Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/392

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


l’usage, on mettrait dans la pancarte : « et ses complices » en général ; sauf aux magistrats, s’ils regardaient les requérans comme complices, à les laisser jouir du privilége de saint Romain.


1503. Berthelot Lavayne, de Parçay, diocèse du Mans, mercier-porte-balle.
    Vers le commencement du carême, revenant de la foire de Dinan, il fut assailli, dans la forêt de Saint-Aubin, par des brigands qui lui volèrent ses marchandises. Réduit par là à une extrême misère, il commit plusieurs vols au Pont-d’Ouilly, à Villers-Bocage, et, arrêté enfin, fut condamné à être pendu.


1504. Nicolas Raoullet, de Marest-Dampcourt près Chauny, diocèse de Noyon, soldat.
    Comme il allait, à pied, de Louviers à Dieppe, arrivé à Varneville, il pria des chasse-marées de le laisser monter sur un de leurs chevaux qui n’était point chargé. Sur leur refus, il eut une dispute avec eux, et, ayant reçu des coups de fouet, il tira son épée et tua l’un de ces chasse-marées.


1505. Jehan De Brébeuf, du diocèse de Coutances.

Pierre De Brébeuf, son frère.

    Étant allés voir ensemble un héritage qu’ils avaient acheté dans le bailliage de Caen, un nommé Hébert, voisin de cette propriété, vint leur dire : « Vous avez achepté cest héritage ; mais, par le sang Dieu ! vous n’en jouyréz de vostre vye. » De là une dispute entre eux, puis une batterie, dans laquelle Hébert fut tué d’un coup d’épée.


1506. Gillette De La Chapelle, née à Falaise, servante à La Fleu près Séez.
    Étant accouchée clandestinement, un dimanche, elle étouffa son enfant, puis se rendit à la messe paroissiale, afin