Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/371

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LETTRE DE FLORIN PERIER A BLAISE PASCAL 355

nommez, eust la curiosité de la faire luy-mesme : il la fit donc aussi en ce mesme lieu, et il se trouva tousjours la mesme hauteur de vingt-cinq poulces, qui est moindre que celle qui s'estoit trouvée aux Minimes, d'un poulce trois lignes et demie, et plus grande que celle que nous venions de trouver au haut du Puy de Domme d'un poulce lo. lignes et demie, ce qui n'augmentast pas peu notre satis- faction, voyans la hauteur du vif-argent se diminuer sui- vant la hauteur des lieux.

Enfin, estans revenus aux Minimes, j'y trouvay le vais- seau que j'avois laissé en expérience continuelle, en la mesme hauteur oii je l'avois laissé, de 26. poulces trois lignes et demie, à laquelle hauteur le R, P. Ghastin, qui y estoit demeuré pour l'observation, nous rapporta n'estre arrivé aucun changement pendant toute la journée, quoy que le temps eust esté fort inconstant, tantost serain, tan- tost pluvieux, tantost plain de brouillards, et tantost ven- teux.

J'y refis l'expérience avec le tuyau que j'avois porté au Puy de domme, et dans le vaisseau où estoit le tuyau en expérience continuelle ; je trouvay que le vif argent estoit en mesme niveau, dans ces deux tuyaux, et à la mesme hauteur de 26. poulces trois lignes et demie S comme il s'es- toit trouvé le matin dans ce mesme tuyau, et comme il estoit demeuré durant tout le jour dans le tuyau en expé- rience continuelle.

Je la repetay encore pour la dernière fois, non seule- ment dans le mesme tuyau où je l'avois faite sur le Puy de domme, mais encore avec le mesme vif argent et dans le mesme vaisseau que j'y avois porté, et je trouvay tousjours le vif-argent à la mesme hauteur de 26. poulces 3. lignes et

I. £"71 marge (tètd.) : 2 pieds, 2 pouces, 3 lignes et demie.

�� �