Page:Abeille - Coriolan, 1676.djvu/16

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


ſe à l’écart à cauſe de ſon grand âge, & ſa femme que j’ay changée en maiſtreſſe, ſont deux libertez ſi commodes, & que tant de gens trouvent ſi fort à leur gré, que je dois avoir peu d’égard à la critique de quelques eſprits delicats, qui ſe croyent ſeuls en droit de tourner les circonſtances de l’Hiſtoire à leur avantage. Ie n’ignore pas que Virgilie n’euſt eu des enfans de ſon mariage : mais ce mariage eſtoit ſi recent, & ces enfans ſi petits au temps de l’exil de Coriolan, que deux ans apres, au rapport de Plutarque, lors que Valerie vint trouver Volumnie dans ſa maiſon, pour concerter le deſſein de leur ſortie, elle trouva ces meſmes enfans, qui