Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/476

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de son château, accompagné de quinze ou vingt hommes armés, et se rendit au bourg de Voupillon, appartenant au sieur De Chantemesle ; ce dernier ne tarda pas à paraitre, accompagné de dix ou douze hommes armés d’épées, de pistolets et de carabines. Un combat s’engagea, dans lequel périrent huit gentilshommes, quatre du côté du sieur De Brétoncelles, quatre de celui du sieur De Chantemesle ; il y en eut autant de blessés, entre autres le sieur De Chantemesle lui-même. René Cordier, qui avait accompagné le sieur De Brétoncelles, et tué un homme dans cette rencontre, sollicita et obtint la fierte, pour lui et ses complices « qui estoient au nombre de vingt ou environ. »


1625. Louis De Bonnard, écuyer, sieur de Liniers, âgé de 25 ans, demeurant à Liniers, en Gastinois, gendarme de la compagnie du maréchal de Saint-Géran.
    Le 20 avril 1621, il avait tué, dans un chemin, le soir, un sergent nommé Chénard, avec qui il avait eu, précédemment, une querelle.
    Son père et sa mère étaient protestans ainsi que lui. Quelques mois après le meurtre commis par lui sur la personne de Chénard, le sieur De Liniers, qui était allé à l’armée pour se soustraire aux poursuites de la justice, se trouvant à Béziers, où estoit le roy, fut converty à la foy catholique par M. De Chaumont, garde de la bibliothèque du roy, conduit par le dit sieur De Chaumont, en l’église des jésuites du dit Béziers, pour abjurer l’hérésie, et communia le mesme jour, puis fust présenté au roy par le dict sieur De Chaumont, pour lui en rendre tesmoignage.


1626. Antoine Le Hué, écuyer, sieur du Vert-Buisson, âgé de 30 ans, né à Rouen, demeurant à