Page:Œuvres de Blaise Pascal, IV.djvu/442

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


326 OEUVRES

escrivit à Mr de la Poterie pour le prier d’envoyer le vendredy suivant la Ste Relique. Cependant la Mere estoit toujours en profondes prieres jour et nuit, ce que la Sr Candide ayant rapporté à la Mere Agnes, elle fit réponse : helas ma Sr nous en avons grand besoin. Car on attendoit de jour à autre que l’on tint le Conseil, qui devoit certainement selon toutes les apparences humaines conclure à la perte de la Maison, et à la dispersion des Religieuses. Enfin au bout des trois jours des Prieres de la Mere on apporta la Ste Epine que l’on exposa à la Priere de la Passion, à l’heure de laquelle Mlle Marguerite Perrier fut miraculeusement guerie comme l’on sçait par l’attouchement de la Ste Relique. »