Page:Abd-Allâh ibn Abd-Allâh - Le présent de l'homme lettré.djvu/12

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHAPITRE I


Sachez que je tire mon origine de la ville de Majorque[1], (que Dieu la ramène à l’islâm !), grande ville sur la mer, entre deux montagnes et traversée par une petite rivière. C’est une ville de commerce qui possède deux ports où de grands navires viennent jeter l’ancre pour se livrer à un trafic important. Elle se trouve dans une île du même nom, abondante en oliviers et en figuiers. Dans une bonne année l’île de Majorque peut exporter vers le Caire et Alexandrie plus de 20.000 barriques d’huile d’olive[2]. On rencontre dans cette île plus de 120 places fortes entourées de murs et bien entretenues. De nombreuses sources arrosent tous les points de l’île et se jettent dans la mer.

Mon père, homme considéré d’entre les habitants de la ville de Majorque, n’avait d’autre enfant que moi. À l’âge de 6 ans, mon père me mit entre les mains d’un savant prêtre, sous la direction duquel j’étudiai l’Évangile au point d’en savoir par cœur la majeure partie au bout de deux ans. Puis je me suis mis à étudier l’idiome[3] de l’Évangile et la logique pendant six ans. Ayant achevé ces études, je me transportai de Majorque à la ville de Lérida[4] dans la Catalogne[5], ville réputée pour sa science chez les chrétiens de cette région[6]. Une grande rivière la traverse[7]. J’y remarquai l’or mélangé avec le sable, mais il est un fait reconnu par tous les habitants de ce pays, que les frais de l’exploitation ne compensent pas le profit que l’on en retire. Aussi l’a-t-on abandonnée. Les fruits abondent dans cette ville. J’ai remarqué que les paysans ont l’habitude de couper

  1. Palma, capitale de l’île de Majorque, que notre auteur entend probablement, est actuellement encore une ville très importante et commerçante, de plus de 50.000 habitants, située dans une position des plus pittoresques.
  2. Le principal article d’exportation de Majorque est encore l’huile d’olive. Cf. Bover, Noticias histórico-topográficas de la isla de Mallorca.
  3. Une autre leçon donne les idiomes. Les Arabes appellent ‘Ilm al-loga, science du langage, cette partie de la grammaire que nous désignons, sous le nom de lexicographie et de syntaxe.
  4. Les mss. ne sont pas d’accord sur l’orthographe de ce nom. Les uns écrivent Alâzda, d’autres Lârda.
  5. Les mss. lisent Al-Katlân, Al-Katalân et Katlân.
  6. L’Université de Lérida, fondée en 1300, n’existe plus.
  7. Le Sègre.