Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/636

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


lége. Et, pour ce, sa dicte fame et autres ses complices furent tenus quictes délivrez et paisibles, en corps et en biens, du dit fait et crime.

Jehan Barate, bouchier, et Thomas Barate son frère tuèrent Colin Gueroult dit Teste de homme. Et, pour le fait, fu le dit Jehan prisonnier au Chastel de Rouen, et délivré par le dit Prévilége. Et pour ce, le dit Thomas son frère et complice fu délivre et paisible d’icelui fait, selon ce que dessus est dit.

Jehan Vaudin drappier et Vatier Leroux et autres leurs complices tuèrent Jehan de Collemare ; et, pour le fait, fu le dit Jehan Vaudin prisonnier, et délivré par le dit Prévilége. Et, par ce, le dit Vatier Leroux et autres ses complices furent paisibles et délivrés comme dessus. Vatier Bernart, dit Beaufilz, et autres ses complices tuèrent un homme ; et, pour ce, le dit Vatier fu prisonnier et délivré par le dit Prévilége. Et, pour ce, ses complices paisibles et délivrez comme devant.

Guillaume Yon et Guillaume Dangiens, de Paveilli, tuèrent Colin de la Chapelle, du dit lieu de Paveilli. Et, pour le dit fait, le dit Guillaume Yon fu prisonnier et délivré par le dit Prévilége. Et, pour ce, le dit Guillaume Dangiens fu paisibles et délivrés comme dessus.

Item, plusieurs autres cas semblables sont advenus et escheux par plusieurs foiz, qui, par semblable manière, ont esté expédiés, délivréz et gardéz.

Item, c’est chose clère, commune et toute noctoire, et renommée, voix et parolle publique en tout le pays d’environ Rouen en Normendie et ailleurs, et n’est point rappelé en doubte que quant un prisonnier est délivré par le Prévilége et grâce du dit glorieux saint Monseigneur Saint Romain, tous ses complices, participans et coupables du fait ou fais pour les quieulx il estoit prisonnier sont et ont esté quictes et délivréz des diz faiz aussi comme celui qui a esté délivré et osté des dictes prisons.

Item, ces choses, et chascune d’icelles sont publicques et noctoires, sçeus et magnifestes au païs, entre le peuple, telement que aucun n’en fait doubte, ne ne peut ne ne doit estre mis en ignorance.

Item, voir est que, à la feste de l’Ascension desrain passée, l’an 94, les diz de chapitre, en usant du dit Prévilége, en continuant et gardant le droit et possession d’icelui, esleurent, et leur fu délivré par le dit Monsieur le Bailli ou son lieutenant, pour cause et raison d’icelui Prévilége et grâce de Monseigneur Saint Romain, Jehan Maignart qui estoit détenu prisonnier ès prisons du Roy nostre Sire à Rouen, pour ce que luy et plusieurs autres ses complices avoient tué Rogier Leveautre ; et out le dict Maignart la dicte fierte et la grace d’icelle ; et fu mis à plaine délivrance en corps et en biens meubles et héritages, et restabli à sa bonne fame et renommée ; et en joÿt plainement et paisiblement ; et pareillement, et par semblable forme et manière en doivent joïr et user, et ont accoustumé en joïr et user, par le moyen de