Page:Abel Hugo - Le Conteur.djvu/17

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
15
PRÉFACE.

ges, sans que nous prétendions pour cela enchaîner par un silence absolu, les sentimens philosophiques et patriotiques des auteurs qui nous honoreront de leur coopération. Nous respectons les opinions consciencieuses, l’individualité de l’homme, l’originalité du talent, et nous savons que la conviction politique en est une notable partie. D’ailleurs, tous nos contes étant signés, la responsabilité ou la gloire de chaque œuvre appartiendra à son auteur.

D’autres recueils de ce genre ont été déjà publiés : mais ce qui distingue celui-ci entre tous, ce qui en fait une chose nouvelle en librairie ; c’est