Page:About - Gaetana, 1862.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Je ne suis pas un homme habile, le succès de ce drame l’a prouvé.

Si je m’étais exercé dès l’enfance à nager entre deux eaux, je serais bien avec tout le monde. J’inspirerais à tous les partis une indifférence aimable. Je pourrais donner sur le théâtre une pièce bonne ou médiocre, ou même mauvaise, sans trouver aucune opposition. Mais j’aime mieux remonter les courants et casser la glace à coups de tête. Tant pis pour moi et pour Gaëtana !

Si, du moins, par une autre sorte de politique, je m’étais enrôlé dans un parti ! Il y a deux partis en France : l’un qui donne toujours raison au gouvernement, lors même qu’il a tort ; l’autre qui lui donne toujours tort, même lorsqu’il a raison. Le premier compose une majorité peu éclairée, mais énorme et imposante ; le second forme une coalition active, remuante, et qui a rem-