Page:Annales du Musée Guimet, tome 21.djvu/562

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.






HÂ 68 (SP. 67). — ÂB-ZÔHR




« Le Zôt met le zôhr au-dessus du Barsom » 1 [1].


1. Aêtat tê. — Voici pour toi,


« Le Zôt tient le zôhr à quatre doigts au-dessus de l’eau et le Barsom à quatre doigts du zôhr » 2 [2].


Ahurâni, [Eau] d’Ahura, voici pour réparer 3 [3] si nous l’avons manqué. Vienne à toi cette libation, Ahurâni, [Eau] d’Ahura, avec le Haoma, avec le [lait] de la Vache, avec le Hadhânaêpata !

2 [4]. Et toi, viens à moi, ton Zaotar, pour m’apporter miel et graisse ; santé et guérison ; prospérité et accroissement ; paix de conscience et béatitude ; bonne réputation et salut de l’âme 4 [4] ; force de victoire et de prospérité pour le monde.

3 [6]. Nous te sacrifions, Ahurâni, [Eau] d’Ahura, avec les libations de la Bonne Pensée ;

Nous te sacrifions, Ahurâni, [Eau] d’Ahura, avec les libations de la Bonne Action ;

  1. 1. zôhr madam Barsôm anakhtûntan.
  2. 2. zôhr 4 angûst min miâ lâlâ yakhscmûnishn, Barsôm 4 angûst min zôhr.
  3. 3. ainhè avayàin dàmahi, at pun zak aggârih yahbûnam ; litt. « de cela nous le donnons secours ».
  4. 4. Voir plus haut, LXII, n. 23.