Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 4.djvu/158

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


chapitre v.


Ordonnances sur la culture et contre le Vaudoux, par Toussaint Louverture. — Arrêtés de Roume, sur l’importation des marchandises étrangères, et l’exportation de divers bois du pays. — Mésintelligence entre Roume et T. Louverture. — Kerverseau quitte Santo-Domingo où il est remplacé par A. Chanlatte. — Refus de Roume d’autoriser T. Louverture à prendre possession de la partie espagnole. — Il refuse de venir au Port-au-Prince, et fait une adresse contre les agens anglais. — Mouvement insurrectionnel dans le Nord contre Roume. — Adresse de l’administration municipale du Cap à Roume. — Il rend un arrêté pour la prise de possession. — T. Louverture envoie le général Agé à Santo-Domingo dans ce but. — Examen des causes de cette prise de possession. — Mouvemens populaires à Santo-Domingo contre Agé. — Décret du gouverneur Don J. Garcia qui suspend la remise de la partie espagnole, en référant aux gouvernemens de France et d’Espagne. — Correspondance entre les diverses autorités. — Agé revient au Port-au-Prince. — Nouvel arrêté de Roume qui révoque celui sur la prise de possession. — Lettre de T. Louverture à Don Garcia, protestant contre les insultes faites à Agé.


Suspendons un instant nos relations de guerre, pour parler des actes de T. Louverture comme administrateur.

À peine il avait expulsé Hédouville, en agitant les cultivateurs du Nord, qu’il rendit une proclamation, le 15 novembre 1798, pour renforcer les dispositions de son règlement de culture du 18 mai, que nous avons fait connaître au 3e livre. Elle prescrivait aux chefs militaires et à la gendarmerie, d’assujétir tous les cultivateurs au travail,