Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/559

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



HISTOIRE
DE LA


CONFRÉRIE DE SAINT-ROMAIN,
QUI EXISTAIT ANCIENNEMENT EN L’ÉGLISE CATHÉDRALE DE ROUEN.


PAR M. FLOQUET.
_______


Dans notre histoire du privilège, nous avons souvent parlé de la confrérie de Saint-Romain, mais toujours incidemment et comme en passant. Cette association pieuse, qui joua long-tems un rôle si important dans le cérémonial de la délivrance annuelle du prisonnier, nous ayant paru mériter une mention spéciale et détaillée, ce motif nous a déterminés à réunir dans un même tableau ce que nous avons pu recueillir sur son origine, ses progrès et sa fin. Au xviie siècle, dom Pommeraye, dans sa curieuse histoire de la cathédrale de Rouen[1], se plaignait de n’avoir aucun mémoire qui lui donnât connoissance de l’institution de cette confrairie dans l’église de Rouen, encore bien, ajoutait-il, que, très-probablement, elle soit des plus anciennes. Il ne connaissait que les statuts de 1346, dans la confirmation desquels l’official parle de la confrérie comme existant déjà depuis long-tems « jam diù. » Plus heureux que ce savant et consciencieux historien, nous avons sous les yeux

  1. Histoire de la cathédrale de Rouen, page 685.