Page:Anonyme - Raoul de Cambrai.djvu/112

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.




RAOUL DE CAMBRAI [1]

I

ƒ. 1
Oiez chançon de joie et de baudor ! [2]
Oït avés auquant et li plusor
Del grant barnaige qui tant ot de valor ;
Chantet vous ont cil autre jogleor [3]
5Chançon novelle : mais il laissent la flor. [4]
C’est de Raoul ; de Canbrai tint l’onour.
Taillefer fu clamés par sa fierour
Cis ot .j. fil qui fu bon poingneor,
Raoul ot nom, molt par avoit vigor.
10As fils Herbert fist maint pesant estor ;
Mais Berneçons l’ocit puis a dolor.

  1. Les mots ou lettres restitués par conjecture dans les endroits où le ms. (A) est mutilé sont en italiques ; les mots ou lettres restitués par conjecture dans les endroits où le ms. est entier sont entre crochets ; les mots ou lettres restitués, en quelque endroit que ce soit, à l’aide des extraits conservés par Fauchet (B) sont entre crochets, et accompagnés d’un astérisque. Les vers qui se trouvent dans B, mais sans variante par rapport à A, sont indiqués en note ainsi : = B.
  2. 1 Le premier feuillet est de la main qui a écrit la fin du poème, depuis le v. 6250.
  3. 4 A cil lautre jogleors.
  4. 5 Après ce vers, A répète le v. 3.