Page:Œuvres complètes de Frédéric Bastiat, Guillaumin, 7.djvu/98

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Ainsi, 10 millions de frais fixes répartis sur 400 millions de lettres donnent pour chacune… 2 c. 1/2
10 millions de frais graduels ajoutent en moyenne au prix de revient… 2 c. 1/2
Total 5 cent.

Enfin, le coût moyen d’une lettre étant aujourd’hui de 12 c. 1/2, il s’ensuit que chacun des trois éléments y entre dans les proportions suivantes :

cent.
Frais fixes… 2 1/2
Frais graduels… 2 1/2
Impôt… 37 1/2
Total 42 c. 1/2

Si, comme le demandent les partisans de la réforme radicale, la partie purement fiscale était supprimée, le port serait fixé à 5 centimes, prix de revient. — En ce cas, l’État aurait à subventionner le port des dépêches administratives.

Ou, si l’on adoptait 10 centimes, les lettres des particuliers paieraient encore un impôt suffisant pour défrayer le service public.

Dans l’un et l’autre cas, l’uniformité est forcée, car les frais de locomotion, les seuls qui pussent justifier la gradualité, n’étant en moyenne que de 1/2 centime, il en résulte que la plus petite distance coûte 1 c. 1/2 et la plus grande 5 centimes.

Voici donc quel devrait être le tarif fondé sur ce principe.

Frais fixes. Frais graduels. Total ou tarif.
1re zone 2 1/2 1 1/4 3 3/4
2e 2 1/2 1 6/8 4 3/8
3e 2 1/2 2 1/2 5
4e 2 1/2 3 3/4 6 1/4
5e 2 1/2 5 7 1/2

Tarif évidemment inexécutable. Il ne le serait pas moins,