Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/418

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Antoine De Sarcilly, seigneurs de Ernes, il avait tué un nommé Boullart, dans la paroisse du Fresney ou de Jurques, bailliage de Caen.
    10°. Passant par la campagne du Neufbourg, avec sa compagnie, pour aller à la monstre, les habitans d’un village ayant voulu s’opposer à son passage, un de ces villageois fut tué par son domestique aidé de quelques soldats.
    11°. Passant à la Ferté-Macé avec quelques gentilshommes, « les paysans de la Ferté se meurent à l’encontre de luy et de ses amys, et eulx à l’encontre des dictz paysans ; et lors fut tué, par Fontenay et les siens, ung homme pour le moins, et autres qui furent blécéz.
    12°. Sa compagnie étant logée aux faubourgs de Dun-le-Roy, lors de la dernière expédition en Piémont, « les paysans et gens de guerre de dedans la ville se meurent contre ses compaignons et sortirent sur eulx. De ce adverty, Fontenay monta à cheval, et se trouva au lieu où estoit la dicte esmotion, frappant de son espée, à tort et à travers, et ses gens en firent autant ; croira-t-on qu’il n’y eut, en cette occasion, que ung ou deux hommes tuéz ?
    13°. Un jour, lui et le sieur De Vaudoire, voulant secourir le sieur De la Montaigne, écuyer du comte de Braisne, que douze ou quinze aventuriers venaient d’assaillir, ils tirèrent leurs épées, et en tuèrent deux.
    14°. Lui et Jehan De Fontenay son frère en voulaient beaucoup à Saint-Germain, vicomte du bailliage de Cotentin. Étant à Lyon, et ayant appris que leur ennemi y était aussi, ils se mirent à le chercher pour le tuer. « Ilz le trouvèrent sur le pont de la Sône, au quel lieu, soudainement, ilz meisrent la main aux espées, en donnèrent quatre ou cinq coups à SaintGermain, et le tuèrent sur la place. Ce faict, François De Fontenay print Jehan son frère, et le mena en franchise dedans l’esglise de Notre-Dame-de-Montfort, de Lyon. »
    15°. De complicité avec Charles De Mailloc dit Saint-Denis,