Page:Adam - Mémoires des hommes du temps présent, paru dans Le Figaro, 10 septembre 1893.djvu/4

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


— Une fille.

— Très bien, êtes-vous mère passionnée ?

— Naturellement, monsieur, mais de grâce.

— Je n’ai pas fini, il me reste une douzaine de questions à vous poser et vous les subirez, ma chère enfant. L’amitié de George Sand est par moi estimée si haut que, quand je suis autorisé par elle à en surveiller les abords, je fais mon devoir en conscience. Répondez donc.

— Écrivez-vous pour écrire ? ou pour être célèbre ? ou pour étendre le cercle de vos adorateurs, car vous êtes adorable, belle dame !

Le compliment était si sec, si impertinent qu’il me fit venir les larmes aux yeux.

Ma réponse cependant plut au féroce