Page:Annuaire de l'Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, 1908-1912.djvu/83

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


NOTICE
SUR
LA VIE ET LES TRAVAUX
DE
LÉON VANDERKINDERE
MEMBRE DE L’ACADÉMIE
né à Molenbeek-Saint-Jean le 22 février 1842, mort à Uccle
le 9 novembre 1906
[1].


C’est comme historien que Léon Vanderkindere est entré à l’Académie et qu’il y a, durant vingt-trois ans, apporté à la Classe des lettres une collaboration si active et si précieuse. Pourtant, l’histoire ne l’avait pas attiré dès l’abord. Il n’y est même venu, si l’on peut ainsi dire, que par hasard. Mais aussitôt qu’il s’y fut adonné, sa vigoureuse intelligence s’en éprit fortement. Elle a occupé une place de plus en plus considérable dans

  1. Je me suis largement aidé, pour la composition de cette notice, de l’excellente étude publiée par MM. L. Leclère et G. Des Marez, sous le titre : Léon Vanderkindere (1842-1906), dans la Revue de l’Université de Bruxelles, 1907, pp. 401-464.