Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 4.djvu/278

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


tinction, de 182 lieues. (Comptes rendus de l’Académie des sciences, t. xix.)

1841, 8 octobre. Magnifique bolide, observé à Dijon, ayant un diamètre apparent de la grandeur du disque de la Lune, et suivi d’une traînée lumineuse. (Comptes rendus de l’Académie des sciences, t. xiii.)

1842, 3 juin. Bolide vu à Mende, à Toulouse et à Montpellier, se dirigeant du nord-ouest au sud-est, distant de la Terre, selon les calculs de M. Petit, de 74 lieues au moment de son apparition, et de 5 lieues au moment de son extinction, et ayant une vitesse par seconde de 18 lieues. (Comptes rendus de l’Acad. des sc., t. xvi.)

1842, 5 décembre. Bolide à Épinal (Vosges), qui donna naissance à un aérolithe (voir plus haut, p. 203).

1844, 10 septembre. Bolide à Benfeld (Bas-Rhin), Hasselt et Bruges. (Comptes rendus de l’Académie des sciences, t. xix.)

1844, 8 octobre. Bolide près du Puy (Haute-Loire), se dirigeant du sud-sud-ouest au nord-nord-est, et suivi d’une petite traînée lumineuse. (Comptes rendus de l’Académie des sciences, t. xix.)

1844, 27 octobre. Bolide à Parcé (Sarthe), et au Blanc (Indre), ayant, selon les calculs de M. Petit, une vitesse de 18 lieues par seconde, et distant de la Terre de 128 lieues au moment de son apparition, et de 3 lieues au moment de son extinction. (Comptes rendus de l’Académie des sciences, t. xix et xx.)

1844, 12 décembre. Bolide à Limoux (Aude), se dirigeant du nord au sud. (Comptes rendus de l’Académie des sciences, t. xx.)