Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/485

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



1641. René-Joseph De Bérard, chevalier, sieur de Chartrenay, âgé de 32 ans, né à la Croix-de-Saint-Quintin, en Touraine.

Thomas De Bérard, chevalier, sieur de }a Grillonnière, âgé de 25 ans, de la paroisse de Civray, diocèse de Tours, lieutenant-colonel.

François Luquet, âgé de 25 ans, né à Sulty-sur-Loire, domestique du sieur De Chartrenay.

    Les frères De Bérard ayant surpris Louis Postel, sieur d’Ormois, couché avec leur sœur dans le château de la Grillonnière, le sommèrent de l’épouser, il s’y refusa ; ils le poursuivirent à outrance, il se défendit contre eux, mais à la fin fut tué.


1642. Olivier Dagouet, écuyer, sieur de la Giraudière, né à Soufoye, près de Richelieu, âgé de 30 ans.
    Sa mère, étant veuve, s’était remariée à Louis Gervais, sieur des Gastines, qui dissipait, de la manière la plus scandaleuse, les biens laissés par le premier mari. On l’avait vu jouer en un seul jour l’office d’auditeur des comptes, laissé par le défunt, et la terre de Brénesay près Loudun. Olivier Dagouet, seul héritier de son père, voyait avec douleur ces dilapidations qui préparaient sa ruine. Le sieur Des Gastines, non content de le dépouiller, l’avait bravé et insulté plusieurs fois. Enfin, le 9 octobre 1636, s’étant rencontrés entre Montreuil-Bellay et Loudun, ils eurent une querelle qui s’échauffa ; Olivier Dagouet reçut un coup de houssine ; « estant né gentilhomme, et ne pouvant supporter un tel affront », il tira un coup de pistolet sur le sieur Des Gastines, et l’acheva d’un coup d’épée.
    Recommandé par le duc de Longueville.