Page:Anatole France - Les Contes de Jacques Tournebroche.djvu/76

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



— Voire, apostat ! Sorcier ! Traître ! s’écria messire Florimont Lecocq.

Et tirant son épée, il l’enfonça dans la poitrine du bon frère.

Pâle, d’une voix faible, l’homme de Dieu dit encore :

— Priez, jeûnez, faites pénitence, et vous serez pardonnés, frères…

Sa voix s’étouffa dans un flot de sang, et il tomba sur le pavé. Deux chevaliers, sir John Stewart et sir Georges Morris, se jetèrent sur le corps et le percèrent de plus de cent coups de poignard en hurlant :

— Longue vie au roi Henri ! Longue vie à monseigneur le duc de Bedford ! Sus ! sus ! au dauphin ! Sus à la folle Pucelle des Armagnacs ! Aux portes ! Aux portes !

Et ils couraient aux murailles, entraînant avec eux messire Florimont et la foule des Parisiens.

Cepandant, les saintes filles et le jardinier entouraient le corps sanglant. Simone la Bardine, prosternée à terre, baisait les pieds du bon frère et en essuyait le sang avec ses cheveux dénoués.