Page:Archives israelites 13.djvu/40

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


36 ncumzs en aussi les conciliateurs. Une caresse de vous, un soupir, un · regard seront plus éloquents que tous nos discours. Quand nous aurons appris, par votre intervention et surtout par votre exem- | ple, c qu‘aux humbles seuls appartient la terre et que c’est dans l’nnion que réside le bonheur (1), • alors cette belle unité qui est l’essence même d‘lsraël, cette unité plus belle encore qui est promise au genre humain et que nous avons invoquée tant de fois dans ces jours soleunels (HNR I'1't.lR OLD 'IWJP1) (2), cette fusion universelle sera bientôt une vérité; et ce sera une vérité aussi, mes frères, cette mystérieuse parole du Prohète : [TDI '¤D 2113*1, 1JDv*1'I'I Zl¤p*1,1t't1J'1 LIN v*R't1 tm? 1'1:l'tJ m 1•J¤"I(5) , c Ceux qui révèrent le Seigneur se sont réconciliês; et le Seigneur l‘a remarqué, et il les ainscrits au livre du son- venir. n Puissiez-vous ainsi, frères e sœurs, étre tous bénis! puissent vos noms à tous être inscrits et scellés dans le livre des — destinées heureuses! - Amen. . NÉCROLOGIE, Jacouus Srnm. 4 Jacques~Stein, secrétaire du Consistoire israélite de Belgique, à Bruxelles, est décédé le 7 janvier 1852, à l'âge de quarante ans et neuf mois. La courte carrière de M. Stein n’a pas été marquée par de grandes richesses, de hautes fonctions, des titres honorés, et son · nom n’a jamais brillé sur les titres de grands et volumineux ou- · vrages: mais il a été un homme des plusintègres et des plus actifs, de plus instruit et communicatif, toujours dis osé à servir son _ prochain et le premier à trouver où il s‘agissait cie faire le bien. _ Peu de lignes suffiront pour tracer sa biographie et la modes- tie du défunt nous en fait un devoir après sa mort. ' (î) Pl- 37· il- ¤'I`7¤ T1 ")171JJ1J1'lî11 '("IN 1't¤`t•• ¤*1J)71. (2) Cette phrue se trouve dans tous les offices du Rôsch·Huchtnach et du Kippour. . (3) Mahdi. 3, tc. _ Digitized ay Google H