Page:Archives israelites 1851 tome12.djvu/223

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


rsmutus. iti etpalde ce recueil; et e• des `strcphes enrl'homme‘ ctniteat de seu sert, par M. Herman` Hcnuck, avec une adresse toute particulière lt son sujet, si souvent exploité, et un charme nou·· velu par le choir de ses exemples et par la pureté de son style. Les couplats allemands, intitulés la Juif, par M. Kœmpf, et que plusieurs journaux ont cités comme particulièrement réussis par la manière dont les traits caractéristiques dela un- tiun sont reproduits, ont trouvé des imitateurs ou traducteurs dms·M?. Funltelstein, de Jassy, et M. Saut Hottmitz, de Lemherg, qui tous deux, sans s’écarter en rien de l’idée (onl- damentale du poeme original, ont su donner lt leurs vers des beautés particulières empruntées du génie de · l'idiôui• des mares Ecritures. . — ' La ballade est dignement représentée dans ce recueil par le Prêtre et le Sacrifice, par .L—·L. Pollack, de Grand-Meserits. Nous ne croyons pas exagérer en comparant ce morceau aux meilleurs du genre de ceux de Burger et de Schiller. Il e en outre le mérite particulier qu’étant fondé sur une légende du Talmud, · les exegértitlous et les hyperboles s’en trouvent artistement mas~ quées sous la naïveté qui caractérise ce genre de poésie. Nous avons remarqué que la méme naïveté du langage prédomine dans un petit nombre de strophes d’un morceau intitulé la Joie, par un auteur que noos avons déjà cité (M. Kohn, de Bistrlts), et qui ie représente comme occupé a la recherche de la joie qui fuit devant lui pour se venger de ce qu’il l’avuit dédaignée dans les premières années de sa jeunesse. Nous revenons au genre des imitations pour signaler celle des vers connus de Kotzebue sur le désespoir ( Ausbrueh der Verzwefflmtg ), par J.—L. Wùtltler, qui a en Pheureuse idée d’ajouter h Pénergie du poeme en le débarrassant des digresslons trep nombreuses qui, dans Poriginal, entravent la marche des idées, et surtout I'imltati6n de la petite chansouque Gœthe met dans la bouche de Mignon, dans Withelm Meisters Defor- jahr, ¤ Connais-tu le pays, etc., » ou Pauteur, MJ Ehrentheit, candidat en philosophie, a très-ingénleusement substitué Zion à l’Italie. Le poëte, saluant l’aube matinaleudans la campagne, par M. Lowitz, de Lemberg ; Phomme recherchant le but de