Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/404

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Le sieur De Cantepie.

Jehan De Mailloc.

Le batard De La Grue.

Le batard d’Ailly.

Alain De Tommyères.

Guillaume De Héretot.

Jehan Hurel.

Jehan Auvray.

Gervais Le Tenneur.

Guillaume Guymont et autres.

Pierre (laquais).


1525. Nicolas Courtil, barbier, né à Dijon, demeurant sur la paroisse de Saint-Jean, à Rouen.
    Apprenti chez un maître barbier, près la boucherie de Saint-Ouen, un boucher nommé Clément lui dit des injures parce qu’il lui avait coupé les cheveux trop courts, et le menaça de le souffleter quand il le rencontrerait. Dès le lendemain, ce boucher l’ayant rencontré le soir près de la fontaine de la boucherie, lui donna un coup sur la tête, « et s’enfouyt aussi tost dedans le cymitiere de Sainct-Ouën. Courtil l’y poursuivit, tyra ses chyseaulx de sa gibechière, et frappa icelluy Clément ung coup par la gorge, du quel coup tantost il mourust. »


1526. Gilles Baignart, écuyer, sieur de Juéz, diocèse de Lisieux, âgé de 24 ans.
    Il avait servi le roi, parmy les advanturiers, tant au pays de Picardie que par de là les monts et aillieurs. (Voir l’histoire.)