Page:Annales du Musée Guimet, tome 22.djvu/189

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
143
ZEND-AVESTA : VENDIDAD. — FARGARD 8


Ahura Mazda répondit :

La même que s’il avait, ici-bas, porté au Dàityo gâtu dix brandons.

V h.

07(271). Créaleurdii iiioiide des corps, saiiil I

Un homme peul-il se pnrilier, n siiiiil Aliiiia Mii/dii, (|iii ;i loiiclic iiii cadavre en pleine solitude, loin de loiil lien liahih’" .’ Alîura Mci/da répondil :

il le peut, ô siiinl Zaralhnslilr.i

Suivant quelles règles .’

Si la Nasii a déjà élé IVappée pai’ les chiens ciinivoics (mi 1( !s oiseaux carnivores""^ il se lavera’"" le corps avec de l’urine de Ixeuf Irenle fois, se frottera’"" trente fois, et cela vaudra inirilication de preniiei- ordre"". 99 (278). Si la Nasii n’a pas élé frappée^ |>ar les chiens carnivores ou les oiseaux carnivores, il s( ; lavera ((uinzc l’ois- ; jiuis il courra la dislance d’un hâthra.

I ;i cluuiilire ;i CDUi-licr " (le l’en il(iiiiolii|iir, Ir l’en ilii I’omt, ijui ne scrl (|ii’ ;i n’cliuiil- 1er et est le moins t’K|Mis(’ aux souillures).

98. dûirè iisalii r<-i/. :ii !li.~iin ; Ir.aduil /)»«/ :.«/i’ / ii’i rail ; (jiic niliil :) iintdam. jniii shil.in- : razô est donc s/iUmi, qui, d’après le conloxlc, iloil ili’simier la campagne, le déscri, le sliîiirya (v. note 96). Le sc^ns lilléral es ! doiii’ ; ■< en lien lointain, do désert. ■■. razô :^ sscr. ralias, « solilndo ■■. - - Voir l ;i I radiiclion dn pdiU i de Idiile relie seclion, du §97 au S 104. dans Wkst, /’a/itur, TrxU, II, 455. 99. S’il y a eu Sag-did, de fail : voir plus haut S§ 35- ;}G et l-’arg. Vil, 29 el noies. 100. Lilt. sen(U’ du Safi-d’iif cl la gravité de la souillure qui s’ensuit. — Sur le liàthi-ii, voii’ l’arg. Il, u.de :{2.