Page:Anonyme - Raoul de Cambrai.djvu/113

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

II

Ceste chançon n’est pas drois que vous lais.
Oiez chançon, et si nous faites pais,
Del sor Gr. et de dame Aalais, [1]
15Et de Raoul cui fu lige Canbrai.
Ces pairins fu l’esvesque de Biauvais.
As fils Herbert enprist R. tel plait,
Con vos orrois en la chançon huimais.

III

Icis Raoul Taillefer dont je dis
20Fu molt preudons, si ot le cuer hardi.
L’enpereor de France tant servi,
Que l’empereres li a del tot merit.
De Canbrisin an droit fié le vesti,
Et mollier belle, ains plus belle ne vis. [2]
25Tuit l’ostrierent et parent et ami.
Noces en firent tex con poés oïr [3]
Dedens la cort au fort roi Loeys.
Puis vesqui tant qu’il ot le poil flori, [4]
Et quant Dieu plot del ciecle departi.
30La jantil dame Aalais au cler vis
Tel duel en fait si grans ne fu oïs.
Et li baron l’avoient cevelit :
Si l’enter[e]rent au mostier saint Geri.
De cel baron dont vous ai contet ci
35Estoit ensainte, par vertet le vous di. [5]

  1. 14 Gr., plus loin G., = Gueri, comme au v.338, ou encore Guerri. v. 641.
  2. 24 Ce vers se rattache mal au précédent ; p.-ê. manque-t-il un vers entre les deux.
  3. 26 tex, A stex.
  4. 28 = B ; A quillot.
  5. 35 vertet, A vertel.