Page:Adam - Mémoires des hommes du temps présent, paru dans Le Figaro, 10 septembre 1893.djvu/3

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


vous dirai, l’a fort intéressée. Si vous ne répondez pas, je conclurai que ma visite est agréée.

Veuillez croire, madame, etc.

Capitaine d’Arpentigny.

À l’heure dite, je vis arriver le capitaine ; il m’eut tout l’air de venir, non en ambassade, mais en inspection.

J’éprouvai, dès le début de l’interrogatoire qu’il me fit subir, une grande irritation contre lui et une infinie gratitude pour celle qui déjà s’intéressait à moi au point de me faire poser tant de questions.

— Qui êtes-vous ?

» D’où venez-vous ? me demande le capitaine.

» Aimez-vous votre mari ?

» Que fait-il ?

» Avez-vous des enfants ?