Page:Aristophane, trad. Talbot, 1897, tome 2.djvu/14

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



LA HUPPE.

Mais de quoi ?


EVELPIDÈS.

Ton bec nous paraît risible.


LA HUPPE.

C’est pourtant comme cela que Sophoklès me traite indignement dans ses tragédies, moi Tèreus.


EVELPIDÈS.

Tu es donc Tèreus ? Simple oiseau ou paon ?


LA HUPPE.

Oiseau.


EVELPIDÈS.

Où sont donc tes plumes ?


LA HUPPE.

Elles sont tombées.


EVELPIDÈS.

Est-ce par suite de quelque maladie ?


LA HUPPE.

Non ; mais, en hiver, tous les oiseaux muent, et nous reprenons ensuite d’autres plumes. Mais vous deux, dites-moi, qui êtes-vous ?


EVELPIDÈS.

Nous ? Des mortels.