Page:Œuvres complètes de Guy de Maupassant, XI.djvu/168

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


prendre un peu de chaleur dans la couche un instant vide.

Moi aussi, j’avais envie de pleurer.

Et je rentrai coucher chez moi.


L’Armoire a paru dans le Gil-Blas du mardi 16 décembre 1884, sous la signature : Maufrigneuse.