Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/657

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


autres années, geollier des prisons du roy nostre dit seigneur, et, icelles deux années, a eu la garde de la dicte geolle, et de tous les prisonniers, exceptés ceulx qui estoient ou chastel tenus, ne scet pour quoy. Et, par icelles deux années, et par chacune d’icelles, sont venus par devers lui les chanoines, chapellains et tabellion dessus dictz, leur a baillié chambre ordonnée et les cléfz d’icelles prisons, et se est retrait comme dessus ; et tout, par le congié et ordonnance du bailli qui pour lors estoit nommé messire Jehan Cliquelay. Et, par l’une d’icelles années, fu délivré Pierre Lampequin Angloiz, par vertu dudit Prévilége, et, l’autre année, ung dont il ne scet le nom. Item, dit que, le jour de l’Ascension, environ heure de grant messe, après ce qu’ilz ont enquis diligemment s’il est venu aucun prisonnier, et trouvé que non, ilz viennent aux prisons, et baillent à monsieur le bailli ou son lieutenant le nom et sournom de celui que ilz veulent délivrer ; et s’il n’estoit ferré au devant, il fault qu’il le soit, et ont accoustumé yceulx chapellains bailler au geollier cinq solz pour les fers du dit prisonnier, et tant lui en fut baillié pour le temps qu’il estoit geollier, et que les dictz prisonniers furent délivrez soubz lui ; et, dès lors, leur cédule reçeue par le dit bailli ou son lieutenant, leur est délivré le dit prisonnier et tous ses biens meubles, se aucuns en avoit, par les gens du roy, et le corps du prisonnier baillié et délivré aux chanoines et chapellains qui le baillent aux frères de la frarie saint Roumain, qui le meinnent à la fierte d’icellui saint, pour rendre graces a Dieu et au dit saint Rommain. Et là acquiert sa plaine délivrance ; et plus n’en scèt.

Messire Guillaume Le Cauchoiz, chapellain de la chapelle de saint Denis en l’esglise de Nostre-Dame de Rouen, aagié de 65 ans ou environ, produict de la partie de chapitre de la dicte église, juré, oy et examiné, l’an et jour dessus dit, dit et dépose que, vingt ans a, ou plus, qu’il est bénéficié et portant l’abit d’icelle église ; et, paravant, avoit demeuré longtemps avecques maistre Guillaume Carrel, le quel temps, par plusieurs années, voire par quinze années, si comme il lui semble, il a esté avecques les chanoines de la dicte église, aux jours qu’il ont acoustumé aler aux prisons du roy pour examiner les prisonniers estans illec, afin de en eslire ung pour avoir la fierte saint Rommain, le jour de l’Ascension nostre seigneur ; et scet bien que la manière quilz ont tousiours tenue est telle, c’est assavoir que deux des chanoines en leur compaignie deux chapellains, et le tabellion de chapitre d’icelle esglise vont ès dictes prisons, aux jours de lundi, mardi, mercredi et mesmes le dit jour de l’Ascension ; et, dès le dit lundi, aussitost qu’ilz viennent ès dictes prisons, ilz demandent le registre du geollier, avecques les cléfz d’icelles prisons, les quelz registres et cléfz il a veu tousiours baillier sans contredit par le dit geollier et mectre devant les diz chanoines ; et, après, lui demandoient par serment se, ou dit registre et en icelles prisons estoient tous les prisonniers, et se aucun en