Page:Œuvres complètes de Frédéric Bastiat, Guillaumin, 3.djvu/506

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tion des hommes, des choses et des idées ! au libre-échange universel et à toutes ses conséquences économiques, politiques et morales !


Je suis, Monsieur, votre très-dévoué,


Frédéric Bastiat.


15 janvier 1849.


À M. Georse Wilson.