Page:Œuvres de Descartes, éd. Cousin, tome V.djvu/542

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Que le lieu de ces couronnes n’a rien de commun avec le lieu des soleils qu’on voit à côté du principal. 306
Que le soleil n’est pas toujours exactement le centre de ces couronnes, et qu’il peut y en avoir deux l’une autour de l’autre qui aient divers centres. 307
Quelles peuvent être les causes de toutes les autres apparitions extraordinaires appartiennent aux météores. ibid.