demi-cuillérée à thé de sel, un peu moins d’une chopine de lait, quatre onces de sucre, et un peu de citron ; mêlez le tout ensemble, et faites bouillir dans un linge beurré pour l’espace de deux heures.