Page:Alquie - Le Nouveau Savoir-vivre universel tome 1.djvu/205

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Dans toute réunion les jeunes filles, au lieu de se rendre au salon, restent entre elles dans une salle voisine où aucun jeune homme ne se mêle avec elles. Si l’on danse, une personne âgée va les chercher et les amène dans la salle de bal.

En Espagne, en Italie, mais principalement en Russie, en Pologne, en Autriche, l’usage de baiser la main est très en faveur ; en Espagne, ne dit-on pas encore, au lieu de la formule votre serviteur : Je baise la main de Votre Seigneurie ? De la part des enfants, vis-à-vis des personnes âgées, c’est gracieux, respectueux et affectueux en même temps ; de la part d’un homme envers une femme de n’importe quel âge, c’est chevaleresque et galant. Comme tout ce qui est bien, cet usage n’est jamais déplacé et charmera toujours ; quoique cette coutume soit pour ainsi dire surannée en France, pour mon compte je n’hésiterais pas à la faire pratiquer dans ma famille, certaine que ceux qui en prendront l’habitude seront les bienvenus partout ; ce qui est vulgaire et mal seul, n’est accepté et acceptable dans aucun pays.

En Chine, le deuil se porte encore en blanc, comme le faisaient autrefois nos reines de France ; chez les Turcs, on le porte en bleu,